Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

La tentation de la censure : encore et toujours

"Le pouvoir extérieur qui prive l'homme de la liberté de communiquer ses pensées publiquement le prive en même temps de sa liberté de penser"

Emmanuel Kant

________________________

 

 

Censurer Dieudonné...

 

Alain Soral, Marc Edouard Nabe, une exposition sur Jean-Edern Hallier et combien d'autres..

C'est censurer le talent, la culture, le courage et l'intelligence. Et c'est inacceptable !

Or, on ne censure pas un artiste, un auteur ou un intellectuel ! Jamais ! Fallait-il le rappeler ?!

Quant à cette liste "anti-sionisme" de Dieudonné constituée à l'occasion des élections européennes, il semblerait qu'une partie de la société française se soit enfin décidée à rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui n'ont pas cessé d'exiger de l'Etat français un soutien inconditionnel à un Etat israélien cruel et injuste face à un Peuple palestinien désarmé, allant jusqu'à tenter de priver un artiste de son Art au prétexte qu'il aurait dépassé les limites de l’acceptable dans un sketch (FR3 - Fogiel) qui dénonçait cette même tentative de hold-up de la liberté d'expression et de création sur tout ce qui concerne l'Etat d'Israël et sa politique à l'endroit des Palestiniens et des pays qui l’entourent.

Même si l’on peut craindre les répercutions de l'effet boomerang de la liste de Dieudonné, est-il besoin de rappeler que rien, a priori, ne destinait cet artiste à un tel positionnement "idéologique" : celui de l’anti-sionisme. Aussi, ceux qui, honnêtes et lucides, n'ont pas la fâcheuse habitude de prendre les effets pour des causes pourront toujours s'interroger sur les raisons qui ont pu conduire Dieudonné là où il se trouve aujourd'hui (1).

Et le chantage à l'antisémitisme (2) pratiqué par ces mêmes individus apporte, une fois encore, la preuve que nous avons bien affaire à une mauvaise foi d'une rare violence.

Et à ce sujet...

Faire la chasse à l'antisémitisme, et prétendre le trouver là où il n'est pas, même si l'on souhaite ardemment qu'il y soit - mauvaise foi dans le but de nuire à autrui, complot et calomnies, névrose obsessionnelle, paranoïa -, c'est le banaliser ; banaliser l'antisémitisme, c'est discréditer la lutte contre l'antisémitisme ; discréditer cette lutte c'est commettre une erreur irréparable et une faute impardonnable.

 

***

 

                 Il est irresponsable de laisser des individus qui n'ont eu  - eux et leur idéologie -, qu'un seul don depuis plus d'un demi siècle : organiser le malheur pour les autres et pour eux-mêmes (individus auxquels on ne saurait confier la gestion d'une halte garderie sans frémir) ; ceux-là mêmes qui ont conduit la société israélienne à un gâchis humain et politique sans précédent dans le monde occidental (3) depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Assurément ! Ce serait pure folie que d'autoriser ces mêmes individus à continuer d'orienter la politique intérieure et extérieure de la France et de l'Europe ; et si la liste de Dieudonné peut contribuer à mettre sur la touche tous ceux qui vouent une allégeance communautaire servile, sans retenue et déshonorante à la politique de l'état d'Israël - allégeance quasi fanatique des plus dommageable pour les intérêts de la France et de l'Europe -, so much the better !

Dernier exemple en date : Durban II et le retrait de l'Europe qui nous laisse seuls face au reste du monde ; et pour quelle politique - celle du "bunker" à l'israélienne ? Et pour quel résultat - l'isolement, le dépérissement et l'atrophie ?

Cela ne doit pas être !

__________

 

1 - Il suffit  de penser aux propos d'un certain Michel Onfray au sujet de l’engagement de Dieudonné aux Européennes : "Les services secrets doivent s’occuper de Dieudonné". Michel Onfray a manifestement perdu là son sang froid et ses nerfs avant de perdre la raison et toute mesure. C'est à croire qu'il avait besoin de donner des gages de bonne conduite après ses récentes et louables prises de positions sur le sort qui est fait aux palestiniens. Quoi qu'il en soit, avec ce commentaire d'Onfray, on découvre un délateur et un petit flic que l'on ne soupçonnait pas.

2 - Racket intellectuel et moral ; et d'aucuns s'empresseront d'ajouter : individus le plus souvent regroupés sous la bannière du CRIF, du Bétar et la Ligue de défense juive (lire à ce propos : Claude Askolovitch et Jean Daniel - La nocivité du CRIF) ; un CRIF qui semble n'avoir qu'une occupation : représenter l'Etat d'Israël en France et défendre l'image de sa politique tout en s'assurant du soutien indéfectible de la communauté juive de France en leur rappelant à tous qu'il serait bon qu'ils n'oublient jamais qu'ils sont aussi, et surtout : juifs. A ce sujet, on se souviendra de la remarque de Monsieur Cukierman, alors Président du CRIF, à l'endroit de Rony Brauman, à l'occasion d'une émission de télévision : "Monsieur, vous n'êtes pas assez juif" - comprenez : vous oubliez un peu trop souvent que vous l'êtes.

3 - Si toutefois l'on doit considérer que l'Etat israélien appartient encore au monde occidental ; alors que l'on serait plutôt tentés de penser que cet Etat appartient désormais à une région qui n'a de cesse de cultiver une incapacité au pardon et à la compassion envers quiconque ne possède pas les mêmes attributs religieux, ethniques ou politiques.

 

Sur la politique de l'Etat israélien : cliquez Israël dans tout son Etat

 

Lien permanent Catégories : Dieudonné : le phénomène, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu