Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Joli mois de Mars... qu'Avril ne démentira pas

 

               A l'heure où l'intervention militaire française en Libye tourne à vide, et l'Otan... au ralenti... c'est Bernard-Henri Lévy sur le perron de l'Elysée qui engagera la France dans un nouveau conflit.

              A la trappe le Quai d'Orsay et le ministre des affaires étrangères Alain Juppé !

 

Quand la bêtise, et très certainement des motivations peu avouables (1) se drapent de considérations humanitaires et se vautrent dans le désintéressement, c'est BHL au plus haut et au plus fort d'une crise égotique qui prend les choses en mains et les commandes d'un nouveau théâtre de l'absurde en va-t-en guerre infatué, au dé-service d'une France qui n'avait sans doute pas assez de sa guerre d'Afghanistan.

Au plus bas dans les sondages, conseiller ou bien manipulé par ce même Bernard-Henri Lévy, Sarkozy n'aura rien trouvé de mieux que de précipiter la France dans une nouvelle aventure guerrière sans débat à l'Assemblée, dans la plus pure des traditions non démocratiques d'une France qui est aujourd'hui celle du premier venu ; un premier venu qui ne sera pourtant pas le dernier à l'humilier en la ridiculisant avant de s'asseoir et de lui passer dessus.

Sarkozy n'avait pas encore précipité le pays dans une telle aventure ; BHL, à la fois presbyte et myope, dans la plus pure des traditions d'un système médiatique qui confond les élites - qui ne peuvent être qu'intellectuelles et morales -, avec des tribuns désoeuvrés - à la fois morts d'ennui et privés d'oeuvre -, a sans aucun doute cherché à combler ce manque qui est apparu à ses yeux comme une lacune insupportable...

 

 

1Côté BHL : « ... tout ce qui est bon pour moi et ma notoriété est bon pour la France ou pas ; or, la chute de Kadhafi, c'est bon pour Israël aussi. »

Côté Sarkozy : « il a raison ce BHL : cet engagement armé à un an du renouvellement de mon mandat, est sans risques ; et cette guéguerre peut rapporter gros en terme de popularité ! »

 

***

 

Aussi...

Pour tout ça... 3 mns... non pas de silence mais... de chanson

 

 

La marseillaise - Paroles et musique de Léo Ferré

 

J'connais un' grue sur le Vieux Port

Avec des dents longu's comm' la faim

Et qui dégraf' tous les marins

Qu'ont l'âme chagrine et le coeur d'or

C'est à Marseille que j'vais la voir

Quand le soleil se fout en tweed

Et que l'mistral joue les caïds

C'est à Marseille qu'ell' traîn' le soir

Elle a des jupes à embarquer

Tous les chalands qui traîn'nt la nuit

Et des froufrous qui font tant d'bruit

Qu'on les entend au bout du quai

Il suffit d'y mettre un peu d'soi

C'est un' putain qu'aime que la braise

Et moi j'l'appelle La Marseillaise

C'est bien le moins que je lui dois



Arrête un peu que j'vois

Si tu fais l'poids

Et si j'en aurai pour mon fric

Arrête un peu que j'vois

Si les étoiles couchent avec toi

Et tu m'diras

Combien j'te dois




J'connais un' grue dans mon pays

Avec les dents longu's comm' le bras

Qui dégrafait tous les soldats

Qu'avaient la mort dans leur fusil

C'est à Verdun qu'on peut la voir

Quand les souv'nirs se foutent en prise

Et que l'vent d'est pose sa valise

Et qu'les médaill's font le trottoir

Elle a un' voix à embarquer

Tous les traîn'-putains qu'elle rencontre

Et il paraît qu'au bout du compte

Ça en fait un drôl' de paquet

Il suffit d'y mettre un peu d'soi

Au fond c'est qu'une chanson française

Mais qu'on l'appell' La Marseillaise

Ça fait bizarr' dans ces coins-là




Arrête un peu que j'vois

Si t'as d'la voix

Si j'en aurai pour mes galons

Arrête un peu que j'vois

Et puis qu'j'abreuve tous vos sillons

Et j'vous dirai

Combien ça fait



J'connais un' grue qu'a pas d'principes

Les dents longu's comme un jour sans pain

Qui dégrafait tous les gamins

Fumant leur vie dans leur cass'-pipe

C'est dans les champs qu'ell' traîn' son cul

Où y a des croix comm' des oiseaux

Des croix blanch's plantées pour la peau

La peau des autr's bien entendu

Cell'-là on peut jamais la voir

A moins d'y voir les yeux fermés

Et l'périscop' dans les trous d'nez

Bien allongé sous le boul'vard

Suffit d'leur filer quat' bouts d'bois

Et d'fair' leur lit dans un peu d'glaise

Et d'leur chanter La Marseillaise

Et d'leur faire un' bell' jambe de bois



Arrête un peu tes cuivres

Et tes tambours

Et ramèn' moi l'accordéon

Arrête un peu tes cuivres

que j'finisse ma chanson

Le temps qu'ils baisent

La Marseillaise

 

________________

 

Pour prolonger et rebondir - cliquez BHL ou le beau rôle...

 

Lien permanent Catégories : Politique et quinquennat 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu