Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

  • Claude Bartolone... le Bartleby de la politique

    Bartolone... le Bartleby de la politique

     

    ac8f9b1e-072e-11e2-93de-de7631bcea03-493

                                       " Non vraiment, j'aimerais mieux pas..."

     

    Pas de vote pour les étrangers, pas de loi contre le cumul des mandats, pas de transparence quant à ce que les députés font des 5000 euros de frais de représentation qui leur sont aveuglément accordés...

     

    Sans doute est-ce là une raison de plus de désespérer de ce Parti Socialiste composé de nantis (et d’apprentis-nantis) lâches et veules... cause de l'impossibilité pour un homme de gauche de se réconcilier avec un parti qui, avant même de formuler la moindre promesse, a déjà commencé de renier la gauche, trahissant plus vite que son ombre ; de là à penser que sa seule raison d'être, son seul talent, sa vraie vocation est la trahison...

      

    Quant à ce Claude Bartolone en particulier, nouvellement élu Président de l'Assemblée nationale…

     

    Pas fous les députés, ils savent à qui confier leurs intérêts ! A un Bartolone aussi charismatique qu'un gardien de square ; voilà encore deux mois, 99% de l'électorat était bien en peine de lui trouver une raison d'être et d'avoir été... en politique ces 20 dernières années.

     

    Elu d'un département paria où l'abstention règne en maîtresse, aujourd'hui Président de l'Assemblée nationale, ce qui fait de Claude Bartolone le 4e personnage de l'Etat (par les temps qui courent, autant dire... le dernier des hommes), ce poste n’est pas simplement un cadeau fait à ce petit homme qui, des années durant, à cloche-pied, a su boire la soupe amère des obscurs de la politique, et ce jusqu'à la tasse et sans se plaindre, mais bien plutôt, la patience étant souvent récompensée, son élection au perchoir de notre Assemblée est bel et bien « un prêté pour un rendu » que Claude Bartolone a déjà commencé de rembourser en prenant soin de ne pas bousculer les mœurs d’une Assemblée qui, bon an mal an, n'a de compte à rendre qu'à elle-même, un peu à l’image d'une mondialisation sans foi ni loi, excepté pour les plus forts… 

     

    Comme quoi...

     

    Renvoi d'ascenseur à la vitesse de la lumière la gestion bartolonienne de cette Assemblée composée principalement de notables élus par des électeurs mendiants qui n’ont de cesse de faire la manche ! Claude Bartolone, manifestement plus opportuniste que téméraire, ayant pris soin de s’accorder, au passage, une petite rallonge parce que... "Pourquoi pas, après tout ! Et puis, on ne vit qu’une fois, alors, autant que ce soit la bonne !" : la venue de son épouse à ses côtés... sans doute pour une meilleure synergie entre une politique du laisser-faire et un « Vite chérie ! Raflons la mise pendant qu’il en est temps !».

     

    Qui à l'Assemblée le lui reprochera ?

     

    ***

     

    Encore un peu étourdi par cette ascension jusqu'au perchoir suprême taillé dans le marbre, l'or et l'ennui,  - perchoir ô combien convoité par des plus médiocres que lui ! -, gageons que cet hiver, le couple Bartolone ira en vacances aux Seychelles, bras-dessus, bras-dessous, clopin-clopant, aux frais d’une vieille République, ancienne Princesse devenue Mère maquerelle… car si le "Non !" d'un Bartleby avait tous les accents de la rébellion,  a contrario, le "Non" d'un Bartolone  a une odeur familière, celle de la soumission au principe qui veut que l’on ne morde pas la main qui vous a repêché et sorti de la relégation et qui s’apprête à vous nourrir copieusement ; la main d'une république congédiée qui, aujourd'hui, ne peut guère inspirer que le commentaire suivant : "P'tain ! Y a que les électeurs qui lui ont pas passé d'ssus !"

     

    Et à ce sujet, et pour peu qu'on leur en offre l'occasion, il y a fort à parier que nombre de larrons en foire ne s'en priveraient pas car enfin,  derrière chaque député ne trouve-t-on pas un ancien électeur, et derrière un électeur, plus particulièment médecin ou avocat, pour ne rien dire des fils et des filles de... un futur député ? 

    Lien permanent Catégories : Art et culture 0 commentaire
  • Hebdo, business et diversion

     

    islam,politique,charlie hebdo,actualitéBien sûr, on se doit de soutenir la liberté d’expression… même si Charlie Hebdo semble avoir la fâcheuse habitude de renflouer ses caisses sur le dos d’une religion qui, certes ! a quelques problèmes avec la modernité et le droit au blasphème (A ce sujet, trouvez donc une religion qui accepte de bon cœur ce droit ? Tenez ! A quand une représentation insultante à l’endroit du Judaïsme et de Moïse ?) mais aussi et surtout… une religion pratiquée par les plus fragiles de notre communauté nationale (salaires, habitat, éducation…), pour ne rien dire de cet hebdo dont le contenu ne dérange personne le reste de l’année ; pour cause sa rédaction aborde rarement la vraie actualité à la fois économique et politique : la remise en cause des trois piliers de notre république que sont la liberté, l’égalité et la fraternité par une mondialisation et une corruption sans foi ni loi, et non par une centaine de Musulmans intraitables.

     

    Ah ! Diversion quand tu nous tiens et que tu règnes en maîtresse !

     

     

    ***

     

     

    islam,politique,charlie hebdo,actualitéLe directeur de cet hebdo, un dénommé Charb, a reconnu que la vidéo à l’origine du mécontentement d’une partie de la communauté musulmane ici en France (et le reste du monde qu'elle a enflammé), était bel et bien une vidéo ouvertement raciste. Or, le racisme n’est pas couvert par la liberté d’expression car le racisme est un délit.

     

     Aussi, quand Charlie Hebdo décide de surenchérir en publiant ses propres caricatures, qu’est-ce que cet hebdo cherche à défendre ?

     

    Qui croit-il soutenir alors ? 

     

    Le droit à la diffusion d’une vidéo ouvertement raciste ?  Et en ce qui concerne la communauté visée par ce racisme, son non-droit de manifester son mécontentement ?

     

    Manifestement, l’argument de cet hebdo ne tient pas la route un seul instant : rappeler que le droit au blasphème est un droit imprescriptible.

     

    Quid du racisme ? Ou bien alors cet hebdo refuserait-il aux Musulmans le droit de manifester leur mécontentement contre une vidéo plus raciste que blasphématoire ?

     

     

    Retour donc à la case départ : Charlie Hebdo semble avoir la fâcheuse habitude de renflouer ses caisses sur le dos d’une religion qui, certes ! a quelques problèmes avec la modernité et le droit au blasphème mais aussi et surtout… une religion pratiquée par les plus faibles de notre communauté nationale.

     

     

     

    ***

     

     

    Depuis le plasticage de ses locaux, cet hebdo jouit de la protection des forces de police aux frais des contribuables.

     

     

    Quand on connaît le niveau des analyses de Charlie Hebdo, et la qualité de son humour aussi subversif qu’une blague de potache ou de régiment… tout en y risquant sa vie…tout ça pour ça, d’aucuns s’empresseront d’ajouter : c’est franchement cher payé pour le personnel de Charlie Hebdo et les contribuables.

     

     

    Lien permanent Catégories : Art et culture 0 commentaire
  • Commémoration du 11 septembre 2001 : 11ème édition

     

     

    On vous sort de chez vous.

    On vous dit que vous n’y reviendrez plus.

    Une seule solution alors : oublier d’où vous venez.

    ______________________________

     

     

                     " « … événement monstre inaugural du XXIe siècle……. abîmes qui s'ouvrent sous nos pas……événement qui relève du mythe.»  

     

    Poncif après poncif, cliché après cliché… c’est avec de tels automatismes d’une pensée qui s’est très certainement construite à partir d’images et de commentaires télés et journaux  que l’on passe à côté de l’essentiel, à savoir ce qui suit :  

     A l'occasion du 10ème anniversaire des attentats, une association d’amitié franco-américaine a décidé d’exposer une réplique des tours jumelles du World Trade Center à Paris.C’est l’association « The French will never forget » créée en 2003 par un groupe d’entrepreneurs français qui est à la tête de ce projet.

    A cette même occasion, qu'il soit aussi permis à d'autres Français de ne pas non plus oublier ce qui suit :

    Certes, le 11 septembre n'a pas changé le monde ! En revanche, il a permis un backlash des musulmans et des pays du même nom, ainsi que le chaos des guerres d'IRAK et d'Afghanistan (guerres pour le contrôle des routes des ressources en gaz et pétrole), Guantanamo et le USA Patriot Act... (1)

    Pour le plus grand malheur des familles endeuillées de quelque côté qu'on se tourne, et le grand bonheur des sous-traitants du Pentagone, des acteurs économiques US dans leur ensemble, sans oublier l’Arabie Saoudite : 1er agent de propagation du bacille de la peste religieuse intégriste dans nos banlieues... sans doute là une bonne...voire une excellente raison supplémentaire pour choyer cet Etat puisque son action ouvre les portes de toutes les manipulations et toutes les diversions.

     

    _______________________

     


                    France3 (le 11 septembre 2012) brise l'omerta sur le 11-Septembre... par ReOpen911 

     

     

                        Qui peut sérieusement penser que tout a été dit (2) au sujet des événements du 11 septembre ?

    L’attitude des médias envers ceux qui questionnent la version officielle des événements du 11/09 ressemble plus à un réflexe-panique qu’à une décision réfléchie. Inutile de préciser que cette panique contribue à alimenter un climat de suspicion autour d’une possible omerta sur les événements 11 septembre.

    Et cette suspicion autour des circonstances et des auteurs de cet événement a pour origine le fait qu'il semblerait que ce soit la victime, en tant qu’Etat, qui ait profité de ces attentats, sur le dos des victimes civiles, puisqu’il aura permis aux USA de mettre à genoux un pays majeur, producteur de pétrole, l’Irak, et de provoquer le chaos en Afghanistan ainsi que de renforcer son alliance avec un autre pays majeur producteur de pétrole, l’Arabie Saoudite dont les kamikazes de l'attentat étaient  - ironie du sort -, originaires, tout en forçant l’Iran, pays isolé, producteur majeur de pétrole lui aussi, à la faute dans le domaine nucléaire et dans son soutien au hezbollah contre Israël qui est sorti de ces événements plus fort encore.

    Elle est bien là la spécificité des attentats du 11 septembre 2001; là, et nulle part ailleurs.

    Manifestement, il existe une demande pour plus d’informations autour des événements du 11 septembre : qu’est-ce qui dans la version officielle peut être raisonnablement remis en cause ? Qu'est-ce qui, en revanche, demeure irréfutable ?

    Aussi... affirmer que tout nous a été dit sur les événements du 11 septembre, c’est faire preuve de la même arrogance niaise que de penser que tout dans la version officielle n'est que mensonge.

    A l'endroit de ceux qui contestent la version officielle, un verdict sans appel (parlons aussi de diagnostic) a été rendu : anti-américanisme, paranoïa et négationnisme. Intéressante serait la démarche qui consisterait à analyser les raisons pour lesquelles tant d'hommes et de femmes, patrons de presse et classe politique inclus, ont absolument et impérativement besoin de penser - jusqu'à s'interdire tout questionnement -, que la version officielle ne nous cache rien : quel verdict à leur sujet ?



    Irib 2012.09.04 A.Soral sur les attentats du 11...

     

     

     
    "Epouvantails, autruches et perroquets – 10 ans..."


                     Une enquête passionnante et édifiante du journaliste Olivier Taymans sur le naufrage médiatique du 11-Septembre. Le documentaire analyse la façon dont les grands médias ont occulté les zones d’ombre et les remises en question sérieuses de la version officielle des attentats, tout en ne manquant pas de stigmatiser ceux qui osent encore douter de cette version.

     


    LOOSE CHANGE FINAL CUT en Français

     

     

     

    1 - Qu'il soit pour autant permis de rappeler ceci : personne ne nous forcera à choisir... entre une puissance, les Etats-Unis (et Israël... tantôt poisson-pilote des USA, tantôt électron-libre), empire orphelin privé de civilisation (dans le sens de... "entente spirituelle unanime entre les hommes" - Elie Faure), gigantesque outil de destruction seulement capable aujourd'hui d'exporter le chaos : chaos financier en Europe ; chaos guerrier partout ailleurs...

    Et une Europe absente de la scène internationale, sans volonté, sans force et sans projet autre que... servir les intérêts d'un nouvel axe : USA, Israël, qatar et Arabie Saoudite.

     

    2 - Se reporter aux ouvrages de David Ray Griffin et au site ReOpen911

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu