Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Quand Médiapart baisse son froc

 

                   Billet relatif à la publication de l'interview suivante (accès payant) :  Syrie : l'indignation du père Paolo Dall’Oglio par Caroline Donati (1)

 

- Vous pensez donc vraiment qu’ils sont prêts à faire usage des armes chimiques ?

- Que répondez-vous à ceux qui, de la gauche à l’extrême droite, en viennent à nier la réalité du soulèvement syrien en raison de leur haine d’Israël et d’un anti-impérialisme ?

- Vous dites que les chrétiens ne se sentent pas concernés par cette guerre. Pourtant, certains d’entre eux sont déjà engagés dans le soulèvement, y compris au sein de l’armée syrienne libre.

 

                   Les questions posées par Caroline Donati sont ne sont pas des questions de journaliste mais des questions scélérates de propagandiste passeur de plats : un problème néanmoins, le client n'est pas le bon car évoquer l'Islam et le Christianisme comme autant de problèmes auxquels la société syrienne se trouverait confrontée (soit dit en passant, le régime d'Assad est plus à même de garantir "la paix entre les religions")  c'est être à côté de son sujet.

La preuve est faite en ce qui concerne Médiapart : l'anti-sarkozisme ne vous aide pas à penser grand-chose d'autre que l'anti-sarkozisme, en boucle, matin, midi et soir jusqu'à finalement pencher à droite de l'échiquier politique (2) car, sur la question syrienne et Médiapart, depuis quelques semaines, on a vraiment le sentiment de lire le Figaro des années 70 alors que la gauche tentait de dénoncer les actions de la CIA en Amérique latine ; actions et manœuvres responsables de la déstabilisation de nombreux pays "menacés" de virer à gauche : coups d’état, assassinats.

Mais alors... jusqu'où Mediapart va-t-il descendre dans sa volonté de ne pas prêter le flanc à la moindre accusation et chantage d'anti-américanisme, d'antisionisme, voire de conspirationnisme antisémite (3) ?

Les salauds auraient donc gagné, même contre Médiapart ?

 

***

 

- Vous pensez donc vraiment qu’ils sont prêts à faire usage des armes chimiques ?

- Que répondez-vous à ceux qui, de la gauche à l’extrême droite, en viennent à nier la réalité du soulèvement syrien en raison de leur haine d’Israël et d’un anti-impérialisme ?

 

                     

25 ans au journal le Monde dont 8 à sa tête, Plenel n'a plus aucune excuse pour nous servir une article d'une telle félonie et d'une telle flagornerie crasse, le père Paolo Dall’Oglio jouant là le rôle de faire-valoir car les réponses de ce prêtre importent peu finalement.

On savait que l’actualité internationale est le talon d’Achille du journalisme français. Il semblerait que Médiapart n’ait pour seule vocation : les poubelles des permanences électorales de nos députés, ministres ou pas, et leurs frasques car pour le reste, Médiapart n’a plus rien à envier au journal de 20H, risée de toutes les rédactions occidentales - pour ne rien dire du Nouvelobs et de Libé.

Les questions de ce « journaliste » validées par le patron Plenel sont une gifle à la presse indépendante et une véritable trahison.

Là encore, c’est imparable, ici comme ailleurs : plus le maître des lieux aboie au nom des grands principes, plus le maître se dit déterminé face à ce qu’il considère être une exigence, plus il aboie fort donc, et  plus dans les faits, il recule. Et d’ailleurs, n’ayez aucune illusion : s’il aboie aussi fort c’est aussi et surtout parce qu'il sait qu'il est sur le point de trahir.

Aussi, pour peu qu'il en ait un jour porté un, à la ceinture qui plus est - et nous l'avons tous cru -, Médiapart a bel et bien baissé son froc. Au moins, ajoutera-t-on, sa rédaction s'est débarrassée du souci de devoir, chaque matin, choisir un pantalon à porter ; il pourra même garder celui qui se trouve à ses chevilles puisque… se baisser pour le remonter serait à la fois trop risqué et représenterait très certainement un effort au-dessus de ses forces à la fois physiques et mentales.

Faut se faire une raison : c'est donc à reculons et à quatre pattes que la rédaction de Médiapart couvrira dans les mois et les années à venir les frasques des grandes, moyennes et petites puissances dans cette région du Moyen-orient, et sans doute ailleurs aussi. Reste à espérer que cette rédaction aura pris soin de se protéger des affres du ridicule et de la honte ; il y a des baumes pour ça ! Des crèmes apaisantes. Et puis, les journalistes et une partie de leurs lecteurs ne sont-ils pas les meilleurs clients des proctologues après un énième relâchement des sphincters d'une pensée liquéfiée ?

Quelle chiasse !

__________________ 

 

 

1 - Caroline Donati ... la journaliste la plus nulle du mois ?

2 - Détester Sarkozy, ce serait donc l'adopter ?

3 - Business is business ! Je voyais Médiapart viser les 200 000 abonnés mais là, avec une telle daube journalistique... c'est le million d'abonnés que Médiapart prend pour cibles. Ce ne sont plus les Ploucs du PS  que Médiapart visent mais... les ploucs tout court ! Ceux dont la conscience humaine et politique s'est noyée dans les profondeurs de la désinformation, ignorants et heureux de l'être.

 

Pour prolonger cliquez Dé-montage syrien - un documentaire

Lien permanent Catégories : Médiapart, Politique et actualité 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu