Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

  • Faut-il sauver l’abonné soldat et groupie de Mediapart ?

     

     

                Avec 72000 abonnés, le Club pourrait bien être, pour peu qu’on y prête attention un instant, un véritable laboratoire de sociologie ainsi que de "psychologie des abonnés en meute" succédané de la "psychologie des foules" (*).

     

    Composé d’abonnés appartenant à ce qu’il est convenu d’appeler « le camp progressiste »... une pincée  d’extrême gauche ici, une cuillère de FDG là (et ailleurs, un soupçon de traditionalisme - nationaliste ou pas), en ce qui concerne le Club de Médiapart et les abonnés qui, systématiquement soutenus par la rédaction du journal, s'y expriment le plus souvent et le plus bruyamment -, force est de constater que trois icônes récurrentes et incontournables éclairent d'une lumière vive et parfois éclatante leur conscience telles un phare : Bayrou, Onfray, Fourest.et Obama... piliers et voûte, telles une cathédrale, de la compréhension de notre monde contemporain - nouvel horizon indépassable d'une radicalité radicale...

     

    Et quand vraiment la dépression fait rage (antidépresseurs et alcool ?) il convient d'ajouter deux noms : Noah et Patrick Bruel !


                                                          (Non ! On ne ricane pas svp !)

     

                          Et Gare à ceux qui oseront bousculer ou ternir l’image de ces quatre… non ! de ces six trous du cul !

     

                    Tenez ! Voici quelques exemples de réactions suite aux diverses publications concernant trois d’entre eux :

     

     

    22/04/2013, 10:05 Par Rachid Barbouch

     

    Je vous cite (c’est lui qui me cite : ndlr) :

     

        "Jamais l'humiliation des Musulmans et des Nations arabes (entre autres cibles de l'hégémonie militaire, économique et culturelle américaine*) n'a été aussi prégnante que sous laprésidence d'Obama."

     

        C'est archi-faux. La présidence d'Obama est la plus soft de l'histoire des Etats-Unis. Les pires présidents pour les Arabes étaient Ronald Reagan et les Bush père et fils. Relisez l'Histoire avant de raconter n'importe quoi.

     

     

    -         Résumé : si vous critiquez Obama c’est que vous ne le connaissez pas.

     

     

    05/02/2013, 11:16 par dianne

     

    "son absence de contribution autour des graves questions économiques, sociales et culturelles qui secouent régulièrement la société française ?"

     

    Si cela était vrai, quand on voit avec quel talent ses détracteurs apportent leurs cailloux à l'édifice, on ne pourrait que s'en réjouir.

     

    "Essayiste pour une classe moyenne dont le flirt avec ce qu'elle croit être "le monde des idées" aussi famélique et timoré soit-il, trahit sans aucun doute un besoin de supplément d'âme"

     

    La république des idées ? Non, celle du mépris. Confirmation lumineuse. Et amusante au fond. Car de quoi s'agit-il ? De se conforter entre gens qui, d'une part, ne l'ont pas lu et, de l'autre, ne le liront jamais.

     

    Dommage. Les germanopratins ne sont pas toujours là où on les attend.

     


             - Résumé : si vous critiquez Onfray c’est que vous ne l’avez pas lu.

     

     

    17/10/2011, 17:26 Par Marie-Anne Kraft

     

    Pourquoi tant de haine ? ... et de bêtise ?

     

    Vous croyez que c'est avec votre sectarisme et en martelant sur le ton de l'incantation que Bayrou est un hypocrite, un tartuffe etc. que vous allez convaincre les internautes ? Il sont bien plus intelligents que vous ne le croyez ...

     

    Si je ne suis pas d'accord avec les thèses du Parti de Gauche ou de JL Mélenchon, j'explique pourquoi et je respecte M. Mélenchon, je ne verse pas dans ce style et ces incantations débiles.

     

    -         Résumé : Si vous critiquez Bayrou c’est que vous êtes un imbécile haineux.

     


           Et puis la haine… la haine pure, à l’état brut… sans visage et sous pseudo… la haine dans toute sa banalité quasi meurtrière, voire… génocidaire pour peu que cette haine ait un jour et la main et les coudées franches ainsi qu’un chèque en blanc pour financer ses projets de camps et de morgue :

     

     

    11/04/2013, 17:50 Par grain de sel

     

    en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 11/04/2013 à 17:25

     

    Vous n'avez rien à interdire, pauvre type ! On est sur un espace public, ici. Et la racaille c'est vous qui fermez d'habitude vos billets aux commentaires pour faire l'apologie de vos maîtres à penser Dieudonné, Soral, Meyssan et consort, instaurant de la sorte la forme la plus perverse possible de la censure: on est d'accord avec moi ou on n'a rien à faire ici.

     

    Une fois encore, sur la Syrie, vous vous distinguez. J'abonde à ce que dit Joël ci-dessus et Bernard Uguen ci-dessous. Vous êtes un rouge-brun de la pire espèce, et bouffi de vous-même. Il suffit de vous regarder éructer dans ce commentaire. Quant à votre blog, il donne la nausée. Honnêtement, je ne comprends toujours pas ce que vous faites ici et comment MediaPart ne vous a pas encore viré.... Peut-être que vous êtes une sorte de symbole malgré vous, utilisé pour faire la preuve de la largeur d'esprit du site et de son parti-pris anti-censure et auto-modération...

     

    De toute façon, chaque fois que je vous lis, c'est beurk ! Il faut me tendre une cuvette d'urgence. Et je ne pense pas être la seule d'après ce que j'ai compris !

     

     

    -         Cette haine-là, gigantesque, je l’imagine paradoxalement de petite taille, en sur-charge et délaissée ; faussement serviable, faussement enjouée avec son entourage... boule de haine et d'envie... sorte de pauvre à la Chatiliez... l'horreur absolue derrière un anonymat qui cache une honte insondable : le sentiment de sa propre inutilité.

     

     

    ***


               Faut dire que le ver était dans le fruit.

     

               Le ver ?

     

              Oui, l’antisarkozysme qui a fondé Médiapart et qui l’a soudé… tout en motivant la quasi-totalité des premiers abonnés de 2008 : une dizaine de milliers. L’antisarkozisme ainsi que l’anti-FN, ou ce qu’on appelle aujourd’hui les antifas, sorte d’éternels ados de l’engagement politique, historiquement incultes, politiquement à jamais immatures, et qui ont sombré depuis 20 ans dans une bien-pensance qui les condamne à ne plus rien penser du tout, sans oublier leurs filles et fils qui mettent toujours autant d’entêtement à ressembler à leur père et mère, et quand ils sont victimes, à sympathiser avec leurs bourreaux. D’où leur penchant à tous pour Bayrou, Fourest, Obama et Onfray et les jours de dépression profonde mais... vraiment profonde, proche du suicide maintenant...  le tandem Noah-Bruel.

     

    Et c’est bien là que le bât blesse car l’anti sarkozisme et l’anti-FN ne vous aide à penser qu’une seule chose : l’antisakozisme et l’anti-FN et rien d’autre.

     

    Vous en doutez encore ? Demandez donc à Hollande, au PS et aux Verts ( et à Mélenchon aussi.. quand même un peu) !

     

     

    ***

     

                Depuis… cet abonné de Médiapart a descendu la pente, déprimé, il a glissé lentement mais sûrement vers un comportement de groupie, sans doute par compensation.

     

                Mais alors… comment sauver cet abonné-soldat d'un engagement sectaire de bien-pensant qui ne pense plus rien au-delà de sa propre incapacité à chercher à savoir tout ce qu’il ignore ? Comment venir en aide à tous ces abonnés... groupies couvées, choyées, encadrées, dirigées et encouragées par une rédaction qui sans aucun doute n’en espérait pas tant ? Oui ! Les sauver tous ces abonnés-soldats-groupies !


    Mais... le faut-il vraiment ? Est-il seulement encore temps ? Et puis, est-ce si urgent ?

     

                Jugez plutôt ! Voici les trois traits qui caractérisent cet abonné-soldat-groupie :

     

    1 -



            A l’écoute de la vidéo, vous prendrez soin de remplacer les termes de « riches, puissants, patrons »… par Médiapart, la rédaction, Plenel, la presse etc…


    2 - L’imbécilité telle que définie par Bernanos : « L'imbécillité m'apparaît comme une réaction naturelle de défense comparable à cette carapace écailleuse sur l'échine des ânes trop battus. Ils ont fini par croire ce que les Puissants qui les exploitent leur disaient. Le raisonnement de l'imbécile est l'un des plus coriaces. L'imbécile est une création de nos sociétés. Les imbéciles appartiennent à une espèce monstrueuse de stoïques. Ils choisissent l'abêtissement par peur du scandale que leur révolte provoquerait. Le courage leur fait défaut aussi. Ils acceptent tout en bloc car ils refusent, au fond d'eux-mêmes, tout. Ils ne veulent rien savoir. Ils se réfugient dans la lettre. On peut se demander à quel prix l'imbécillité a été forgée au cours des âges, de quelles déceptions, de quelles humiliations sans nombre dévorées dans l'impuissance et le silence s'est formée peu à peu l'absurde dignité des imbéciles. L'imbécile expie. Il ne veut plus rien savoir et souhaite tout oublier, enfoui au plus profond de la mémoire collective, avec le souvenir des affres et les angoisses subies jadis par les ancêtres. Les imbéciles tiendront toujours et jusqu'au bout pour une conception du monde, de la société, de la vie qui le dispense de choisir. »


    3 - Ainsi que ce nouveau concept qui a pour auteur votre humble mais… déterminé serviteur : Les nouveaux ploucs de la conscience (politique et autres).



    ***


                  Sans doute des sociologues alertés par quelques confrères finiront bien un jour par se pencher sur ces abonnés-soldats-groupies de Médiapart… ceux d’une génération, jeune adulte en mai 68, qui, au fil des ans, a pris le parti de tout ignorer de ce qu’elle ne sait pas ; génération de la première contraception et des premiers grands cancers - stérilité et ablation. Et à ce sujet, il se pourrait bien que les prescriptions des uns et les bistouris des autres aient eu la main un peu lourde - lourde et baladeuse pour ces derniers (jusqu'à la lobotomie ?). C’est à voir donc.



                En attendant, que faire pour qu'à l'avenir, "Espèce d'abonné Mediapart va !", ne devienne pas sur le Net, une véritable insulte (un peu comme aujourd’hui avec "Espèce de journaliste va !") passible de poursuites pour diffamation ? Et tout aussi important : comment faire pour que l'opprobre ne retombe pas sur toute la communauté des abonnés ? Et quand on sait que cette communauté a la fâcheuse habitude de regarder ailleurs et de se réfugier dans le silence quand l'orage gronde, et quand il éclate... alors là, c'est...  "Tous aux abris !"; on peut légitimement être inquiet.



    Car enfin... sera-t-on bientôt dans l'obligation de dissimuler à la police ou à une quelconque officine, le fait d'être abonné à Médiapart ? De honte, devra-t-on aussi le cacher à notre entourage, aux collègues de bureau, d'usine, d'atelier, à l'administration fiscale aussi et aux caisses de retraite (on dit les retraités très nombreux sur Mediapart) ? Ira-t-on jusqu'à conseiller aux chômeurs de taire cet abonnement auprès de Pole Emploi ?


                       Car… c’est bien cela qui est en jeu aujourd’hui ! N’en doutez pas un seul instant !


                L'appel d'offre ou bien plutôt, l'appel à solution est donc lancé. N'hésitez pas à y répondre. Dans cette attente... profitons de l'opportunité qui nous est offerte pour jeter tous ensemble un coup d’œil aux pérégrinations d’un abonné de Mediapart, abonné non pas de la première heure mais de la première minute, qui prit en  2008 le vent en poupe avant qu'il ne retombe comme un soufflé, et la poudre d'escampette comme on prend un train encore en gare pour mieux en descendre à son départ, à savoir votre humble mais néanmoins résolu serviteur :


    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/161012/sauvons-le-club-de-mediapart

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/030712/extremis

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/030712/rideau

    -         http://blogs.mediapart.fr/edition/meta-mediapart/article/240413/mediapart-cinq-ans-un-abonne-temoigne

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/300313/serge-uleski-la-parole-censuree

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/050313/deux-ou-trois-choses-que-je-sais-de-nous-sur-mediapart-2

    -         http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/archive/2012/11/13/antoine-perraud-et-l-art-de-la-conversation-a-la-francaise.html

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/101212/billets-de-blog-ignores-par-la-une-du-club-de-mediapart-creation-dune-

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/270113/mediapart-et-lislamophobie-ou-quand-le-journalisme-seffondre-1

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/230213/deux-ou-trois-choses-que-je-sais-de-nous-abonnes-mediapart

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/220912/je-reviens

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/110313/si-hessel-est-antisemite-alors-nous-sommes-tous-antisemites-et-fiers-de-nous-tenir-ses-cotes

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/260413/pot-daccueil-avec-discrimination-lentree-bienvenue-sur-mediapart-quand-meme

    -         http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/110413/mediapart-et-la-syrie-ou-quand-le-journalisme-seffondre-2

     

                                 Toute une époque ! Et… quelle époque !

     

    __________________

     

     

    * Oui, c'est bien de sociologie qu'il s'agit car je reste persuadé que se trouve là, regroupée dans ce petit espace qu'est Médiapart, petit village de sexagénaires à la radicalité feinte, toute une frange d'une population pour laquelle finalement le PS a vendu son âme dans les années 80 ; population à la fois victime et complice de toutes ses stratégies de diversion, de division et de manipulation de ces 30 dernières années, le cerveau maintenant littéralement vidé.


    J'entends par...  Club... l'espace en libre accès, sorte de forum, et en particulier... celui des abonnés soutenus par la rédaction et dont on trouve les contributions placées régulièrement en UNE (une cinquantaine d'abonnés au total) et qui là encore, instrumentalisés ( eh oui ! encore et toujours !) - sorte de faire-valoir -, permettent à Médiapart, entre deux affaires Cahuzac, d'afficher une respectabilité à bon compte... cad : dans la norme de ce qui se dit et de ce qui se fait partout ailleurs.
    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Mariage pour tous - bilan : dépôt ou redressement ?

     

    mariage homos,homo,hollande,ps,politique,actualité

               

             A propos du projet de loi « Mariage pour tous » Atila Özer (ICI) a parlé d’ « …une bataille à front renversé. Côté « gauche » ou « progrès », on s’est battu pour le mariage. Pour une version modernisée du mariage, sans doute, mais pour le mariage quand même. Autrement dit, pour la perpétuation d’une tradition que l’on jugeait autrefois obsolète, que l’on délaissait pour telle ou telle forme d’« amour libre ». Ainsi, la « révolution sexuelle » s’achève par l’exaltation de la normalité. Côté « droite », on se veut contestataire, on joue le peuple contre le pouvoir, on assiège le Parlement, on brandit la menace d’une « guerre civile »… Le « parti de l’ordre » en pleine crise d’adolescence, ou s’appropriant la rhétorique mao-spontex…"

     

                  A cette interprétation… qu’il soit permis de répondre ceci :

     

     

    A cette interprétation… qu’il soit permis de répondre ceci :


    La "gauche" qui a mis en selle (et en scène) ce "mariage pour tous" est née en 1983 ; c'est la non-gauche de tous les renoncements et de l'abandon des classes populaires. En revanche, c’est bien la droite, la vraie droite qui est descendue dans la rue en nombre contre un projet de loi qui lui a permis de rassembler du Modem au FN entre autres, sa composante catho et sa composante "machiste" encadrées par une exploitation politicienne - hors cathos et machos -, destinée à gonfler les rangs.


    Quant aux homos et lesbiennes qui ont poussé derrière ce projet... venaient-ils des usines Renault, de la métallurgie lorraine, de chez Carrefour...ou bien plutôt de Paris, quartier du Marais ? Et n'occupent-ils pas des emplois plutôt lucratifs dans la com, la mode et la pub, électeurs du Maire de Paris, Delanoë, qui croulera (et coulera ?) bientôt sous les demandes de mariage ?


                 Décidément, toujours aussi difficile d'identifier ce qu'il est convenu d’appeler le Peuple de gauche !


    Mais alors… et pour peu qu’il existe… qui nous contera le combat des ouvriers -  homos ou pas -, de chez Renault, de chez Peugeot, de la métallurgie et des caissières - lesbiennes ou pas -, de chez Carrefour pour ce fameux projet de "mariage pour tous" ? Parce que... l'autre combat, celui qui a lieu à Paris... on le connaît... ça fait 20 ans qu'on nous le sert... avec un Delanoë toujours content de lui ! Ca et le vote des immigrés parce que... c’est clivant aussi le vote des immigrés ! C'est... bingo le vote des immigrés ! Et plus particulièrement ceux qui oeuvrent dans le métro parisien la nuit, et qui ne rêvent que de ça : voter ! Ils ne rêvent pas de meilleurs salaires ni de meilleures conditions de travail, traités qu'ils sont comme des chiens par des esclavagistes sous-traitants d'une RATP qui ferme les yeux ! Non, ils rêvent de voter PS tous ces immigrés parce que... ça changera leur vie. C'est sûr ! Tout comme ces métallos qui rêvent de mariage pour tous ! Tiens ! Un petit coup par derrière, un dernier pour la route, juste avant qu’on ne ferme leurs hauts fourneaux... la queue basse ! Parce que... quitte à se faire enculer au figuré, autant se faire enculer pour de vrai !

            

               Dans les faits, si on y réfléchit un peu, à aucun moment il n’a été question d’un authentique affrontement droite-gauche. En revanche, il s’est certainement agi d'un affrontement entre une droite libérale dans ses moeurs et une droite plus traditionaliste qui s’assume comme telle, plus proche des couches populaires que sa sœur jumelle qui avance masquée ; n’y voir là qu’une seule conséquence : la conversion du PS en 1983 à un ordre économique libéral - un bras, puis deux, puis le corps tout entier -, qui a laminé les artisans, les commerçants et les ouvriers.


    Pas la peine de chercher midi à quatorze heures ! Ce sont bien ces deux droites qui se sont affrontées à l’occasion de ce projet de loi ! Et toutes deux se rejoignent sur leur soutien à un libéralisme économique et une mondialisation qui n'ont de comptes à rendre à personne ... même si... ce soutien a été imposée à une grande partie de leur électorat respectif mais bien plus à cette droite qui s’assume qu'à cette autre droite qui se cache sous la bannière du PS… aujourd'hui la droite la plus intelligente du monde quand il est question de rouler dans farine de la démagogie et du mensonge des millions d'électeurs.


    Au final, tout ça n’aura été qu’un jeu de dupes qui a bien évidemment échappé aux médias dits « de gauche » et à une bonne partie de leurs abonnés, articles après articles tous plus triomphants les uns que les autres : à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.


    Reste à savoir si, durant toute cette bataille, homos, queers, lesbiennes, trans… Despente et Preciado en tête, ont mouillé et d’autres bandé ? Il paraît qu’ils étaient occupés ailleurs, les mains pleines et le reste aussi.


                  Quant aux badauds, homosexuels ou pas, spectateurs, auditeurs, blogueurs d’une vraie gauche, se sont-ils seulement sentis concernés ?


                  A leur sujet, il nous a été rapporté qu’ils ne s’étaient préoccupés  ni de cette bataille de matamores ni du projet de loi : « Pas envie, tout simplement. D’autres soucis à gérer et d'autres chats à fouetter !»

     

                    Pendant ce temps, on notera que L'«amnistie sociale» a été rejetée en commission des lois à l'Assemblée., et que l’ANI sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi… a été voté au Parlement.

     

            Belle diversion que cette animation autour du projet de loi de "Mariage pour tous" !


    _____________________________


     Pour prolonger cliquez  http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/230413/mettons-cette-democrassouille-sur-la-paille

     

    Lien permanent Catégories : Art et culture, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Quand Schneidermann fait la leçon à P. Cohen


            La liste de Patrick Cohen ( "journaliste"- animateur à la matinale de France Inter)


                Par DANIEL SCHNEIDERMANN - Libération le 17 mars 2013 - extrait :


    "Eh bien, c’est dit. Il existe une liste noire d’invités sur France Inter. C’est l’animateur de la Matinale, Patrick Cohen, qui a benoîtement mangé le morceau. Cela se passe au micro de l’émission C’est à vous (France 5). Chroniqueur de cette émission, Patrick Cohen reçoit son collègue Frédéric Taddéï, animateur de Ce soir ou jamais, qui vient d’être transférée de France 3 à France 2. Et Cohen ne va pas le rater, Taddéï. A présent qu’il est passé sur France 2, chaîne amiral, Taddéï continuera-t-il d’inviter les maudits, comme il le faisait à l’abri de la (relative) confidentialité de France 3 ? «Vous invitez des gens que l’on n’entend pas ailleurs, mais aussi des gens que les autres médias n’ont pas forcément envie d’entendre, que vous êtes le seul à inviter.» Et Cohen cite quatre noms : Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral et Marc-Edouard Nabe.

     

    Un théologien, un humoriste, un publiciste inclassable, un écrivain : voici la liste des proscrits, des interdits, des bannis, dressée pour la première fois, tranquillement, sur un plateau de télé convivial et sympathique (...)

     

    Même si la liste Cohen mélange tout, quoi de commun entre les quatre : les quatre proscrits, sous une forme ou une autre, ont dit des choses désagréables sur les juifs, Israël, ou le sionisme.

     

    Qu’on s’entende bien : c’est parfaitement le droit de Cohen, de ne pas inviter Ramadan, Soral, Nabe ou Dieudonné. Aucun cahier des charges du service public ne l’oblige à le faire. On a le droit d’estimer que Dieudonné n’est pas drôle, ou que Nabe n’est pas un grand écrivain. Cohen serait parfaitement fondé à dire «j’estime qu’il existe des théologiens plus pertinents, des humoristes plus drôles». Manchettes, sujets, invités : être journaliste, c’est choisir, trier, hiérarchiser. Mais aucune raison d’en faire une question de principe, et de proclamer que même la baïonnette dans les reins, on n’invitera pas Bidule. En reprochant à Taddéï d’inviter les proscrits, Cohen dit en fait «ce n’est pas parce que je ne les juge pas intéressants, que je leur barre l’accès au micro de France Inter. C’est parce qu’ils ont contrevenu à un dogme».


                  Se priver d’invités intéressants parce qu’on n’est pas d’accord avec eux est, pour un journaliste payé par le contribuable, une faute professionnelle. Et non seulement c’est indéfendable, mais c’est contre-productif. Aujourd’hui, les dissidents n’ont plus besoin de Cohen et de ses homologues, pour trouver un écho sur Internet. Avant, il était possible de décider qui étaient les «cerveaux malades», et de les condamner pour crime de pensée, comme dans 1984. Mais aujourd’hui, pour un animateur en vue, déclarer qu’il n’invitera pas Bidule, c’est hisser Bidule sur le piédestal de victime de la censure. Le pré carré audiovisuel, s’il veut rester un lieu crédible de débat d’idées, n’a donc plus d’autre choix que de s’ouvrir aux paroles jadis bannies, quitte à leur opposer une contradiction vigoureuse et argumentée, ou à les prendre à leur propre piège de la dialectique. Et de s’en donner les moyens."


               Une précision quand même : Schneidermann n'a pas reçu (et n'a sans doute jamais reçu...) Dieudonné, Soral ou Nabe ces dix dernières années... depuis ce fameux soir de l'année 2003 sur France 3 !

     

    Ah ces tartuffes alors !


    _______________________________



    Clash entre Patrick Cohen et Frédéric Taddeï... par puremedias


     

    Cohen pousse, et pousse encore... Taddeï va-t-il basculer, céder et se soumettre ?

     

                Si, dans l'avenir, des "Patrick Cohen" sont seuls autorisés à ouvrir leur gueule alors que des artistes de la trempe d'un Dieudonné sont bâillonnés, qu'il soit dit ici que ce jour-là on prendra les armes.

     

    ______________________

     

    Publication de la chronique de Schneidermann dans son intégralité... ici : http://www.liberation.fr/medias/2013/03/17/la-liste-de-patrick-cohen_889214

     

                  Commentaire sur le commentaire de Cohen suite à la chronique de Schneidermann, ici : http://www.liberation.fr/medias/2013/03/18/patrick-cohen-juge-hallucinantes-les-critiques-de-daniel-schneidermann_889450

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Mettre cette démocrassouille sur la paille !

     

     

     

    FUCK leur carrière politique à tous !

    Le vote blanc vaincra !

     


    Léo Ferré - Il n'y a Plus RIen par lizzybabe666

     

    "... Les révolutions? Parlons-en! Je veux parler des révolutions qu'on peut encore montrer
    Parce qu'elles vous servent, parce qu'elles vous ont toujours servis,
    Ces révolutions de "l'histoire",
    Parce que les "histoires" ça vous amuse, avant de vous intéresser,
    Et quand ça vous intéresse, il est trop tard, on vous dit qu'il s'en prépare une autre.


    Lorsque quelque chose d'inédit vous choque et vous gêne,
    Vous vous arrangez la veille, toujours la veille, pour retenir une place
    Dans un palace d'exilés, entouré du prestige des déracinés. Les racines profondes de ce pays, c'est Vous, paraît-il,
    Et quand on vous transbahute d'un "désordre de la rue", comme vous dites, à un "ordre nouveau" comme ils disent, vous vous faites greffer au retour et on vous salue.

    Depuis deux cent ans, vous prenez des billets pour les révolutions.
    Vous seriez même tentés d'y apporter votre petit panier,
    Pour n'en pas perdre une miette, n'est-ce-pas?
    Et les "vauriens" qui vous amusent, ces "vauriens" qui vous dérangent aussi, on les enveloppe dans un fait divers pendant que vous enveloppez les "vôtres" dans un drapeau.

    Vous vous croyez toujours, vous autres, dans un haras!
    La race ça vous tient debout dans ce monde que vous avez assis..."

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Attentats de Boston : où sont les loups ? Où sont les agneaux ?

    Djokhar Tsarnaev

     

                 " La justice américaine a prononcé l'inculpation de Djokhar Tsarnaev, soupçonné d'avoir commis avec son frère Tamerlan le double attentat du marathon de Boston. Le jeune homme d'origine tchétchène âgé de 19 ans est toujours hospitalisé dans un état grave, deux jours après son arrestation au terme d'une vaste chasse à l'homme."

     

    Tamerlan Tsarnaev

     

     

    ***

     

               "Le président Barack Obama a salué vendredi 19 avril le travail des forces de l'ordre qui a permis la capture du dernier suspect en fuite après l'attentat de Boston, tout en notant qu'il restait encore "beaucoup de questions sans réponse" dans cette affaire."

                                                                                    

                    Qui est le loup ?                                                                           

    Qui est l'agneau ?

     

             

                   Jamais l'humiliation des Musulmans et des Nations arabes (entre autres cibles de l'hégémonie militaire, économique et culturelle américaine*) n'a été aussi prégnante que sous la présidence d'Obama ; présidente-écran de fumée d'un terrorisme qui jamais ne s'affichera comme tel, et pour cause ! - un régime de terreur à l'image de l'organisation de sa propre société -, et que tous les médias dominants se garderont bien de dénoncer !

               D'autres, bon an mal an, s'en chargent ! Avec les mêmes moyens ! Il est vrai que l'on ne choisit pas toujours ses détracteurs, et plus encore quand tout a été fait pour les évincer six pieds sous terre. Fermez la porte au nez de la vérité... c'est par la serrure qu'elle s'introduira avant de vous sauter à la gorge... plus déterminée encore à rendre ce qui n'est que justice !

               Une fois n'est pas coutume ! Aussi, saluons cette vérité chapeau bas !

              Qu'il soit permis ici de rappeler ceci : attentats de Boston, tuerie de Norvège, de Denver ou de Newton, plus loin... celle de Columbine...il y a deux manières de passer à la caisse : soit en tant que créancier soit en tant que débiteur ; aussi, qui sera assez fou pour reprocher à ces derniers de vouloir occuper la place des précédents histoire sans doute de se dire que l'on n'aura pas tout à fait vécu pour rien ou pour si peu en comparaison de ce qui vous aura été pris ?

                 La société américaine le sait mieux que quiconque même si, à chaque fois, elle feint la stupéfaction ; solidaire, son Président aussi. Après tout , l'important n'est-il pas de croire à son propre mensonge ?

     

     

     

    * Hégémonie-domination qui ne peut s'exercer que dans l'écrasement et l'humiliation. Tous ceux qui, par leurs choix politiques, encouragent ou laissent prospérer une telle domination sur les cultures et les Nations (l'Europe est tout ausi concerné pour cet écrasement) portent, jour après jour, la responsabilité d'actes tels que les attentats de Boston.

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie... 0 commentaire
  • Le rap : histoire, économie et politique - arnaque, manipulation et trahison

     

    Eduqué en banlieue parisienne, l'auteur Cardet a 38 ans ; il est d'origine camerounaise.

     

    Alain Soral, éditeur de l'ouvrage de Cardet

     

     

    ***

     

    Mathias Cardet : conférence à la Main d'Or sur le thème "Imposture Du Rap"

     

     

               Si le Rap n'est pas une seule et même industrie d'une seule et même expression, les imposteurs y font souvent la loi car ils ont accès aux meilleurs réseaux de diffusion : d'où leur prédominance.

    On pensera aux rappeurs qui, la cinquantaine approchant, finissent « flics » dans des séries télé (ICI pour une analyse) ; le rap pour lequel l’argent, les grosses berlines et les nanas sont les seules valeurs...


               Mais aussi un rap qui a sauvé la langue française du naufrage d’une chanson populaire aux textes d’une indigence abyssale : Le rap au secours de la langue française...

             Certes, il se pourrait bien qu'une grande partie de la production du rap soit aussi et surtout un symptôme avant d'être un art : symptôme de l'instrumentalisation du racisme et du passé colonial de la France ;  symptôme d'un refuge dans un positionnement victimaire stérile et parfois manipulateur... qui n'est alors qu'une (im)posture. 

    Quant au modèle économique du Rap-game (rap commercial), qui reprochera à l'auteur de l'ouvrage de nous révéler toute l'ironie de son financement par l'Industrie du divertissement ?

     

    ***

     

               Même classe sociale…  même Histoire... le Rap français (contrairement au Rap américain qui, après le blues, et dès les années 60, est dans la continuité de "la souffrance et l'errance d'une condition précaire afro-américaine"), est né sans aucun doute d’une nouvelle réalité de conditions d’existence de toute une population tout aussi nouvelle car, qu'on le veuille ou non,  le Rap est un mouvement d'expression populaire d'une réalité sociale aux fondements historique, culturel et économique inédits.

     

               Aussi... à chaque réalité nouvelle...

     

         "De toute façon, ici en France on est grillés ! J'ai pas besoin d'leurs diplômes, j'veux des billets !"

     

                                            Son expression inédite...

     


    kery james live feat béné titre:"l'impasse" 

     

          

               Pour prolonger... cliquez Le rap au secours de la langue française

     


    Catégorie Rap... cliquez Rap et rappeurs

     

    Lien permanent Catégories : Alain Soral, Art et culture, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Non au championnat d’Europe des moins de 21 ans en juin 2013 en Israël !

    collectif69.png

    uefa-under21-250.jpg

             

          Sarsak, footballeur palestinien emprisonné durant 3 années par Israël

              Mahmoud Sarsak, footballeur palestinien, membre de l’équipe nationale, qui a été emprisonné durant 3 années par Israël, sans inculpation et sans procès. Dans cet entretien, il revient sur les conditions de son arrestation par les services de sécurité israéliens, sur les tortures qu’il a subies en détention, et sur sa tournée en Europe contre l’organisation de l’Euro des -21 ans prévu en Israël en juin 2013.

     

                  Cantona, Noam Chomsky, Ken Loach + 50 footballeurs protestent

     

    PETITION

     

            Là-bas : vol de la terre, assassinats, meurtres, bombardements civils, occupation, humiliation, emprisonnement sans procès ni jugement, tortures... près de 4000 prisonniers politique.

     

            Ici en France : bannissement, chantage professionnel, chantage à l'anti-sémitisme, racket sous la forme de procès sans nombre contre quiconque ose dénoncer - qu'ils soient journalistes, artistes, producteurs radio et télé, universitaires et blogueurs -, cette politique israélienne et la connivence jusqu'au plus haut sommet de l'Etat français de la quasi totalité de la classe politique et médiatique.

     

    Logo pétitionSIGNER LA PETITION

     

    Nous montrerons ainsi à Israël que la morale et l’éthique sportives ne peuvent tolérer les violations du droit pratiquées par l’état d’Israël. L’histoire a montré, du temps de l’apartheid en Afrique du Sud, que ce type d'action était une arme efficace pour combattre le racisme et les injustices : la Fédération Sud-Africaine avait ainsi été exclue de la FIFA en 1976.

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Des nouvelles de Kemi Seba

             

     

        

                Dans le cadre de la tournée promotionnelle de son livre Supra négritude (qui commence dans la diaspora et finira dans plusieurs pays du continent africain), Kemi Seba donnera le samedi 4 Mai 2013 de 15h à 17h au Théâtre de la Main d’Or (15, passage de la Main d’Or, Paris XIe) une conférence.

     

    ***

     

                  Un petit rappel...

     



             Kémi Séba est le 9 décembre 1981 à Strasbourg, est un polémiste, activiste et prédicateur noir français. Panafricain et anti-impérialiste, Kémi Séba réside au Sénégal ; il est le ministre francophone du New Black Panther Party (en) et le représentant de la société sénégalaise Afrikan Mosaique qui prône le retour des afro-descendants en Afrique.

     

                  Son site : http://www.kemi-seba.com/

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Oumma.com... rempart médiatique contre les préjugés

     

     

             Lancé en septembre 1999, le site Oumma.com construit jour après jour, inlassablement depuis douze ans sur Internet, un pont culturel entre l’Islam francophone et le monde qui l'entoure.

    Oumma vient de l'Arabe et désigne la communauté des musulmans, par-delà les schismes et les frontières, mais aussi dans une double fraternité : adamique (entre tous les hommes) et abrahamique (entre toutes les religions).

     

     

              Initiative de nature culturelle, civique et informative, enraciné dans la réalité, Oumma se veut une passerelle éclairée de la connaissance de l'Islam pour créer du lien intelligent, fraternel, utile et novateur au sein de la galaxie musulmane nationale et internationale, et au-delà, vers le vivre-ensemble.

    Ancré au cœur du paysage médiatique hexagonal, Oumma.com revendique un nombre de connexions supérieur à 6 millions par mois et plus de 120 000 abonnés ; selon Alexa Internet, l'essentiel des connexions se fait depuis la France (pour 68,8 %), mais une part importante provient d'autres pays francophones : les pays du Maghreb pour 18,2 % (Algérie 12,2 %, Maroc 5 %, Tunisie 1 %) et la Belgique pour 5 %.

     


                                          BHL mis à nu par oumma

     

              Engagé, article après article, entretien après entretien avec OummaTV, sous l’impulsion d’une équipe de passionnés, reposant sur des fondations solides, Oumma.com fédère toutes les bonnes volontés désireuses d’apporter leur pierre à la consolidation d’un rempart médiatique contre toutes les formes de préjugé et d’injustice.

     

     

    Lien permanent Catégories : Islam, Coran et Musulmans, Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
  • Economie de la politique et de l'engagement avec Alain Soral et Gabriele Adinolfi

     

                France-Italie... Beppe Grillo, ERTV, la politique professionnelle - qui te paie et pour qui tu travailles !


    Sociologie des pouvoirs : réseaux et financement - trou noir de la politique


    Comment survivre dans l'engagement sans financement électoral ?


    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu