Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

  • NSA et le programme Prism ou la dérive techno-totalitaire....

     

                    ... à l’heure où tous les médias dominants feignent de l’avoir ignoré alors que sur Internet cette dérive technologique d’une nature totalitaire est dénoncée sans relâche depuis 10 ans par des internautes qualifiés par ces mêmes médias de "paranoïaques" et de "complotistes"...

     

                  En effet, les informations transmises par Edward Snowden étaient déjà officiellement bien connues ; Edward Snowden n'a donc fait qu' apporter une preuve supplémentaire...

     

    Et si lorsque le sage montre la lune le sot regarde le doigt, quand il n’est plus possible de cacher ce qu’on a toujours su, tartuffes des libertés fondamentales que sont les médias dominants - journalistes, directeurs de publication, éditorialistes... véritables professionnels du mensonge par omission ainsi qu'indécrottables auxiliaires au service de ce qu’on nomme l’Empire : système de domination militaire et économique américano-israélo-sunnite -, sans oublier la classe politique, c'est alors que tout ce beau monde donne de la voix, tous en cœur, d’une seule et même voix, unanimité qui, pourtant, cache mal un « Rassurez-vous bonnes gens ! Si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez alors rien à craindre ! » Ces mêmes tartuffes se gardant bien de nous communiquer le contenu de leurs derniers mails et de leurs dernières conversations téléphoniques, sans oublier le montant de leurs salaires, leurs relevés bancaires et les vidéos de leur chambre à coucher.

     

    ________________

     

     

                      Nos ordinateurs sont-ils encore sous notre contrôle ? Ne sont-ils pas aujourd'hui comme verrouillés de l'intérieur, outils liberticides aux fonctions anti-sociales ?

     

     

    Avec thinkerview et La quadrature du net

     

               Mais alors, à l'avenir, quels choix technologiques devront-nous faire, nous les usagers ? 

     

     


    Snowden : "Même si vous ne faites rien de mal... par lemondefr

     

     

                   Edward Snowden, un employé de 29 ans d'un sous-traitant américain de la défense, est la source qui a révélé au "Guardian" des informations confidentielles sur les programmes de surveillance des communications menés par les Etats-Unis.

    Dans une interview vidéo accordée au quotidien britannique, Snowden explique le fonctionnement du système de surveillance ainsi que les raisons qui l'ont poussé à le rendre public.

          

                   Les lanceurs d'alertes (whistleblowers) ont du souci à se faire... personne ne les protègera. Le courage de ces héros sera-t-il néanmoins contagieux ?

     

    C'est à espérer.

     

     

    Lien permanent Catégories : Lanceurs d'alterte : les wikileaks, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Laurent Fabius : le caniche des USA et d'Israël

     

     

    Les Européens mettent à l’index la branche armée du Hezbollah

     

     

     

                   L’inscription de la branche armée du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes à la demande de la France et de son ministre des affaires américaines et israéliennes, Laurent Fabius,  a été saluée par les Etats-Unis et Israël qui ont vu là une initiative plus qu'opportune.

    Rien de surprenant à cela ! Cette initiative ne fait l'objet d'aucune condition, et sûrement pas celle d'un changement de politique  américano-israélienne à l'endroit, par exemple, des Palestiniens et de leur calvaire dont personne n'est capable d'entrevoir la fin.

    Qu'à cela ne tienne ! Grand bien leur fasse à eux deux !

                Mais... dites-nous quand même ! Depuis quand est-ce la vocation de la France que de répondre aux desiderata des USA et d'Israël ?


    ____________________


    fabius,hezbollah,usa,israël,états unis,palestine,politique,international,actualité,europe,commission,quai d'orsay

                Sourire en coin, toujours content de lui, intellectuellement somnolent, voilà le Quai d'Orsay entre les mains d'un homme sans idée ni conviction que ne soient pas celles des autres...

    Après plus de quarante ans d'une carrière politique aphone et d'une bonhomie paresseuse sans éclats ni panache, quasi routinière, une carrière au cours de laquelle nous tous ici serons bien en peine de saluer une initiative, une seule, qui soit allée dans le sens des intérêts de la France et d'une Europe un tant soit peu indépendante,  aujourd'hui une Europe paillasson d’une alliance occidentalo-israélo-sunnite mortifère aux calculs sordides...

    Avec cette initiative prise sans condition contre le Hezbollah... Laurent Fabius ferme là une boucle : celle d'une carrière entièrement dévouée à une veulerie atlantiste (1) sans courage et sans honneur au service d'une politique sans justice dans laquelle le plus fort commande aux plus faibles au nom de ses seuls intérêts.

     

                      Avec de telles compromissions et des tels hommes pour s'y vautrer jour après jour, des années durant, c’est bien toute notre civilisation humaniste qui, ici en Europe, s’effondre.

     

    ________________________

     

     

    1Atlantistes : pleutres incapables d’imaginer un monde sans l’hégémonie militaire, culturelle et économique des Etats-Unis et d'Israël ; hommes et femmes paranoïaques pour lesquels le reste du monde est peuplé de barbares et d'êtres incultes, haineux, à peine humains ; paranoïa feinte qui a pour seul but la préservation du monopole de la force et de la violence : qui vivra, où et comment - sous une tonne de bombes six pieds sous terre, ou bien sous les palmiers les pieds en éventail ?

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Une autre histoire de la domination et de l'oligarchie

     

                Avec Clap 36, Béatrice Pignède et son documentaire : l'Oligarchie et le Sionisme

     

     

    Débat autour du film de Béatrice Pignède

     

     

                   "Le « Nouvel Ordre Mondial » est-il un projet récent comme nous le relatent les médias mainstreams, ou s'inspire-t-il de visées beaucoup plus anciennes ? Quels sont notamment ses liens avec le sionisme et les restaurationistes chrétiens dès le XVIIème siècle, qui expliquent pour beaucoup l'osmose actuelle entre Israël et les Etats-Unis ?


    Ce film s'attache à retracer le projet de cette oligarchie mondialiste qui a confisqué la démocratie et la souveraineté des peuples au profit d'une caste, en posant la question de ses origines et de ses réseaux -lobbies- mais en s'attachant surtout à en montrer les failles. C’est par un jeu de provocations et de contre-provocations à répétition que l’oligarchie financière veut noyer le monde dans le chaos, le sang et la guerre. Cela aidera à détourner l’attention de la faillite gravissime de leur système et à museler toute remise en cause qui changerait la donne.


    Loin d'une vision fataliste et omnipotente de ces banksters, ce documentaire montre leur échec non seulement moral mais idéologique et stratégique, ouvrant des pistes vers un équilibre mondial plus juste et déjà en construction" - Clap 36



    Bande annonce du documentaire

     

     


     

     

     

    Béatrice PignèdeBéatrice Pignède

     

    Journaliste et réalisatrice depuis 20 ans de films documentaires au cinéma et à la télévision française, notamment pour France3 et ARTE, dont un long métrage sur le philosophe Paul Ricoeur et un "grand format" sur la propagande au Kosovo (prix Europa 2000) ; journaliste d'investigation et animatrice de l’émission « Arrêt sur Images » (La Cinquième); intervenante spécialisée cinéma et éducation à l'image dans les écoles, collèges, lycées et associations de quartiers; membre de la télé libre Zalea TV; fondatrice de Clap 36, association de promotion du cinéma documentaire indépendant.


     

                 Parmi les films de Clap36, Béatrice Pignède a réalisé L'oligarchie et le sionisme, Main basse sur la mémoireDieudonné sans forme de politesse, Après l'hégémonie, État de guerre, Propagande de guerre propagande de paix, L'irak d'une guerre à l'autre et Chiapas : Voyage en utopie.


     

    Interventions télévisées


     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Manuel Valls : los craignos et les fables de la Fontaine

     

     

                    La rumeur va bon train : le premier policier de France, le cul assis dans son fauteuil de la place Beauvau, déborde de son uniforme ; il est dit que Manuel Valls se voit déjà en tant qu'homme du recours d'ici trois ans, une fois Hollande au fond du trou.

     

                   Mais alors... qu'il soit permis de dire ceci : après Hollande, si par malheur Valls devait un jour se présenter à la présidence de la République, on n'aura qu’un souci et qu'une exigence : tout mettre en oeuvre pour qu'il ne soit jamais élu, et ce sous aucun prétexte et à n'importe quel prix !


                  Car la France ne sera pas un camp de colonies de vacances encadré par un animateur de centre aéré ! Grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf  et qui s'avèrera n'être qu’un moustique au service d’un nouvel ordre mondial qui n’a besoin pour tout ministre ou chef d'Etat... que d’auxiliaires (larbins ?) sans courage et sans honneur, interchangeables à souhait.

     

     

     

    _________________


     

    Manuel Valls et la motoculture de plaisance*

     

     

                   Enfant d'immigrés espagnol et italien, naturalisé français dans les années 80, ministre de l'Intérieur depuis le 16 mai 2012 à la suite d'un Besson, d'un Hortefeux et d'un Guéant, Valls de ses deux prénoms Manuel et Carlos, semble n'avoir qu'une préoccupation : couper l'herbe sous le pied du FN et de l'aile droite de l'UMP chaque fois qu'il est question d'un délinquant, d'un étranger, d'un Rom, d'un Tzigane ou d'un "Sans-papier".

     

    Roi de la tondeuse à gazon, on le dit "Sarkozyste de gauche" - autant dire... homme de droite membre d'un parti centriste ; et ceux qui ont foulé du pied la propriété de Valls sont unanimes : son gazon est impeccable, pas une herbe plus haute que l'autre, un peu comme sa coupe de cheveux de bon élève d'une classe de CM2 que Maman ne manquera de féliciter à la prochaine remise des prix. Cela ne surprendra personne puisque le loisir de prédilection de Valls sont le jardinage et la motoculture de plaisance ; il est un des meilleurs clients des marques John Deere et Husqvarna.

     

     

    505b26a4e3c41valls_petit.jpg

     

                 Sans vision, sans projet autre qu'une ambition personnelle aussi démesurée que risible, la Présidence de la République  - ambition sans originalité puisqu'elle est partagée par tout le personnel politique -, les yeux rivés sur les sondages de popularité, Valls, - et il le sait -, est le ministre le plus populaire à droite, un peu comme son mentor DSK à propos duquel il a longtemps déploré, sur les plateaux de télé et aux micros des radios, et ce jusqu’aux larmes, la persévérance (qualifiée par Valls de "acharnement judiciaire") d'une justice qui n'a eu de cesse de tenter de rendre justice (!) à ses victimes...

     

    Est-ce à dire que DSK ne s’intéressait pas seulement qu’aux femmes de son parti, les hommes jeunes et novices pouvant de temps à autre être aussi l'objet de toute son attention - les jours de vaches maigres peut-être ? Là, seuls les Renseignements Généraux (ou leurs successeurs... la DCRI) sauront, en particulier, nous renseigner. C'est sûr !


    Aussi, en attendant... faisons une pause musicale :


     


                   Dans cette popularité de Valls auprès de l'électorat de droite... on pourra y trouver une raison supplémentaire de désespérer d'un Parti socialiste cause de l'impossibilité pour un homme de gauche de se réconcilier avec un parti qui, avant même de formuler la moindre promesse, a déjà commencé de renier la gauche, trahissant plus vite que son ombre ; de là à penser que sa seule raison d'être, son seul talent, sa vraie vocation est la trahison..

     

    Car, si là d’où l’on vient ne saurait en aucun cas empêcher quiconque d’aller voir ailleurs et de s’y installer, en revanche, il n’est sûrement pas nécessaire, une fois arrivé à destination, de servir plus de plats qu’il ne vous en a été commandé aux fins de se protéger du danger et de conjurer la peur d’un éventuel retour à la case départ exigé par une classe qui n’aura pas oublié que l'Espagne n'est pas la France et qu'Evry dans laquelle - souvenez-vous ! -,  Valls aurait ouvertement aimé qu'il y ait plus de blancs, ne sera jamais Neuilly. 

     

    Et d’aucuns s’empresseront d’ajouter : combien de temps encore, les rescapés d’un déterminisme social le plus souvent impitoyable devront-ils donner des gages de bonne conduite et de fermeté d’âme (cachez donc toute cette compassion insupportable !) à ceux auxquels ils pensent devoir leur repêchage social, oublieux qu’ils sont de leurs droits et de leurs mérites ? Avant de se précipiter dans le camp des puissants, à droite de l’échiquier politique, comme pour mieux se persuader de la supériorité de la raison du plus fort (tripes sensibles mais coeur de pierre) sur les affects qui minent les plus faibles...

     

    Un Valls né de parents étrangers, et qui, face à ceux qui en auraient bien besoin - Français déshérités, naufragés de l’Histoire ; et comme si cela ne suffisait pas... Français privés parfois du secours d’une modernité émancipatrice -, semble déterminé à ne pas rendre, même en partie,  tout ce qu’il a reçu d’une France qui n’en était pourtant pas à son premier coup d'essai et à sa première intégration, pressé de se ranger du côté de ceux qui, bon an mal an et pour faire court... contrôlent, cognent et asservissent. 

     

                   Mais... ne prête-t-on pas qu’aux riches, riches puissants et forts, une attention à la hauteur de ses propres ambitions sociales ?


    ___________________


    * Billet rédigé en Septembre 2012


    Pour prolonger... cliquez : Porter la crise au coeur du PS et des Verts

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Alain Soral sur l'affaire Méric et le Trotskisme post-soixante-huitard


    Soral / E&R : vidéo du mois, mai-juin 2013... par ERTV Vidéo à 24.30

    Lien permanent Catégories : Alain Soral, Littérature et essais ad hominem, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Jusqu'où Hollande va-t-il descendre ?

    evo_morales.jpg

                  Kidnappé par l'Empire... Evo Morales, président bolivien ?



                    Le président bolivien Evo Morales a finalement atterri à l'aéroport d'El Alto, près de La Paz, après une escale forcée de 16 heures à Vienne.

     

    Le refus de quatre pays européens - France, Portugal, Espagne et Italie -, d'ouvrir leur espace aérien faisait suite à une rumeur faisant état de la présence à bord de l'avion présidentiel, qui rentrait de Moscou, de l'informaticien américain Edward Snowden, recherché par les Etats-Unis pour espionnage - ce dernier aurait adressé une demande d'asile politique à la Bolivie.


    En représailles, le Parlement bolivien va demander l'expulsion des ambassadeurs des quatre pays concernés par ce refus.


     

    hollande.jpg

                       Il ploie, il s'affaisse jour après jour... fort avec les faibles : Iran, Mali, Bolivie, les salariés et l'électorat... renoncement après renoncement... 


    Faible avec les forts : les USA, la Banque, la Commission européenne - pour ne rien dire des députés de son propre parti !


                Jusqu'où ce mal-président va-t-il descendre ? Jusqu'où fera-t-il descendre la France ? Lui fera-t-il mordre la poussière dans la lâcheté et le déshonneur ?

     

     

    Mais alors...

     

    Qu'il parte !

    coup de pied aux fesses 2.JPG

     

    __________________________________

     

    Pour prolonger... cliquez Porter la crise au coeur du PS

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu