Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Le Sénat bascule à droite...

 

 

              Certes, pour le P.S, la défaite aux élections sénatoriales qui ne concernaient que la moitié des « élus » de cette chambre, n'est pas celle que l'on attendait et qu'on espérait !

              Pensez donc ! Une élection cadenassée au suffrage universel indirect… dans la classe politique, on se sert les coudes, c'est sûr ! De plus, les pressions et le chantage qui peuvent être exercés sur le petit personnel politique que sont les délégués des conseils municipaux, 95% du corps électoral sénatorial, sont trop évidents pour être ignorés ainsi que le déni de démocratie que représente cette élection au suffrage universel indirect, au vote obligatoire, sans abstention ni vote "blanc" au cours de laquelle le corps électoral ne peut sanctionner dans son ensemble une classe politique aux membres interchangeables à souhait, d’un parti à l’autre, des membres quasiment indissociables.


              Aussi, dans l'attente de la suppression de cette chambre composée d’opportunistes carriéristes (il suffit de penser aux sénateurs âgés de 35 ans ou guère plus ! Voyez du côté des écolos !) et de "barons parasitaires" en fin de carrière qui ne peuvent...  pour se maintenir "en politique" et tenir leur fief d'une main tremblante mais encore ferme tels des bouseux avares qui ne lâchent rien... à la Maupassant, compter que sur le vote de leurs « pairs » à la suite des petits arrangements entre faux ennemis pour mieux fuir la sanction du corps électoral dans son ensemble...

Les sénateurs, pour le temps qu’il leur sera donné de le rester, devront se soumettre au vote et à la sanction de tout le corps électoral citoyen car le suffrage universel direct ne doit souffrir aucune exception.


***


                Sinon... dans l'attente de ce Grand Soir pour petits électeurs... un impératif demeure : continuer de porter la crise au coeur du PS, de sa présidence et de son gouvernement !


6805407-voeux-de-hollande-pathetique-dans-le-style-et-sur-le-fond-rien.jpg      

 

              Hollande au plus bas dans les sondages, Valls aussi... défaites électorales consécutives pour le PS... il faut continuer d'ouvrir une crise majeure et un nouveau front : culbuter le système électoral, obtenir le départ de François Hollande ainsi que la dissolution du PS en attendant la refonte d'une véritable gauche de gouvernement à l'échelle de la France et de l'Europe.

 

Un François Hollande qui a mené une campagne sur un programme envers lequel il ne se sentait aucune obligation de mise en œuvre, roulant dans la farine du mensonge et de la démagogie des millions d'électeurs, et de penser aujourd’hui qu’il peut en toute impunité échapper à une sanction à la fois morale et électorale...

Dans le contexte d'une Europe qui sera dans le meilleur des cas une succursale de l’hyper-puissance étasunienne (crise économique, crise financière, suprématie militaire et politique du chaos) , et dans le pire, la victime collatérale d’un "mondialisme" qui n'est qu'une guerre contre les salaires, les droits sociaux et la démocratie...


            La suite ICI

 

 

 

Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu