Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Otages et exécutions mondiales : bombes psychologiques à la déflagration psychique

 

                  Cela n’aura sans doute échappé à personne : les décapitations d'otages occidentaux, européens et américains, filmées puis mise en ligne sur Internet - exécutions publiques à une échelle mondiale -, ont bien évidemment pour but de nous atteindre au plus près, nous les occidentaux, dans nos foyers... comme une bombe peut atteindre une maison, une famille... là-bas, tous les jours que Dieu, l’Occident et des mercenaires enrubannés font, de la Libye et l’Afghanistan depuis 15 ans.

 

4845487_6_301e_au-moins-12-personnes-ont-ete-tuees-au-cours_58c640df5efa47a5b93900651e8dffd6.jpg

(Irak : un café de Bagdad après l'explosion, encore une, d'une voiture piégée)

 

Pensons un instant à ceci : les bombardements américains lors de la deuxième guerre d'Irak, guerre- business (demandez à Rumsfeld !) guerre-géopolitique (demandez à Irve Lewis dit « Scooter » Libby, Jr., à Paul Wolfowitz, Dick Cheney qui enlaçaient affectueusement Bush-fils ; néo-conservateurs qui encadrent encore aujourd’hui la Maison blanche et le Pentagone),  ont fait près de 100 000 morts irakiens.

La dernière ratonnade des Gazaouis a fait plus de 2000 victimes parmi les civils (faut dire que Gaza c’est un 1.7 millions de détenus… et l’Irak… 30 millions d’otages !) Néanmoins, on saluera là la tentative de retenue de ceux qui ne savent pas se retenir ni se tenir, à savoir : l’armée israélienne composée de mercenaires sans foi ni loi ; normal,  ils ont carte blanche et personne ne viendra leur demander des comptes ; face à la résistance du Peuple palestinien, là encore, ce sont eux qui décident du niveau d'horreur qui sera pratiqué dans chaque maison, dans chaque famille, dans chaque rue, dans chaque quartier… qui vivra et qui mourra.

Quant à la Syrie, sa destruction a causé, en trois ans, près de 150 000 morts. Et ce n’est pas fini !

Pour la Libye, aucun chiffre encore,  la France étant directement impliquée dans sa destruction... sans doute faut-il y voir là une raison (Ah, ces médias patriotes !)

 

 

555567-2012-mbrabo_009.jpg?modified_at=1381071654&width=960

(Libye : avant et après ; hier et aujourd'hui)

 

***

 

             Du « jihadiste » en veux-tu en voilà ! Sortis d’on ne sait de quel chapeau ! Il est vrai que la casse des Etats-nations de la Libye à l’Afghanistan offre des conditions idéales à de grandes poussées de fièvre au choc thermique et tellurique, les Peuples étant livrés à eux-mêmes sans protection. 

Régions dévastées, des millions d’êtres humains abandonnées, "laissés" sans frontières, sans Etat, sans droits, sans armée, sans police (en dehors des sociétés privées américaines de mise à disposition de mercenaires) sans recours, à la merci de prédateurs voraces…

 

 

rs47561_cildren_of_rayanfamily___2__1678.jpg

(Gaza lors de la dernière ratonnade israélienne)

 

Chair, viande, corps sans bras, sans jambes, sans tête, par centaines de milliers, sous des tonnes de bombes, corps ouverts comme des sacs, hommes, femmes, enfants, sans âge et de tous les âges... ces peuples-là ne meurent pas : ils crèvent !

 

***

 

            Suite à la casse de l’Irak, et plus récemment de la Syrie… (deux Etats laïcs - cherchez l’erreur pour peu qu'il y en ait une !) le chaos qui règne dans cette région a causé un demi-million de morts. 

L'Etat islamique, le dernier arrivant sur la scène du Jihade dit « islamique » après Al-Qaïda, Al-Nosra, Aqmi, Boko Haram,  est certes armé, bien armé mais ce mouvement n'a pas d'aviation, pas de missiles, pas de drones, pas de combattants bardés de haute technologie ; de plus… oh frustration suprême ! l’Occident se garde bien d’y exposer ses soldats ; pas moyen donc d’en découdre !

 

syrie_alep_ruines_640.jpg

(Syrie : Alep )

 

Faut croire que ceux qui financent et arment tous ces mouvements depuis la guerre d’Afghanistan et la deuxième guerre d’Irak savent jusqu’où ne pas aller trop loin avec eux tous !

 

            Dans ce contexte, force est de reconnaître que les décapitations filmées et plus important encore, leurs diffusions  mondiales restent l’unique moyen pour ces mouvements à la force de frappe locale, très locale et pour lesquels nous sommes hors d’atteinte, et plus encore à une échelle qui s’élèverait pour l'occasion à plusieurs centaines de milliers de victimes, de nous terroriser au plus près de notre intimité, - bombe psychologique, à la déflagration psychique tous ces égorgements filmés ! -, nous et nos opinions publiques, silencieuses ou bien expansives (suivez mon regard - parmi les blogs du Nouvelobs !).

Bien évidemment, il s'agit de ce qu’il est convenu d’appeler « une guerre de l'image » (et les médias raffolent d’images !) ; dans les faits… une non-guerre (1) destinée à une population occidentale qui n’a pas le temps de se poser les bonnes questions ; une fausse-guerre mais guerre des nerfs aussi ; et puis fatalement : une « pseudo-guerre » guerre d’usure.

 

             Mais alors, qui seront les premiers à craquer ?

 

              Nous bien sûr ! Et sans doute pour toutes les mauvaises raisons au monde : « Vite ! Cachez toutes ces horreurs que je ne saurais voir ! »

Mais ne nous y trompons pas : ces horreurs… ce sont les centaines de milliers de victimes parmi une population otage de la politique d’une alliance américano-sioniste et saoudienne ( avec l’Otan pour y « mouiller » les Européens) que l’exécution filmée d’un seul otage occidental  nous fait oublier jour après jour ! Exécution publique qui n’est que l’arbre qui cache une forêt de victimes qui se comptent par centaines de milliers de… devinez !....

 

               ... de Musulmans justement !

                           Et là encore, pour peu qu'il y en ait une : cherchez l’erreur... au-delà de l'horreur !

 

 

 

1 - Nous n'avons pas à mener de fausses-guerres qui ne sont pas les nôtres, et moins encore lorsqu'elles ont pour cause le désastre de la "politique" américaine en Irak et ailleurs depuis 15 ans ; car si le chaos a bien été programmé - le chaos contrôlé est un moyen de domination comme un autre -, en revanche, ce désastre-là ne l'a sûrement pas été.

Une « guerre »  qui n'en est pas une puisqu' il s’agit simplement de colmater les brèches d'un processus de destruction planifié, aujourd’hui hors de contrôle, d’Etats Nations considérés comme « caducs » car incapables de satisfaire aux exigences d’intérêts américano-sionistes et saoudiens.

 

______________

 

Pour prolonger, cliquez : Une mort pour rien mais un mort pour nous tous

Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu