Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Israël : judaïsme, sionisme et colonisation - Page 7

  • L’historien israélien Shlomo Sand répond à la tribune de Pierre-André Taguieff

     

     

                ... tribune publiée dans Le Monde à propos de l’antisémitisme en France.

                 Ci-après, la réponse de Shlomo Sand :

     

                « De mon point de vue, la principale caractéristique de la judéophobie parmi les groupes marginaux de banlieues est l’identification dangereusement erronée entre : sionisme, Israël et juifs. Or, c’est précisément ce que font, sans relâche et sans distinction, les dirigeants d’Israël, le CRIF... et toi.

     

    Je viens de lire ton article publié dans Le Monde, en date du 23 septembre : Pierre-André Taguieff, « L’intelligentsia française sous-estime l’antisémitisme », et, une fois de plus, je suis stupéfait ! Lorsque nous nous sommes connus, dans les années 80 au siècle dernier, j’avais la plus grande estime pour tes travaux investiguant les fondements du racisme théorique, dans la France de la deuxième partie du 19ème siècle.

    J’avais beaucoup apprécié tes apports dans l’analyse et la déconstruction de la judéophobie qui a, effectivement, joué un rôle de tout premier ordre, dans la constitution d’une partie des identités de l’Hexagone, et ce jusque vers le milieu du 20ème siècle. Toutefois, depuis quelques années, à la lecture de tes publications, j’ai de plus en plus de mal à comprendre la logique qui t’anime : affirmer que la judéophobie demeure hégémonique en Occident, considérer l’islamophobie comme un phénomène plutôt marginal, dont les intellectuels exagèrent l’importance, et se faire, en en même temps, le défenseur inconditionnel du sionisme et d’Israël me laisse très perplexe !

    En vérité, tu as notablement baissé dans mon estime lorsque tu as soutenu, avec enthousiasme, la guerre de George Bush contre l’Irak, et lorsque tu as exprimé une sympathie manifeste pour « La rage et l’orgueil », le livre islamophobe d’Oriana Fallaci (dans lequel, il est écrit, notamment, que les musulmans « se multiplient comme des rats »). Tes prises de positions passées me paraissent, cependant, moins préoccupantes que celles que tu développes, ces temps-ci, alors que se profile, dans la société française, un dangereux terrain miné, lourd de menaces pour « l’autre ».

     

                     La suite : sur Médiapart avec commentaires... et ICI aussi sur le site de "Union juive française pour la paix" ; Union qui ferait bien de se décider à occuper, dans les médias dominants, la place qui devrait être la sienne, et ce dans les meilleurs délais car il y a urgence ! Après tout, le CSA, c'est aussi fait pour ça ! Pour s'assurer que la parole publique soit équitablement répartie ; or, seuls le CRIF, l'UEJF et la LICRA - trois officines israéliennes incapables de la moindre analyse critique à l'endroit d'un Etat voyou : Israël -, occupent l'espace médiatique de ce qui est supposé être "la parole des Juifs de France".

    Pourquoi cette timidité, cette retenue de la part de l'UJFP alors que le droit pourrait facilement lui donner raison ? Cette UJFP serait-elle l'alibi d'une fausse pluralité dans laquelle ce sont toujours les mêmes qui savent se faire entendre ?

    On s'interroge à propos de l'absence de l'UEJF dans les médias dominants bien que sa présence soit aujourd'hui on ne peut plus essentielle comme nous le rappelle Shlomo Sand dans sa réponse à cet homme de discorde qu'est Taguieff.

     

    ______________

     

    Pour prolonger, cliquez : l'Union sacrée avec le PS

     

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Expulsé du théâtre de la Main-d'Or, Dieudonné fait appel

     

    actualité,politique,christiane taubira,garde des sceaux,dieudonné,hollande,valls,humour,artiste,censure,théâtre de la main d'or,jugement d'expulsion

     

                      Le tribunal de grande instance de Paris a validé, mardi 29 septembre, la demande d’expulsion de l'humoriste-activiste du lieu où il donnait ses spectacles depuis quinze ans. Dieudonné a toutefois annoncé qu’il allait faire appel de cette décision. Le tribunal n’ayant pas demandé d’« exécution provisoire » de la peine, il ne sera donc pas expulsé immédiatement.

    ***
     
     
                     Avec ce jugement d'expulsion, et à l'heure où l'Europe s'apprête à accueillir des milliers de réfugiés victime de sa politique dans la complicité d'une stratégie étasunienne de chaos au Moyen-Orient - réfugiés qui iront grossir les rangs des travailleurs "au noir" surexploités des chantier Bouygues et Eiffage et dont les enfants, dans 15 ans, ne manqueront pas de nous cracher à la gueule une enfance dans des taudis hors de prix -, c'est bien notre plus grand humoriste et satiriste de langue française que l'on tente maintenant de mettre à la porte, de jeter dehors comme un mal-propre même si l'on pourra aussi regretter que Dieudonné n'ait pas considéré comme une priorité le fait d'être propriétaire du lieu dans lequel il se produit.
     
     
     
    ______________
     
     

    actualité,politique,christiane taubira,garde des sceaux,dieudonné,hollande,valls,humour,artiste,censure,théâtre de la main d'or,jugement d'expulsion

     Christiane Taubira au côté de Roger Cukierman, président du CRIF
     
     
     
     
     
                Des années d'acharnement judiciaire contre Dieudonné
     

                Sous l'autorité du garde des sceaux, Christiane Taubira, jamais un humoriste n'aura subi autant de persécutions, jamais autant... à la limite de ce qu'un état de droit peut se permettre contre un citoyen souverain. Il faut sans doute remonter aux années 60 et 70 pour retrouver des tribunaux sous une telle influence : celles de l'Elysée et de Matignon.
     
    On sera néanmoins charitable avec Madame Taubira bien qu'elle ait eu la possibilité avant la nomination de Valls au poste de Premier ministre, de quitter ce gouvernement issu d'une présidence de la honte - soumission totale à une Europe  mondialiste et aux diktats étasuniens et israéliens : on s’empressera donc de l’oublier dès 2017 tout en comptant sur elle pour qu’elle y contribue sans réserve et promptement. Elle aura alors tout le temps de cuver sa honte comme d'autres leur vin.
     
     
     
    ***
     
     
                 Et c'est alors que... pas à pas, sans éclat ni tapage... mois après mois, année après année, on s’y traîne, debout mais couché, lentement mais sûrement, de flatterie en flagornerie, enivré par la promesse d’une place de choix dans le grand barnum politique et sociétal... et puis, par un beau matin, on retrouve ses chaînes, le bruit de son cliquetis et son entrave, celle dont on croyait s’être débarrassé car l’abolition de la traite doit trop, beaucoup trop à une bourgeoisie blanche indisposée par le spectacle de l’humiliation - la couleur de son sang, l’odeur de son urine, la crasse et la sueur de ses travaux pénibles et forcés -, et pas assez à elle-même et à ses enchaînés ; d’où ce retour, non pas du refoulé, mais à la case départ ; là d’où l’on vient et que l’on n’avait  jamais vraiment quitté faute d’avoir été l’acteur majeur de sa libération. Faut dire que l’esclave, la « bonne à tout faire » et « à servir à tout » a été engrossée par son maître qui aura la charité d’en faire sa concubine ; une concubine qui jamais ne pourra se hisser au rang d’une épouse ; il n’y aura pas de robe de mariée ; et c’est le ridicule qui accompagne son ascension au côté de son maître, entre deux tiges de canne à sucre ; sucre d’orge d’un orgueil et d’un fourvoiement à la fois grotesque et laid, d’une rare laideur, qui nous inspirera néanmoins de la pitié… pitié face à cette erreur monumentale : coucher avec le mépris qui a décidé de tout… de la condition d’être au monde de vos ascendants ; condition à peine humaine, en l’occurrence. 
     
    Et c'est aussi l'intéressée qui ira jusqu'à tenir le fouet qui punira ses congénères. Et c'est aussi l'indépendantiste guyanaise qui échange son lexique et son codex de militante des droits des Peuples à disposer d'eux-mêmes contre une langue de bois au service de la domination du plus fort sur le plus faible. « Django » le long métrage de Quentin Tarantino, nous donnera quelques exemples aussi hilarants et savoureux que pathétiques des agissements du « nègre domestique » par opposition au « nègre des champs » selon l'activiste noire Malcolm X ; "nègre domestique" qui se soucie avant tout du bien-être de son maître contre le combat pour la liberté de ses frères. 
     
                    Autant pour la vigilance de Madame Taubira qui avait pourtant tous les atouts en main - intelligence et culture - pour démasquer un tel stratagème. Car si le pouvoir corrompt, le pouvoir « privé du pouvoir de dire non » rabaisse et avilit ; et l'on quitte son fauteuil débiteur et sale… endetté à vie.
     
                 
    ________________
     
    Pour prolonger, cliquez : Le phénomène Dieudonné
     

     

     

                   Dieudonné à propos de son nouveau spectacle : "Dieudonné en paix"

    Lien permanent Catégories : Art et culture, Dieudonné : le phénomène, Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • ONU, droits de l'homme, reflet et miroir

     

                    D’aucuns se sont émus, ici et ailleurs, de la promotion de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui a placé ce pays à la tête de ses commissions consultatives à Genève (1).

    A propos de ces cris d’orfraie, difficile de ne pas noter ce qui suit :  ceux à qui l’on doit tout ce tapage semblent oublier que c’est bel et bien la même ONU qui absout Israël depuis quarante ans !  La même ONU qui absout la politique génocidaire des USA de l’Afghanistan à la Libye en passant par la Syrie. Et encore la même ONU qui, durant la guerre de Bosnie-Herzégovine, a échangé ses soldats pris en otage (Non, on ne ricane pas !)  contre des civils musulmans au nombre de 8000... lesquels se feront trucidés quelques jours plus tard : 8000 hommes et adolescents mâles bosniaques assassinés ;  c’était à Srebrenica, en juin 1995 à deux heures de vol de notre belle capitale : Paris, la ville lumière.

    Et l'on pourra, à l’infini, multiplier les exemples, les anecdotes et autres  péripéties tout aussi affligeantes.

    Quant aux médias, s’ils n’en pipent pas mot, autre reproche formulé par notre clique humanitariste, c’est que cette ONU-là convient à merveille à leurs propriétaires ; d’où le silence de leurs salariés « journalistes » et chroniqueurs.

    Et vous savez quoi ? Tous ceux qui déplorent cette nomination de l’Arabie Saoudite, n’ont de cesse depuis des années,  dans leur grande majorité, de soutenir cette ONU-là quand il s’agit des USA et d’Israël. Aussi, ces derniers devraient s'estimer heureux de trouver une telle cohérence auprès de cette Organisation internationale face à l'Arabie Saoudite car, dans le cas contraire, ce sont les USA et Israël qu'il lui faudrait reléguer au ban des nations avec cette Arabie Saoudite tant décriée.

    Mais non ! Ils n'en ont jamais assez ! Jamais ils ne sont satisfaits ! Plus, toujours plus, il leur faut ! Sans doute rêvent-ils tous d'une ONU à la mesure de leurs partis pris le plus souvent ethnico-politiques ! Une ONU qui absoudrait le cynisme abjecte des uns, et condamnerait sans réserves la scélératesse meurtrière des autres.

     

                   Indignation à géométrie variable ! Deux poids deux mesures ! Paille dans l'œil du voisin et poutre ailleurs... certes, c’était couru d’avance, et puis, c’est lassant aussi mais bon… faut bien leur tenir tête à tous ces égarés et tous ces tartuffes !

    Quoi qu'il en soit, dans cette quête qui consiste à aller dénoncer chez les autres ses propres défauts et manquements, aveugle face au reflet de sa propre image dans le miroir, clairvoyant et sermonneur en revanche face à autrui, l’être humain, fâcheusement occidental de préférence, n’en aura donc jamais fini avec la société de consommation ! Toujours là il est… à faire ses courses, à s’acheter une bonne conscience et à pousser son caddy dans les rayons de la mort des crève-la-faim et des bombardements intensivement libérateurs six pieds sous terre.

     

     

    1 - Notons en passant que les alliés de l'Arabie Saoudite - les Etats-Unis, Israël, l’Union européenne ( dont la France) - ne s’y sont pas opposés. Pour plus d'info, cliquez  ICI

     

    Faites votre choix !

     

    actualité,politique,onu,droits de l'homme,arabie saoudite,usa

    Arabie Saoudite : exécution

     

    actualité,politique,onu,droits de l'homme,arabie saoudite,usa

    Gaza : Israël et Tsahal

     

    actualité,politique,onu,droits de l'homme,arabie saoudite,usa

    Bombardement américain de civils en Irak

     

     

    _________________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Boko-haram, Daesh ou le mirage islamiste

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Crise des réfugiés : une supercherie infâme

     

    Guerre en Syrie

    Crise des réfugiés en Europe

    Escroquerie et hypocrisie occidentales

    Une jeune syrienne témoigne

     

              

     

                «... Je me tiens devant vous en tant que citoyenne syrienne fière, pour vous parler de la situation dans mon pays. Nous étions un peuple aimé et respecté. Avant cette guerre, nous voulions résoudre de petits problèmes par rapport à ce que nous affrontons aujourd’hui : la bureaucratie et la corruption dans certains secteurs. Nous ne connaissions pas le terrorisme ou la criminalité. Nous avons beaucoup travaillé durant ces dix dernières années ; et nous avions fait de gros progrès (à propos de la lutte contre les manquements à la démocratie et à un état de droit pour tous  en Syrie – ndlr). La chose la plus importante est qu’avant cette guerre, il n’y avait pas de réfugiés syriens. Nous avions une identité nationale forte. A propos de ceux que vous voyez aux portes de l’Europe, et qui sont en route pour l’Allemagne ou les Pays-Bas, laissez-moi vous poser une question : si l’Occident ne veut pas de ces réfugiés, ou ne veut pas qu’ils périssent en mer, pourquoi ne lève-t-il pas les sanctions contre le peuple Syrien, qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ? Si ce n’est pas l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester pour aider l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et rendre la Syrie de nouveau sûre ? Pourquoi n’aide-t-il pas à reconstruire les maisons détruites avec l’argent qu’il dépense pour les réfugiés ? Les Occidentaux ont dépouillé la Syrie des gens qui pouvaient reconstruire le pays. Ils veulent briser la Syrie et le peuple Syrien. D’un côté, ils veulent prendre les docteurs syriens et leurs meilleurs étudiants, et cela entraînera une fuite des cerveaux. Et d’un autre côté, les multinationales veulent une main-d’œuvre bon marché pour faire baisser les salaires. Nous avons perdu jusqu’à présent cent mille soldats dans le combat contre les extrémistes. Je n’entends pas l’Occident pleurer sur leur sort, sur ceux qui ont donné leurs âmes pour défendre la nation en laissant derrière eux des familles, qui ont besoin d’aide. Une autre tendance ces derniers temps est de faire sortir les chrétiens de Syrie, pour vider l’une des premières terres chrétiennes de ses chrétiens. Ils ciblent notre identité, notre unité et notre souveraineté. Chers amis, tout ce que je vous demande aujourd’hui, c’est d’être à nos côtés en tant que peuple, nous qui vous défendons en même temps que nous nous défendons nous-mêmes. Soutenez notre armée et notre juste cause parce que, si nous perdons cette guerre, ça ne s’arrêtera pas à la Syrie ! »

     

    ***

     

             

                     Onfray pose les responsabilités en ce qui concerne la Libye

     

                   Avec l'appui de Valls et de Hollande, Jean-Claude Juncker a appelé les Européens à l’audace et à l’humanité pour accueillir 160 000 réfugiés.

    Belle opération !

    En effet, c'est tout bénef ! Devinez pour qui ?

    On détruit les conditions d’existence de millions d’êtres humains puis l'on accueille en grande pompe sous le silence des médias déterminés à ne jamais poser les responsabilités, une poignée de "réfugiés" qui ont eu la chance de passer à travers des tonnes de bombes dans le cadre d’opérations de déstabilisation et de destruction de toute une région conduites par les pays d'accueil eux-mêmes et leurs alliés : c'est la main qui tue et l'autre qui soigne ceux que l’autre main n’a pas pu tuer.

     

               On estime à près de trois millions de mort musulmans, embargo irakien inclus, le vrai bilan de la fausse guerre dite "contre le terrorisme"  lancée par les USA depuis 1990, dont 1.3 million après les attentats du 11 septembre 2001 ; guerre qui n'est dans les faits qu'une vaste ratonnade, une de plus : régions dévastées, des millions d’êtres humains déplacés, abandonnés, "laissés" sans frontières, sans Etat, sans droits, sans armée, sans secours, sans police (en dehors des sociétés privées américaines de mise à disposition de mercenaires) à la merci de prédateurs voraces…

    Chair, viande, corps sans bras, sans jambes, sans tête, par centaines de milliers sous l'aviation étasunienne, israéliennes, françaises et anglaises (on retrouve toujours les mêmes depuis la fin de la seconde guerre mondiale agissant sur tous les continents), corps ouverts comme des sacs, hommes, femmes, enfants, sans âge et de tous les âges... ces peuples-là ne meurent pas : ils crèvent !

    Pour seul programme : la captation et le pillage des ressources ainsi que le vol de la terre, et "la casse" des pays récalcitrants et les bombes contre les gouvernements et les Peuples qui s'y opposent.

     

                 Vraiment, il n'est pas possible, à terme, qu'une telle supercherie infâme puisse échapper à un retour de bâton dévastateur. La morale l'interdit. Tout l'interdit et pour commencer l'histoire qui ne manquera pas de se venger...

     

    ___________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Naufrage en méditerranée

      

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Laurent Fabius : une diplomatie somnolente

     C'était à Prague le 23 Août 2015

     

     

                          Il serait grand temps que quelqu'un se décide à demander à Laurent Fabius de prendre sa retraite : le Président pourrait peut-être lui suggérer de... à défaut, le premier ministre...

    Un Laurent Fabius qui, en politique, a beaucoup pris depuis 35 ans - contrairement à d'autres, même rares, qui ont beaucoup donné ; d'autant plus que la France n'a plus vraiment besoin d'un ministre des affaires étrangères : au quai d'Orsay, il y a suffisamment de monde pour transmettre à l'Elysée les ordres de Berlin, de Bruxelles, de Washington, de Riyad et de Tel-Aviv.

     

    _______________

     

    Pour prolonger, cliquez : Une diplomatie à la solde des USA

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • S'habituer à la menace terroriste ? - 2è édition 2015

     

                  Tirs à la Kalachnikov dans un  train à grande vitesse Thalys (Amsterdam-Paris via Bruxelles): deux personnes ont été blessées par un homme armé qui a ouvert le feu avec une Kalachnikov. Il a été maîtrisé par les passagers, puis interpellé en gare d’Arras.

    Tout comme pour Mérah (Toulouse), les frères Kouachi (Charlie Hebdo), le suspect serait connu des services de police ; il aurait fait l'objet d'une note de renseignement.

     

     

    ________________

     

     

                   Après les attaques de Copenhague (Danemark) commises par un jeune Danois de 20 ans, Manuel Valls, premier ministre, a rappelé qu'il fallait apprendre "à vivre avec"... devinez quoi ? Le terrorisme.

                  Désormais, il nous est demandé de prendre en compte le fait que la menace terroriste doit faire partie de notre quotidien : "Il faut dire la vérité aux Français. (...) Il faut s'habituer à vivre avec".

     

               Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget débattent de la lutte contre le terrorisme, de la responsabilité de BHL, de Sarkozy et de Hillary Clinton dans le chaos libyen.

    _____________________

     

    Dimanche et aprés ? Emission d'une rare pertinence à propos de l'actualité de ces trois derniers jours (Daesh, Tunisie, Isère...) avec Alain Bauer, criminologue et Gérard Chaliand.

     

    ***
     

                   Qu’il soit permis à ceux qui n’ont aucune intention de «s’habituer à vivre avec la menace terroriste » de préciser ce qui suit :

    Avec cette énonciation de ce qu’un premier ministre voit comme une fatalité, c’est toute une classe politico-médiatique qui semble vouloir rejeter "la politique", pour mieux se situer comme "en-dehors" sinon au-delà, comme si dans les événements de Paris, Vincennes et Copenhague, et ceux de Toulouse en 2012, il nous était demandé de voir non pas la manifestation d’un effet mais bien plutôt celle d’une cause qui n’appellerait, par conséquent, aucune suite puisque tous ces événements seraient une fin en soi.

    Or, les tueries des dernières semaines devraient au contraire provoquer le réveil d'une prise de conscience des causes qui nous y ont menés et par voie de conséquence, à une prise de conscience politique. Aussi, ce qui semble être le rejet de cette conscience-là par toute une classe avec le relais des médias et de quelques intellectuels indigents ou carrément de parti pris, annonce, qu'on le veuille ou non, des déceptions sans nombre dans les mois et les années à venir car personne, aucune société, ne peut échapper à la politique ou s'en extraire même si cela peut arranger les affaires d’un Premier ministre et d’un Président qui, déjà, pense à sa ré-élection.

    Car enfin…

    - Quelles conclusions tirer de notre ralliement à une politique étrangère atlantiste - pro-américaine et israélienne - en violation de notre tradition diplomatique qui a fait notre rayonnement et notre force ; une tradition qui avait pour objectif la recherche d'un équilibre face à des pays et des cultures hégémoniques à la soif de domination ?

     

                    Hégémonie d’une alliance américano-israélo-saoudienne (La Grande Bretagne et la France comme alliés supplétifs) qui a pour seul programme : la dévastation des nations, des cultures, la captation et le pillage des ressources naturelles ainsi que le vol de la terre ?

     

                        

     

    - Doit-on accepter la remise en cause de la démocratie, à grand renfort d’instances tutélaires sans légitimité démocratique (fonds, banques, commissions, organisations) ainsi que de technologies de la surveillance et du contrôle de millions de citoyens, dans une passivité de tous les médias dominants ?

    Là, c'est bel et bien la politique qui hurle et frappe à la porte de la France et de l'Europe, assourdissante !

     

                      

     

    ______________

     

    Tuerie en Tunisie, chaos en Libye : merci qui ?

    Réponse ICI et là aussi

     

     

                   Face aux victimes collatérales françaises et d'autres nationalités qu'aucun discours ni deuil national ne pourront racheter, qu'aucune politique dont il n'y a rien à sauver depuis l'Afghanistan ne pourra nous demander d'accepter sans montrer du doigt l'Elysée et L'Otan, sur quel recours les familles endeuillées peuvent-elles bien compter ?

    Pourront-elles porter plainte toutes ces familles ? Contre qui ? Contre l'Etat français ? Auprès de quelle juridiction ? Le TPI ?

    Quels chefs d'inculpation pourront-elles faire valoir ? Mise en danger de la vie d'autrui ? Association de malfaiteurs ? Non assistance à personne en danger ? Complicité de meurtre ? Homicide involontaire ?

     

                     Il se pourrait bien dans les années à venir que nous nous trouvions tous dans l’obligation de demander des comptes à un Etat français sans boussole et sans direction, sinon une seule : celle que des puissances étrangères voudront bien lui indiquer tout en continuant de la compromettre avec des logiques de chaos et de mort au nom d’intérêts aussi clairs chez nous qu'inavouables chez eux !

                Alors non ! Nous n'accepterons pas de mourir ni pour l'Otan, ni pour les USA ni pour Israël ni pour une oligarchie mondialiste sans foi ni loi aux entreprises criminelles !

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Continuer de porter la crise au coeur du PS

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie..., Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Tel-Aviv sur Seine : ça c'est Paris !

     

    hidalgo,mairie de paris,maire de paris,ps,

     

                 Longtemps nous nous sommes demandé quel sens pouvait bien avoir l'élection d’une ancienne secrétaire nationale du PS à la tête de la Capitale de toutes les capitales : Paris.

    Longtemps nous nous sommes demandé ce que cette élection allait bien pouvoir apporter à cette ville-symbole de toutes nos luttes passées, sous l’Ancien régime comme sous la Révolution jusqu’ à aujourd’hui, et qui n’est pas simplement la ville de ses habitants et des salariés qui s’y rendent chaque jour, mais celle de centaines de millions d’êtres humains venus de tous les Continents et qui y ont tous un jour rêvé un rêve qui leur était propre, si personnel - touristes et immigrés confondus - dans un imaginaire à la fois unique et universel.

    Longtemps nous nous sommes demandé quelle pouvait être la nécessité de l’élection de cette ancienne adjointe chargée de l’urbanisme et de l’architecture…

               Car enfin…

               Personnalité sans aspérité, sans relief, lisse, qui affiche un sourire sans équivoque, sans ambivalence, droit et enjoué,le sourire de celle qui jamais ne prend, jamais n’arrache, et auquelle on donne bien volontiers et sans compter, exauçant ses vœux avant même qu’elle ne vous demande quoi que ce soit, tellement le soupçon d ingratitude à l’endroit du donneur peut être écarté sans risque, comme à coup sûr.

    N’ayons aucun doute : ce sourire-là, c’est le sourire de l’élue qui n’en revient pas, qui n’en est jamais revenue, et qui connaît sa chance ; un sourire qui affiche et laisser espérer une gratitude sans bornes pour un système électoral qui privilégie depuis près de 20 ans, des individus falots, des individus gestionnaires de commandes, des chargés de clientèles électorales et d’affaires, selon le principe qui veut que ce soit celui qui paie et qui distribue les récompenses qui décide.

     

                Oui ! Longtemps nous nous sommes demandé ce à quoi cette ancienne adjointe chargée de la culture et des animations de rue - carnavals et délinquances -, et dont la voix serait bien en peine de se faire entendre si demain l’Histoire, à nouveau en marche au pas de l’oie, nécessitait le recours à quelques décibels supplémentaires, à quoi donc elle pouvait bien prétendre vis-à-vis de cette ville-monument… mais  dans laquelle, aujourd’hui, les plus pauvres, et les pauvres un peu moins pauvres n’ont jamais aussi mal vécu, et les riches, plus riches encore... jamais aussi bien, après 15 ans d’administration PS dans la continuité d’un mandat RPR puis UMP.

    Comme un fait exprès, pas un mot plus haut que l’autre, jamais ! Ce dont on ne saurait la blâmer car cette discrétion qui est la sienne nous permet de faire l’économie de dénoncer ce qui inévitablement aura les allures d’une indignation de tartuffe dans la plus pure tradition d’un PS qui est sans rival sur la scène du théâtre de Molière.

    Pour cette raison… longtemps nous nous sommes demandé ce que cette élection à l'hôtel de ville allait encore coûter en désillusions, à tous ceux qui, à gauche, forgeaient quelque espoir de reprise en main de cette Capitale qui est aussi un lieu de vie mais dans lequel il n’est définitivement plus possible de fonder une famille digne de ce nom dans des conditions de logement tout aussi dignes, à moins de 100 000 euros de revenus annuels ; ville-paradis des couples sans enfant, voies cyclables en veux-tu en voilà, le 4x4 dans un box, en attendant de gagner Deauville ou Saint-Tropez.

    Au passé politique sans histoire, marqué par aucun acte de courage,  un passé sans rupture donc... dans un présent où l’on marche droit, où le « non » n’occupe aucune place sinon au sein d’un politiquement correct d’une lâcheté sans nom, une biographie nous présente cette élue comme la spécialiste des droits des femmes ; comprenez : droit des femmes non pas à pouvoir se loger décemment et à occuper des emplois qui leur permettent de sortir du piège de la pauvreté, pour elles et leurs enfants, mais bien plutôt le droit des femmes à se déplacer en grosse berline avec chauffeur, tous frais payés par la République ou par une Multinationale vorace et sans scrupules (excusez ces pléonasmes !).

                 Oui ! Longtemps, longtemps… et même si nous avions quelques idées à propos de cette lancinante question ; quelques idées comme autant de soupçons : « maire écran », comme les sociétés du même nom, condamnée non pas à tenir la tête mais la queue de Paris, un Paris encore libre de gigoter et de frétiller sous l’impulsion de ses propriétaires fonciers et autres maîtres des lieux…

    Longtemps nous avons été nombreux à penser que, de cette « maire de paille » comme les gérants du même nom, tous les lobbies communautaires, politiques et économiques – les plus forts en gueule mais trop rarement en droit et en morale -, n’en feront qu’une bouchée, pour leur petit déjeuner ; moins encore… à 14h au cours d’un brunch… non, bien moins encore : un en-cas… en cas de besoin ! dans la continuité d’un Bertrand Delanoë tout aussi falot, auto-centré, nombril électoral et buste médiatique ; paire de fesses à défaut d’une paire de couil*** parce qu’il en faut pour contrecarrer les ambitions de lobbies qui ont dans leurs agissements tous les attributs de truands et autres canaille et racaille !

    Alors oui ! Mille fois oui ! Longtemps, longtemps, longtemps donc nous nous sommes interrogé… et  nous avons attendu, attendu… et puis c’est arrivé.

     

                 Maintenant on sait :

     

                           

                       Désignée « personnalité de l'année » par l'édition espagnole du magazine Vanity Fair en 2014 (Non ! On ne ricane pas !), l'élection à la tête de Paris de cette Mistinguett de la politique, ça sert à ça :

     « Tel-Aviv sur Seine »

    tel aviv sur seine, hidalgo,paris,ps,israël,

                Le 13 Août, Paris mettra la ville israélienne à l'honneur dans le cadre de l'opération Paris Plages : au programme, foodtrucks, DJ set, animations ludiques et gratuites", décrit le site internet de l'animation.

                 La conseillère de Paris Danielle Simonnet demande samedi au maire de Paris de revoir la programmation : « Le cynisme de l'organisation d'une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l'indécence, tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l'État et l'armée israélienne et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation. »

     

                A propos de Tel-Aviv, cliquez  ICI pour infos

     

    ***

     

    anne hidalgo,politique,tel-aviv sur seine,hollande,ps,mairie de paris,paris,sionisme,paris plages,serge uleski

     

                 Comment ce "maire de Paris" s'est mise dans une telle situation ? Quelle en a bien pu être la nécessité, voire l'obligation ? Comment s'est-elle retrouvée à devoir et tendre la main et serrer cette main, sans gant qui plus est ?    

    Notez au passage le dos courbé, vouté presque, la tête légèrement penché sur le côté, une mine déférente, soumission affichée...  

    Rien à ajouter. Tout est dit. Même si...                            

     

               Certes ! On savait le PS totalement contrôlé par une idéologie - le sionisme (Hollande, Valls et Fabius) - dont on se doit de rappeler la politique à l’égard du Peuple palestinien : assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation et humiliation.

    Aujourd'hui, ce parti ne s'en cache même plus.  La manifestation "Tel-Aviv sur Seine", est-elle une nouvelle provocation destinée à piéger la gauche de la gauche ?

                Ici, chantage à l’antisémitisme et bannissement contre quiconque critique publiquement la politique d’Israël, un Etat qui n'a aujourd'hui plus rien à envier à l'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid et dont la politique jouit  du soutien et de la complicité de l’Etat français au plus haut niveau - une alliance qui nous salit davantage chaque jour -, ainsi que de la totalité de la classe politique et médiatique dans le scandale d'une soumission totale et sans précédent en violation de notre tradition humaniste et diplomatique d'indépendance et d'équilibre qui nous a longtemps permis de gagner le respect de nombre de nations parmi les plus exposées aux diktats de l’alliance américano-sioniste.

    Une idéologie qui a bien failli avoir « la peau » de notre humoriste le plus talentueux - humoriste tellement plus français que la plupart de ses détracteurs -, Molière rabelaisien et voltairien... dans la lignée d'Alfred Jarry, dada, surréaliste et situationniste :  Dieudonné... ou quand le succès et l'argent (l'indépendance financière) ne servent pas à acheter une Ferrari mais à dire la vérité.

               Aussi, ne cessons jamais de le rappeler : la politique de l'Etat israélien est un danger pour l'Europe en général et la France en particulier car le sionisme, encadré par une folie religieuse (le Judaïsme, véritable pathologie qui hisse une religion au-dessus des lois internationales et des droits les plus élémentaires et fondamentaux de la personne humaine) et un cynisme politique de la pire espèce, représente une menace majeure pour notre culture humaniste européenne fruit des héritages grec, latin, chrétien et celui des Lumières : raison, compassion, pardon et justice.

     

     

    P.S :  A la suite de ce commentaire posté sur Agoravox : "... l’indignation sélective qui n’ont jamais pris la peine de dénoncer les crimes contre l’humanité du régime d’Assad ou les violations massives des droits de l’homme en Iran, refusent toute mention d’Israël dans l’espace public."

    ... la réponse suivante ne se fera pas attendre :

                                  ici en France...

    - Ces régimes (Iran, Irak) n’ont jamais bénéficié du soutien de la quasi totalité de la classe politique et des médias français...

    - Ces régimes n’ont jamais coûté la carrière d’aucun humoriste, d’aucun journaliste, auteurs, acteurs et artistes...

    - Jamais la censure n’a frappé des blogueurs qui dénonçaient les agissements de ces mêmes régimes...

    - Les dirigeants de ces régimes et leurs lobbies n’ont jamais eu leurs entrées à l’Elysée ni à Matignon... 

     - Aucun chantage moral ou politique, ni aucune intimidation physique n’ont été exercés par ces régimes sur aucun citoyen français sur notre sol. 

    - Jamais ces régimes ne sont parvenus à dicter à la France sa politique étrangère.

     

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Continuer de porter la crise au sein du PS

    ainsi que : Sionisme, vous avez dit sionisme ?

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Charles Enderlin quitte France 2 : un "juste" prend sa retraite...

     

                Correspondant de France 2 depuis 34 ans en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, le journaliste franco-israélien Charles Enderlin quitte le bureau de Jérusalem le 17 août prochain : retraite oblige.

     

    ________________

     

    charles enderlin, israël,palestine,jerusalem,gaza,france 2,journalisme

     

                    Rares sont les journalistes capables de manifester toute leur carrière durant une relation intime et positive envers la vérité des faits sur un sujet qui, le plus souvent,  se retrouve très vite noyé sous le mensonge d'Etat, le chantage et l’intimidation, voire les menaces car, s'il n'y a pas de carrière politique pour ceux qui veulent prendre l'argent là où il se trouve, pareillement, il n'y a pas de carrière journalistique et médiatique pour ceux qui, sans relâche, ne se reconnaissent qu’un devoir : traquer la vérité des faits. Et quand il s'agit de la politique israélienne et de la complicité d'un Etat français terrorisé à l'idée de s'opposer... n'imaginez même pas un strapontin lors de la remise des prix.

     

                  Charles Enderlin n'a pas fait carrière ; il n’a pas recherché quelque avantage d’ordre matériel ou autre... il est resté correspondant de France 2 trente années durant. Pas de poste prestigieux grassement rémunéré, pas de médaille, pas de remerciements. Souvent décrié, parfois haï, menacé aussi... Charles Enderlin a tenu bon : jamais il ne s’est servi du mensonge pour cacher la vérité.

    Il a toujours cherché à servir une vérité en péril, menacée de mort à chaque instant, tout en risquant son emploi, maigre pitance.

    On lui a tout fait. Il a bien résisté. Ce qui fait de lui un résistant de la première heure.

    Si la vérité pouvait parler, elle témoignerait en personne. N'empêche, nombreux nous sommes aujourd'hui à pouvoir témoigner pour lui.

     

     

    charles enderlin,france 2,jerusalem,palestine,israël,politique,actualité,journalisme

    Gaza 2014 - Se soumettre ou bien périr

     

    ***

     

     

                 Avant de prendre sa retraite à la fin de l’année, Charles Enderlin s’est livré au JDD.fr dans une interview qui, là encore, sert la vérité : «Il n’y aura pas deux Etats. Les 400.000 colons israéliens ne seront pas évacués de Cisjordanie. Les Israéliens ne sont pas prêts à renoncer à Jérusalem-Est et au Mont du Temple (Esplanade des Mosquées pour les musulmans). »

     

                                               La suite ICI

     

    _____________

     

    Pour prolonger : cliquez Judaïsme, sionisme, colonialisme et chantage

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Fabius en Iran : le courage des lâches

     

     

                  "... suite à la conclusion de l'accord sur le nucléaire, le ministre français des Affaires étrangères a confirmé qu'il se rendrait à Téhéran fin juillet ou début août.

    Programmée initialement par le Quai d'Orsay les 6 et 7 juillet, puis le 20, la visite de Laurent Fabius en Iran interviendra «prochainement», d'autant que d'autres responsables européens sont annoncés à Téhéran. Lundi, le vice-chancelier allemand et ministre de l'Économie, Sigmar Gabriel, ouvrira le bal, accompagné de 65 dirigeants d'entreprises allemandes. Contrairement à Paris, Berlin n'a jamais vraiment cessé de commercer avec Téhéran, notamment les banques des Länder, peu exposées aux mesures de rétorsion... "- Le Figaro.fr
     

    iran,fabius,hollande, usa,obama

     

              Nul doute : la visite programmée de Fabius en Iran fera toutes les unes. Les médias, les éditorialistes seront unanimes pour qualifier cette visite d'"historique" : "Fabius dans les pas d'Obama pour renouer avec l'Iran avant la levée des sanctions". Ou bien encore : "Cette visite est à mettre à l'actif du quinquennat de François Hollande !"

    On reconnaîtra sans difficulté la bêtise crasse de ces commentaires à venir à la signature de leurs auteurs mais pas seulement.

     

     ***

     

     

               Après Hollande à Cuba, Fabius en Iran : et pour que la diplomatie française ose ce voyage...


    Il aura fallu l'annonce du dégel des relations USA/Iran à l'initiative des Américains…

    Il aura fallu que les USA décident de la conclusion d'un accord sur le nucléaire iranien...

    Fabius en Iran... il aura fallu que les USA donnent leur feu-vert car une fois encore, force est de constater que la politique étrangère française se décide à Washington.


                Il est vrai que toutes les conditions étaient bel et bien réunies pour qu'un Fabius puisse aller faire le beau en Iran, à moindre frais, sans coup férir ni à redouter des USA dont cette traînée de diplomatie française, depuis Sarkozy, ne sait plus comment satisfaire les desiderata, la langue bien pendue et tirée, bien dans la raie, la bouche grande ouverte aussi ; il paraît même qu'elle avale goulûment : pas une goutte ne lui échappe !

     

                  Cette visite lui va donc comme un gant à ce Fabius ! C'est la visite du courage des lâches ; lâcheté que l'on retrouve à toutes les étapes du quinquennat Hollande.

    Car enfin …

    Mille fois la France aurait dû passer outre les sanctions économiques (1) contre l'Iran !

    Mille fois, nos Présidents auraient dû se rendre en Iran !

    Mille fois, la France aurait dû recevoir ses dirigeants !

    Mille fois la France aurait dû user de son influence en Europe pour rallier auprès d’elle des pays bien décidés à passer outre un embargo aussi injuste que cruel. Cruauté qui n’a pas cessé d'inspirer la politique des USA, du Vietnam à aujourd’hui, à la hauteur de plusieurs millions de morts depuis les années 2000 en particulier.

     

     

     

    1 - Ces sanctions auront coûté à l'industrie automobile française en particulier dont l'Iran était le troisième marché à l'export, près de 500 000 véhicules par an.

     

    ______________

     

    Pour prolonger, cliquez : Hollande à Cuba

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Le bal des quenelles 2015

     

                 Dimanche 21 juin 2015 était organisée la cérémonie du bal des Quenelles d’or, à Saint-Lubin-de-la-Haye, dans les locaux de Dieudonné, une occasion pour le public d’assister à un défilé d’une grande partie des opposants au Système, stars d'Internet.

    Environ 900 personnes étaient au rendez-vous pour cette nouvelle édition ; un beau succès en dépit du jour de la semaine (dimanche soir).

     


    Bal des quenelles 2015 - Les images d'ERTV/Quenel+ par ERTV

     

                 "Aujourd'hui, dès que vous dites la vérité, il n'y a qu'une personne pour vous remettre un trophée : Dieudonné." Gilad Atzmon quenelle d'or 2015 pour la musique

     

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Le phénomène Dieudonné

    Lien permanent Catégories : Art et culture, Dieudonné : le phénomène, Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Israël en France : E. Lévy, BHL, Val, Valls, Zemmo, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu