Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

Israël : judaïsme, sionisme et colonisation - Page 9

  • 70e anniversaire de la libération des camps de concentration nazis

     

     

    tourisme mémoriel.jpg

    Tourisme mémoriel : "Auschwitz-Birkenau Tour, prix imbattables"

     

                  Ceux qui me lisent savent que rien ne me dérange autant que l’unanimité. Aussi, j’ai cherché une raison de rompre cette unanimité autour du « 70e anniversaire de la libération des camps de concentration (1) » ; unanimité entretenue par un grand nombre d’acteurs, et le premier d’entre eux, le Président Hollande ; un Président qui, depuis qu’il a été élu, semble tellement plus à l’aise avec les bombes ( Mali, Syrie, Irak), les parades militaires et les cercueils, une gerbe de fleurs géante dans les bras, qu’avec les exigences de sa fonction: rassembler un Peuple autour de son passé, de son présent et de son futur ; pour peu qu’il en ait encore un.

    C’est un article du journal du soir, de l'obscurité et de l'embrouille, Le Monde, qui me donnera l’occasion de rompre avec cette unanimité : il a pour titre… je vous le donne en mille : "Enseigner la Shoah, c’est parfois moins facile qu’avant."

    Plouf ! C'est ce qu'on appelle "mettre les pieds dans le plat" ! Et quand on sait qu'il ne faut pas me tenter, jamais...

    Doit-on préciser que cet article du journal Le Monde fait la part belle à la désinformation à propos de la dissidence sur Internet, sans oublier l’inévitable attaque contre Dieudonné et d’autres, ainsi que le procès fait aux collégiens et aux lycéens français issus de… etc... etc…………. (on connaît la suite, le refrain et le couplet, musique et paroles). Cette désinformation ne surprendra personne ; et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre pour une fois car, votre serviteur n’aurait jamais prêté attention à un grand nombre d'acteurs de cette dissidence sans cette désinformation des médias sous perfusion de l’argent des contribuables. En effet, à cette désinformation, je lui dois tout ou presque ; mes meilleures lectures sur le Net, c’est sûr ! dans un souci de ré-information justement !

     

                 A propos de cet article et de son titre « Enseigner la Shoah, c’est parfois moins facile qu’avant »  la réflexion suivante m’est venue à l’esprit :

                 Que cet enseignement  soit « moins facile qu’avant » c’est on ne peut plus normal car nous ne sommes plus "entre nous" ; comprenez : entre Européens, acteurs d'une Europe à feu et à sang. Rappelons aussi, à toutes fins utiles, que la Seconde guerre mondiale c'est 60 millions de morts dont 40 millions de civils ; avec ce rappel, nombreux sont ceux qui se sentiront moins seuls et un peu plus considérés. De plus, si l'imposition de cet enseignement était fait dans un esprit non pas ethnocentrique, voire ethniciste, accompagné de quelques arrière-pensées à la fois politiques et économiques, mais bien plutôt dans le souci de situer cette catastrophe dans son siècle - siècle de crimes de masse, du génocide arménien au Rwanda, en passant  par Nagasaki et Hiroshima (quand même !) et Pol Pot ; siècle de toutes les catastrophes, coloniales aussi... dans la continuité du crime de l’esclavage et de la traite -, soyez assurés que cet enseignement prendrait alors tout son sens auprès d’une quinzaine de millions de Français (enfants, parents et grands-parents) pour lesquels l'Histoire de l'Europe n'est pas leur histoire.

    Aussi, n’en déplaise aux adeptes de la blouse grise et des coups de règle sur les doigts…

    Que les donneurs de leçons et autres conteurs gardent à l'esprit qu’aujourd'hui, enseigner, c'est... non pas tirer la couverture à soi mais comprendre l'autre et l'accepter ; plus important encore, enseigner c’est écouter, échanger et partager. Dans le cas contraire, il serait plus honnête de faire un autre métier car, face à une telle incompétence dans l’accomplissement de la mission qui devrait être celle de ceux qui se lamentent aujourd'hui, c’est alors que l’on découvre qu'il y a vraiment des sujets plus importantes qui attendent notre société que le fait de savoir si nos chères têtes plus tout à fait blondes et dociles vont accepter d'avaler de gré ou de force ce qui deviendra, au fil des ans et des commémorations, davantage encore ce que vous nommez " Shoah" « votre Shoah seule » (2), car son enseignement n'aura alors qu’un seul but : faire taire toute critique à l’encontre d’Israël, du Judaïsme, du sionisme, de la politique étrangère d'une France sous influence... à l’heure où des associations communautaires, associations-écran qui ne sont que des officines israéliennes (CRIF, Licra, Uejf) interdisent aux Français issus de la culture arabo-musulmane, sous peine de se voir accusés d’antisémitisme, d’être solidaires des Palestiniens, leurs frères arabes et musulmans, et autres peuples massacrés, laissés sans secours à raison de plusieurs centaines de millions, à la suite de politiques criminelles (Irak, Syrie, Libye - Mali par ricochet) dont on attendra sans doute longtemps encore le procès de ses instigateurs et autres complices.

    Et qu’en est-il de la colonisation d'hier, de la ségrégation, du racisme et de l’islamophobie d'aujourd'hui ?

    Il est vrai qu'aux uns, tout est permis, aux autres... rien.

    Décidément, il est surprenant qu’autant de gens n’aient  toujours pas compris ceci : on n’enseigne pas l’histoire de son propre malheur - malheur d'hier -,  à plus malheureux que soi aujourd'hui, ou bien alors, c’est n’avoir que du mépris pour son public (3), tout en gardant à l’esprit qu’aujourd’hui, pour faire la leçon à qui que ce soit, il faut avoir les « les fesses propres » ; aussi, que les enseignants de notre belle et grande République fraternelle et égalitaire s'estiment alors heureux de pouvoir encore "faire la classe" !

             

                Alors que 75 % des Juifs présents sur notre territoire ont échappé à la déportation, n’ayant pas à rougir de ce que la France, collectivement, à pu afficher comme empathie et détermination durant l'Occupation, rares sont ceux qui savent se montrer à la hauteur de leur martyre et de leur histoire même si quelques exceptions individuelles existent car, regroupées en communauté, les victimes ont tôt fait de rejoindre en acte leurs bourreaux selon le principe qui veut que nous ayons tous de bonnes raisons d'être ce que l'on est et de faire ce que l'on fait ; alors que la pire des atrocités devrait pousser la victime, dans un élan irrépressible, à l’exemplarité... quasiment ! car, le statut de victime, ça ne dédouane pas, bien au contraire, ça oblige ! et les plus grands crimes poussent à la sainteté, victimes et bourreaux réunis.

    Certes ! Le calendrier n'y suffirait pas. N’empêche, il n’est pas interdit d’œuvre dans ce sens.

    De plus, à propos de l’enseignement de « la Shoah », à grand renfort d’images dès le CM2, on parlera sans hésiter de véritable scandale, de viol de la conscience, d’attentat à la pudeur : en effet, comment exposer et soumettre des enfants et des pré-adolescents à de telles images, la main lourde, la tête sous le billot, la nuque contrainte ?

    Quant au danger de saturation… sur le mode de « trop d’horreurs tuent les dispositions à l’empathie face à l’horreur», un exemple, un seul : sur France Culture, le "génocide juif" c’est toutes les deux heures, sept jours par semaine, 365 jours par an et la nuit aussi : redif oblige ! Et même dans les émissions culinaires ! Oui ! Sans rire. Un véritable tour de force cette mobilisation-injonction de chaque instant !

     

                En conclusion, il ne tient qu’à ceux qui ont placé le génocide juif... les uns au centre de leur existence, et d’autres… au centre de leur stratégie de domination et de chantage dans une recherche d'impunité à toute épreuve, de réaliser que l’ humanité a surtout besoin de bonnes raisons de continuer d’espérer même s’il semblerait, au sujet de cette nécessité, qu’il nous faille aller chercher, comme à regret, car toutes les bonnes volontés sont utiles, ceux qui sont à même de transmettre la vie comme on la donne, loin, très loin de tous les acteurs de ces commémorations.

     

    ***

     

                  Rappelons cette vérité tellement négligée : enseigner les grands crimes de l'Histoire n'a jamais dissuadé quiconque de les imiter comme pour mieux les re-vivre, l'assassin en devenir revenant toujours sur les lieux des crimes de ses aïeux. Sinon, où est-ce que les grands génocideurs iraient chercher tout ça, je veux dire : l'inspiration de leurs crimes, l'art et la manière ?

                On se le demande, franchement.

     

     


    1 - La presse omettra de préciser qu'il s'agit de camps "nazis" un peu comme si au 20e siècle - siècle concentrationnaire par excellence -, il ne pouvait s'agir que de camps forcément et nécessairement... nazis. Omission révélatrice donc.


    2- Terme religieux qui aurait besoin, soit dit en passant, d'être laïcisé et dés-ethnicisé : parlons alors plutôt du génocide des Juifs et autres victimes du régime Nazi.


      3- Ne cessons jamais de le leur rappeler - à la longue, qui sait -, tout en restant mobilisés afin que les conditions qui nous permettent de le faire soient toujours réunies : la liberté.

     

    ________________


    Pour prolonger, cliquez : Charlie Hebdo versus Dieudonné

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Valls contre Dieudonné : pourquoi tant de haine ?

     

                Tueries du 11 Janvier 2015... ou quand la suite n'aura pas de fin jusqu'à la présidentielle de 2017

     

     

    Manuel Valls le 13 janvier à l’Assemblée nationale pris au piège de sa propre haine...

     


                 Intimidation implicite, sommation induite... à celui qui aurait refusé de se lever et d'applaudir, quel sort lui aurait-on réservé ? Idem, quant à celui qui aura été le premier à se rasseoir tant en cessant d'applaudir ?         

     

                Face à une telle unanimité tout à l’image de ce qu'étaient les assemblées du Politburo du Comité Central du Parti communiste de l'Union soviétique en son temps...

    Unanimité à l'origine de laquelle on trouvera sans doute la crainte des conséquences en cas de refus de participer au lynchage d'un métis franco-camerounais...

    Qu’il soit permis toutefois de fournir ici une bonne raison de ne pas désespérer puisque l’Assemblée qui s’est levée ce jour-là, applaudissant Valls à tout rompre, c’est cette Assemblée qui ne représente plus qu’un tiers de l’électorat, soit à peine 20 millions d’électeurs ; en effet, si on garde à l’esprit que l’abstention est le premier « parti » de France, arrive alors en second, l’ensemble des votes contestataires et tactiques contre le PS, le centre et l’UMP ; votes ignorés au sein de cette Assemblée de professionnels de la politique, c'est-à-dire : de professionnels de la non-représentation populaire.

     

    ***

     

                  Chasse à l'homme, déchaînement de haine contre l’humoriste Dieudonné (1) - déchaînement récurrent et pathologique ? -, à l'heure d'une ré-affirmation du droit à la liberté d'expression pour Charlie Hebdo (2), ce n'est décidément pas la première fois que Manuel Valls prend l'Assemblée nationale en otage. Déjà en Janvier 2014, l’Assemblée a dû affronter un discours fleuve du même avec le même ; discours qui pouvait sans difficulté être assimilé à un lynchage politique qui trouvera sa conclusion dans la décision d'un Conseil d'Etat aujourd'hui discrédité ; la cible était identique : souvenez-vous ! Dieudonné, encore et toujours !

                  Semaine après semaine, Valls fait donc la preuve de son incapacité à diriger un gouvernement en toute sérénité ; et cette incapacité annonce tous les excès de celui qui, sûr de son bon droit, dans une absence de doute et de retenue qui n'augure rien de bon, nous prépare un régime liberticide qui aura tous les attributs de l’arbitraire.

                 Aussi, comment ne pas militer pour que cet homme soit écarté de tous les lieux de pouvoir au plus vite si nous devons retrouver une sérénité propice non pas à des rassemblements et des appels à une union de façade qui ne concernent qu'une petite minorité de nos concitoyens  (3) mais à une véritable unité nationale autour d'un projet de société portée par nous tous - une société capable de se regarder en face -, qui accorde une priorité absolu à la justice pour tous et à la fraternité.

     

    Plenel, Ramadan : deux acteurs d'une union sincère

     

    1 - Pourquoi Charlie Hebdo c’est bien et Dieudonné c’est mal ? Tout simplement parce que tous ceux qui trouvent que Dieudonné c’est mal pensent que Charlie Hebdo c’est bien, d’autant plus que vous ne trouverez personne parmi ceux qui pensent que Charlie Hebdo c’est mal pour penser la même chose de Dieudonné.

     

    2 - Si Dieudonné semble l’humoriste le plus proche de Charlie Hebdo des années 70, après Coluche, il semblerait que l’instrumentalisation de l’hebdomadaire n’ait qu’un but : continuer cette chasse à l’homme contre l’humoriste.

     

    3 - Une France de souche européenne ; une France moyennement éduquée à très éduquée ; la France des centres de nos villes et de la proche périphérie ; une France qui vote encore PS ou UMP. Une France ultra-minoritaire.

     

    _______________

     

    Pour prolonger, cliquezLe phénomène Dieudonné (en tournée dans toute la France)

             

     

    Lien permanent Catégories : Dieudonné : le phénomène, Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Israël en France : E. Lévy, BHL, Val, Valls, Zemmo, Politique et actualité 0 commentaire
  • Dieudonné, à nouveau en danger...

     

     

                              "Avec Charlie Hebdo c'est toujours drôle ; avec Dieudonné, jamais ! Cherchez l'erreur ! Cherchez qui dérange et tape sur qui et quoi ? Et qui ne dérange personne sinon les petits, les humbles et parfois même les plus faibles de notre société, les dominés."

     

              Interpellé ce mercredi 15 janvier à 7 heures à son domicile en Eure-et-Loir par dix policiers, Dieudonné a été placé en garde à vue. Il sera jugé en correctionnelle pour « apologie du terrorisme », après avoir déclaré sur Facebook qu’il se sentait "Charlie Coulibaly ".

     

     

                   "Le parquet de Paris a décidé de le convoquer « à une audience ultérieure » à l’issue de sa garde à vue, en cours d’achèvement mercredi en début de soirée" - AFP.

              

    ***

     

             Plus gros vendeur de billets de spectacle...

     

    Que l'on ait donc la présence d'esprit de se poser la question suivante : qui aujourd'hui en France fait vivre la démocratie et la liberté d'expression - si par démocratie et liberté d'expression on entend autre chose qu'un débat télévisée entre... Mélenchon et Copé, arbitré par un Pujadas -, Dieudonné ou ceux qui tentent de le faire taire ?

     

              "Le premier qui trouve Dieudonné drôle perd son job : journalistes, artistes, producteurs, animateurs, presse, radios et télés."

     

                  Dieudonné "vient" de l'anti-racisme et de l'anti-communautarisme. Aujourd'hui encore, à ses spectacles, on y rencontre toute la France et toutes les France. Qu'il soit permis ici de rappeler ce qui suit : si dans les années 40, cela demandait sans aucun doute beaucoup plus de courage d'être un résistant (communiste ou gaulliste, juif ou pas) que d'écrire dans "Je suis partout", aujourd'hui, force est de reconnaître qu'il faut un courage sans limite pour être Dieudonné plutôt qu'un représentant du CRIF et de la LICRA, un Zemmour, un Finkielkraut ou un Philippe Tesson.

     

               Avec ces nouvelles menaces contre Dieudonné, c'est bien le plus grand humoriste de la langue française et le plus grand satiriste que l'on tente de censurer et de bâillonner.

    Aussi, ne cessons jamais de dénoncer cette vendetta de plus de dix ans et de soutenir l'artiste Dieudonné.

     

    ____________________________

     

     

    Pour prolonger, cliquez : Dieudonné, Molière et l'Art contemporain par

    François-Laurent Balssa

    Lien permanent Catégories : Art et culture, Dieudonné : le phénomène, Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Communautarisme, otages et victimes

     


           

    ujfp,israël,palestine,ps,chérif et saïd kouachi,32 et 34 ans ; amedy coulibaly,32 ans

                                       
               Une prise d'otages a eu lieu vendredi après-midi dans un supermarché casher de la porte de Vincennes. Cinq personnes sont mortes dont l'assaillant Amedy Coulibaly ; quatre autres sont blessées.
     
    Le preneur d'otage mentionnera une action commise en représailles de la politique d'un Etat, Israël, qui assassine "nos frères de Palestine".


     
     
    ***
     
     

               Il est vraiment temps que la communauté juive de France sorte de sa réserve et de son mutisme et qu’elle reprenne son destin en mains... qu'elle se soulève contre ses élites et refuse d'être plus longtemps les dindons d'une farce tragique et meurtrière, et finalement les otages et les victimes d'un Etat étranger, Israël, à l'origine d'une politique dont il n'y a rien à sauver.

    Car, jamais on n'aura observé,ici en France, jusqu'au plus haut niveau de la représentation nationale, partis politiques , PS en tête, et médias inclus,  un tel silence complice à propos de cet Etat, un tel soutien d'associations, de ligues et de conseils communautarisés à un degré tel (d'aucuns diront "tribalisés") que toute condamnation aussi modérée soit-elle de la politique d’Israël à l'encontre du Peuple palestinien - assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation, humiliation -, ne peut même plus être envisagée.  

     

                 Alors oui ! la communauté juive de France a tout intérêt à rappeler à ses représentants et autres porte-parole auto-proclamés qui ne représentent qu'eux-mêmes le plus souvent, et d'autres encore... des intérêts purement étrangers, qu'elle ne saurait être éternellement associée à la politique d'un pays qui a fait depuis longtemps la preuve de son incapacité à se conduire comme un Etat à la fois moderne, responsable et respectueux des lois internationales.

     

                Cette dissociation est d'une urgence absolue car rien ne saurait justifier le risque que l'on fait courir à notre République et à notre vivre-ensemble dans la concorde et la solidarité. 

     

               
     
    ___________________
     
     
    Pour prolonger, cliquez : Union juive française pour la paix
    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Hollande, Valls et Fabius : not in our name !

     

              «Jamais nous n'avons connu un aussi grand danger en matière de terrorisme» a estimé Manuel Valls à Montpellier lundi dernier.

     

               Rien d'étonnant à cela : jamais nous n'avons été aussi proches des Américains et des Israéliens en violation de notre tradition diplomatique qui a fait notre rayonnement et notre force ; une tradition qui a pour objectif la recherche d'un équilibre face à des pays et des cultures hégémoniques à la soif excessive de domination !

     

     

                 Aussi, Messieurs Hollande, Valls et Fabius... pour chaque victime sur le territoire français imputable à notre ralliement à une politique atlantiste et sioniste dont il n'y a rien à sauver, on vous demandera des comptes.

                Vous pouvez déjà commencer à vous trouver un avocat et un bon. Vous allez en avoir besoin !

     

    __________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Du colonialisme au sionisme : continuité idéologique du parti socialiste

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Politique et actualité 0 commentaire
  • Palestine, Palestiniens, Hamas et Etat de Palestine : ça bouge en Europe !

     

     

    palestine,palestiniens,état de palestine,parlement européen

     

                    Une large majorité d'eurodéputés s'est entendue sur un texte qui, pour la première fois dans l'histoire de l'institution strasbourgeoise, reconnaît « en principe » l'État palestinien, et exhorte les États membres à lui emboîter le pas

    Leïla Shahid, déléguée de la Palestine auprès de l'Union européenne se " félicite qu'une grande majorité des deux tiers soutienne la reconnaissance d'un Etat de Palestine. Ce compromis reconnaît l'Etat de Palestine dans ses frontières de 1967, et Jérusalem-Est comme capitale."

     

    Vote qui devrait, ici en France, permettre d'apaiser bien des esprits et d'atténuer nombre de rancœurs à propos d'un Quai d'Orsay dirigé par un Laurent Fabius membre d'un gouvernement sous une présidence qui n'a jamais autant soutenu l'Otan et Israël dans leur conduite d'une stratégie de chaos irresponsable, d'instrumentalisation du terrorisme et de son financement par le Qatar et l'Arabie Saoudite, leurs alliés, ainsi que la menace permanente de la guerre par le biais de provocations là encore, irresponsables : la dernière en date, contre la Russie à propos de la captation de          l' Ukraine.

    Ce vote, c'est là aussi un peu de notre honte qui s'en trouve atténuée car, qu'il soit permis de rappeler qu'à chaque fois que le France et l'Europe ont été lâches, nous avons eu honte... honte pour elle comme pour nous.

     

    hamas, islam,palestine,gaza,palestinien,israël

     

                      Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule... le Hamas a enregistré une victoire, « la correction d’une erreur historique de l’Union européenne », a estimé son numéro deux, Moussa Abou Marzouk. En effet, le Tribunal de l’Union européenne a annulé, mercredi 17 décembre, le placement du Hamas, branche religieuse (musulmane) de la résistance palestinienne, sur la liste des organisations terroristes de l’U.E.

     

                              Il ne manque plus que le vote de sanctions économiques, culturelles et diplomatiques contre Israël.

     

                               Allez, Europe ! Encore un effort ! T'y es presque !

     

    _____________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Sionisme et Front national, un rapprochement imminent ?

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Politique et actualité 0 commentaire
  • Reconnaissance de l'Etat de Palestine... (suite)

               

     

    « Reconnaissez la Palestine !» 

    800 personnalités israéliennes

    écrivent aux Européens.

     

                              Trois des plus grands écrivains israéliens, Amos Oz, A. B. Yehoshua et David Grossman, ont signé un appel de 800 personnalités israéliennes de tous horizons demandant aux parlements européens de voter la reconnaissance de l’Etat de Palestine.

     

     



                  Deux VRP de Paris font de la retape au service d'un "sionisme à la française" à quatre mille kilomètres d'un Israélien qui, chaque jour, depuis plus de quarante ans, vit les conséquences du vol de la terre, des assassinats, des bombardements civils de 4 millions de palestiniens et du régime d'Apartheid qui leur est imposé.



    ______________


                          Le 2 septembre, une large majorité de députés a dit "oui" à la reconnaissance de l'Etat de Palestine ; ils demandent maintenant que l'Etat français reconnaisse cet Etat.
                   

               Mais au fait, de quel Etat s'agit-il ? Et puis, comment et quand ?  Et puis surtout...


    Où ça ?

    israel, colonisation, serge uleski, reconnaissance de l'état palestinien

     

    _________________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Sioniste, vous avez dit sioniste ?

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Antisémitisme à toutes les sauces !

                  

                  Trois personnes soupçonnées d'avoir agressé un couple à Créteil lors d'un cambriolage ont été mises en examen mercredi 3 décembre pour "association de malfaiteurs".

     


    Albert Elharrar : l'agression de Créteil  par ERTV

     

                  Dans une interview sur France 3 du 3 décembre 2014, Albert Elharrar, président de la communauté juive locale revient sur cette agression crapuleuse ; il refuse l'instrumentalisation de l'antisémitisme : « Je sais que c’est fashion de parler d’antisémitisme aujourd’hui … »  fera-t-il remarquer.

     

    En effet : penser que "les Juifs, ça a de l'argent" (propos tenus par les agresseurs) a peu à voir avec l'antisémitisme mais tout à faire avec des préjugés ethniques, lesquels préjugés concernent toutes les ethnies sans exception.

    N'hésitons pas à le rappeler à chaque fois que c'est nécessaire !

     

    ***

     

                    Qu'à cela ne tienne ! D’aucuns ne renoncent jamais ! Et pour cause... (laquelle ? Devinez !)

    Frédéric Haziza,  le journaliste le plus contesté du PAF (1) voit dans cette agression crapuleuse la main de Dieudonné et d'Alain Soral.

    Albert JAKUBOWICZ, Président de la LICRA (rien moins !) qui semble avoir perdu depuis des mois toute mesure et toute capacité de discernement, accuse lui aussi le couple Dieudonné-Soral et… Zemmour ( Zemmour... pour faire bonne mesure et noyer le poisson d'un acharnement pathologique de Jakubowicz contre Dieudonné et Soral !).

    Elisabeth Lévy de Causeur.fr, toujours sur le pied de guerre contre les Musulmans, les Arabes, les Français issus de l'immigration, les Rappeurs, les Féministes, les Homos, les Lesbiennes... montre du doigt les Banlieues.

     
               
    Un nouvel impératif absolu semble trouver-là une confirmation de plus : 
    pour d'aucuns, toujours les mêmes, les Banlieues, les Musulmans, Dieudonné, Alain Soral, La France, l'Europe, le Monde, l'Univers... ne seront jamais assez antisémites... car il faut qu'ils le soient, toujours ! en tous lieux, à tout moment, toute l'année, 24/24, 7 jours par semaine !

     

               Aussi, force est de constater, à nouveau, qu'avec ce fait divers ce sont bien la bêtise, la mauvaise foi, les règlements (et dérèglements) de compte et les procès d'intention qui triomphent (2). Une raison supplémentaire pour accueillir avec soulagement les propos tenus par Albert Elharrar, président de la communauté juive de Créteil chez qui on saluera l'honnêteté et le refus têtu et on ne peut plus courageux, d'instrumentaliser l'antisémitisme, cette variable d'ajustement d'intérêts bien compris.

     

    ***

      Flattez, flattez les communautés ! Il en restera toujours quelque chose : désir mimétique, rivalité, échec, frustration et violence.

     

     

                  Antisémitisme à toutes les sauces ?

    N'hésitons pas à refuser ce plat qui nous est servi tout en dénonçant ceux qui le cuisinent et nous l'imposent quasi quotidiennement dans nos assiettes : médias, classe politique et associations communautaires : PS, Crif, Licra, UEJF en tête.

     

    _______________________

     

    1 - Frédéric Haziza : entré à Radio J en 1982 (radio communautaire juive), il crée et anime l'émission politique Le Forum Radio J (depuis 1988) avant d'occuper le poste de chef du service politique de l’antenne en 2001.

    Conflit d'intérêt oblige... qu'à cela ne tienne ! Haziza est aussi journaliste-éditorialiste sur La Chaîne parlementaire - Assemblée nationale (LCP-AN) où, depuis 2003, il anime Questions d'info. Il présente également sur la même chaîne Entre les lignes.

    En 2012, après une interview avec Jacques Cheminade, candidat à l'élection présidentielle, la chaîne LCP recevra des dizaines de messages d'indignation : il sera reproché à F. Haziza son manque de déontologie, son soutien indéfectible à Israël, le conflit d'intérêt que représente son poste à Radio J et la partialité qui en découle.

     

    2 - Une exception néanmoins : chez Atlantico, journal du centre droit :  ICI

    Jean-Paul Brighelli : " Il y a un délitement général de l'Ecole depuis trente ans, parallèlement à la montée du chômage, et en même temps une exaltation, via les médias et la publicité, de la consommation instantanée. Cela suffit pour rendre une société malade. Considérons que la violence — et le viol, alimenté par les déferlantes pornographiques qui enseignent à tous ces imbéciles que toutes les femmes n'attendent que l'irruption de beaux mâles débraillés — est le symptôme de cette maladie. Il faut la réprimer, bien sûr. Mais il faudrait s'attaquer aux causes profondes, redonner le goût et l'humilité d'apprendre, et mettre au travail."

     

     

     

              Flattez, flattez les communautés ! Et la multitude deviendra alors le bouc-émissaire... avec pour conséquences chez toutes les acteurs concernés et tour à tour : un sentiment de puissance et d'impunité, discorde, ressentiment, et le pire des maux : le mensonge... pour socle d'une société de quelques uns contre tous les autres.

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Reconnaissance de l'Etat de Palestine...

               

                         A l'heure où le gouvernement Netanyahu a approuvé dimanche un projet de loi instaurant le statut légal d’Israël comme l’État-nation du peuple juif, une initiative qui, selon ses adversaires, affaiblit les fondements démocratiques du pays...

                          ... A l'heure où les députés français doivent débattre le 28 novembre à l'Assemblée d'un texte qui « invite le gouvernement français à reconnaître l'État de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit » ; vote, auquel les députés de l'UMP pourraient ne pas participer le 2 décembre prochain...


    Le député PS de Trappes, Benoît Hamon, auteur du projet a reconnu : « Cette résolution est tout à fait opportune sur le plan électoral. Il s’agit du meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers, qui n’a pas compris la première prise de position pro-israélienne de Hollande, et qui nous a quittés au moment de la guerre de Gaza. »


    _________________



               Début octobre, le Parlement suédois a reconnu l'Etat de Palestine, suivi, le 13 octobre, de la Chambre des communes britannique.


    Sur 193 Etats qui composent les Nations Unies, 134 ont déjà reconnu formellement l’Etat palestinien.


    La France va-t-elle suivre le mouvement initié par Stockholm et Londres ?

    Avec Valls et Hollande qui vouent un amour éternel à Israël... (ICI et LA... pour ceux qui ne sont pas encore au courant à ce sujet), faut peut-être pas rêver non plus !


               Mais au fait, de quel Etat s'agit-il ? Et puis, comment et quand ?  Et puis surtout...

    Où ça ?


    israel, colonisation, serge uleski, reconnaissance de l'état palestinien

    Vous disiez ?

    "Reconnaissance d'un Etat Palestinien ?

     

    La bonne blague !

     

     

    ______________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Sioniste, vous avez dit sioniste ?

     


    Dr Norman Finkelstein - la carte de l... par GrOuMe


     

    CQFD : ce qu'il fallait dire... et ne jamais oublier de redire


    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Christiane Taubira : tout ce qu'il fallait faire et dire !



              Christiane Taubira, Garde des Sceaux, s'est émue de l'affaire Michael Brown, du nom de ce jeune afro-américain tué par un policier à Ferguson suite à l'annonce par la justice américaine que l'auteur des coups de feu ne sera pas poursuivi ; décision rendue par un jury populaire.



     

                     Imprévisible et  surprenante Christiane Taubira ! Contre toute attente... sauvant ainsi sa présence dans un gouvernement qui n'en est pas un sous une présidence qui n'en n'est pas une non plus : " S'agit-il de les tuer avant qu'ils ne grandissent ?" a tweeté la ministre de la Justice, évoquant les noms de jeunes Noirs tués par la police aux Etats-Unis ; dernièrement, un enfant de 12 ans.   

     

    Alain Finkielkraut, académicien, qui reçoit sur France Culture des suprémacistes blancs - Camus, Lugan et Millet -, ce soir sur BFM-TV, a cru bon de condamner les tweets du Garde des Sceaux !


                                       Il est vrai qu'il ne s'agit que d'afro-américains !


                           Après Zemmour, reçu partout depuis un mois, vraiment, ils ne se cachent même plus ! Avec la complicité de médias qui ne pipent mot : RUTH ELKRIEF en l'occurrence.

     

     

    ________________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Spécificité de la peine de mort aux USA

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu