Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

sionisme - Page 5

  • "Dieu ne repasse pas à Bethléem" : nouvel opus de Jacob Cohen


    Jacob Cohen - conférence de Marseille par culture-libre

     

     

                  Après "Le printemps des Sayanim" Jacob Cohen poursuit son étude critique du sionisme avec un second roman...

    Dieu ne repassepas a bethleem.jpg

     


                        "Les puissances occidentales et la plupart des dirigeants arabes auraient souhaité régler le problème palestinien par l’effacement de ce Peuple. Mais celui-ci n’a pas eu la délicatesse de disparaître de l’Histoire. On a alors inventé les accords d’Oslo en 1993 pour accorder aux Palestiniens un semblant d’Etat, une espèce de Bantoustan, sous la stricte surveillance de l’occupant israélien.

     

    La zone industrielle de Bethléem, lancée conjointement en 2009 par la France et Israël, deux alliés indéfectibles, avait pour objectif d’alléger les souffrances des Palestiniens et ainsi renvoyer aux calendes grecques la création d’un véritable Etat du même nom.

    C’est l’objet de ce roman."


              Jacob Cohen est né à Meknès ( Maroc) en 1944. Diplômé en droit et en sciences politiques, il vit à Paris.

     

    ____________________

     

    * Les sayanim ("Informateurs" en hébreu) sont des Juifs de la diaspora qui acceptent de collaborer ponctuellement avec des institutions sionistes, leur  apportant l’aide nécessaire dans le domaine de leur compétence.

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Des nouvelles d'Israël, station balnéaire, avec Jeff Halper

     

                 Co-fondateur du Comité israélien contre les démolitions de maisons palestiniennes dans les territoires occupés, Jeff Halper est l'une des figures de la lutte pour la paix. Vingt ans après, que reste-t-il du processus né des accords d'Oslo ? Halper répond.


    OLSO 20.01.vFR* from Thomas HALEY on Vimeo.


    Les accords d'Oslo, une tromperie ?


     

    Oslo 20.02.vFR* from Thomas HALEY on Vimeo.

     

    L'occupation israélienne s'est intensifiée, les colonies en Cisjordanie se multiplient

     

    Oslo 20_03.vFR* from Thomas HALEY on Vimeo.

     

    Jeff Halper présente un scénario dit du « collapse », c'est-à-dire d'un effondrement de l'ensemble du système mis en place par Israël sous la pression d'événements imprévus dans la région

     

    Oslo 20.04.vFR* from Thomas HALEY on Vimeo.

     

    Une solution à deux États étant devenue impossible, reste... par le biais de la colonisation, un système d'apartheid qui ne dit pas son nom.


    ______________________


    Pour prolonger, cliquez : Israël et le sionisme


    Lien permanent Catégories : Politique et actualité 0 commentaire
  • Une autre histoire de la domination et de l'oligarchie

     

                Avec Clap 36, Béatrice Pignède et son documentaire : l'Oligarchie et le Sionisme

     

     

    Débat autour du film de Béatrice Pignède

     

     

                   "Le « Nouvel Ordre Mondial » est-il un projet récent comme nous le relatent les médias mainstreams, ou s'inspire-t-il de visées beaucoup plus anciennes ? Quels sont notamment ses liens avec le sionisme et les restaurationistes chrétiens dès le XVIIème siècle, qui expliquent pour beaucoup l'osmose actuelle entre Israël et les Etats-Unis ?


    Ce film s'attache à retracer le projet de cette oligarchie mondialiste qui a confisqué la démocratie et la souveraineté des peuples au profit d'une caste, en posant la question de ses origines et de ses réseaux -lobbies- mais en s'attachant surtout à en montrer les failles. C’est par un jeu de provocations et de contre-provocations à répétition que l’oligarchie financière veut noyer le monde dans le chaos, le sang et la guerre. Cela aidera à détourner l’attention de la faillite gravissime de leur système et à museler toute remise en cause qui changerait la donne.


    Loin d'une vision fataliste et omnipotente de ces banksters, ce documentaire montre leur échec non seulement moral mais idéologique et stratégique, ouvrant des pistes vers un équilibre mondial plus juste et déjà en construction" - Clap 36



    Bande annonce du documentaire

     

     


     

     

     

    Béatrice PignèdeBéatrice Pignède

     

    Journaliste et réalisatrice depuis 20 ans de films documentaires au cinéma et à la télévision française, notamment pour France3 et ARTE, dont un long métrage sur le philosophe Paul Ricoeur et un "grand format" sur la propagande au Kosovo (prix Europa 2000) ; journaliste d'investigation et animatrice de l’émission « Arrêt sur Images » (La Cinquième); intervenante spécialisée cinéma et éducation à l'image dans les écoles, collèges, lycées et associations de quartiers; membre de la télé libre Zalea TV; fondatrice de Clap 36, association de promotion du cinéma documentaire indépendant.


     

                 Parmi les films de Clap36, Béatrice Pignède a réalisé L'oligarchie et le sionisme, Main basse sur la mémoireDieudonné sans forme de politesse, Après l'hégémonie, État de guerre, Propagande de guerre propagande de paix, L'irak d'une guerre à l'autre et Chiapas : Voyage en utopie.


     

    Interventions télévisées


     

    Lien permanent Catégories : Politique et actualité 0 commentaire
  • Penser le sionisme aujourd'hui avec Gilad Atzmon

     

    Qui fait quoi, à qui, où, comment, pourquoi et pour le compte de qui

     

    _______________________

     

            

     (Pas facile de trouver une vidéo d'Atzmon sous-titré en français ! Néanmoins...)

     

    Musicien et militant né en Israël, artisan affirmé de l'antisionisme et de l'« antijudaïsme »... 

     

             Gilad Atzmon est sans aucun doute aujourd'hui celui qui a le mieux compris, analysé non pas ce qu'on appelle abusivement  - et volontairement... aux fins de discréditer toute parole anti-sioniste -, "le problème juif" mais bien "le problème sioniste" dans ses aspects tant religieux que politique (retour à la terre promise ; expansionnisme colonisateur et criminel au détriment des droits les plus élémentaires des autochtones).

     

              Sujet à de nombreuses controverses, dans son ouvrage La Parabole d’Esther, Gilad Atzmon considère que le sionisme depuis 1967 est une trahison des idéaux du fondateur du mouvement au congrès de Bâle en 1897, Theodor Herzl :« Manifestement, nous n’avons pas affaire seulement à Israël et aux Israéliens. En réalité, nous sommes en conflit avec une philosophie pragmatique extrêmement déterminée qui génère et promeut des conflits internationaux sans nombre et qui a pris l’Occident en otage et l’a détourné de ses inclinations humanistes et de ses aspirations athéniennes »

               Gilad Atzmon a trouvé refuge à Londres.  

    __________________

     

            Pour prolonger cliquez :

    Son blog (en anglais) : www.gilad.co.uk

     

     

    Lien permanent Catégories : Penser le monde aujourd'hui avec..., Politique et actualité 0 commentaire
  • Sioniste ? Vous avez dit Sioniste ?!

     

     

    A l'heure où les bombes israéliennes ont re-commencé de parler...

    Et parce qu'il ne faut jamais cessé de le dénoncer...

    Une petite piqûre de rappel

     

    (Billet de blog rédigé en 2009)

     

    ____________________

     

     

    politique,actualité,sionisme,sioniste,israël,palestine,juifs,palestiniens,europe

                  Sioniste ? Vous avez dit Sioniste ? Mais… sioniste de quel sionisme ?

     

                Le sionisme qui condamne le Peuple israélien qui tente de vivre dans les frontières reconnues par la communauté internationale, à ne jamais connaître la paix ?

    Le sionisme, idéologie millénariste qui promet La sécurité à tout un Peuple au terme d'un « Grand soir » toujours remis à demain, repoussant chaque jour son avènement à une date aussi ultérieure qu’indéfinie quand enfin, nous assure-t-on, tous les ennemis du Peuple juif auront été vaincus ; alors que dans sa pratique et dans son exercice, cette idéologie ne cesse de nourrir en haine et en ressentiment féroces ces mêmes ennemis ?

    Ou bien le sionisme qui n'a plus rien à envier à l'Afrique du Sud sous l'apartheid et dont on se doit de rappeler la politique à l’égard du Peuple palestinien: assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation, humiliation ; faisant peser sur quiconque tente de s’opposer à cette politique, une menace de mort certaine entre deux massacres de quelques milliers d’entre eux...

    Le dernier en date : Gaza (1), janvier 2009, devant des médias muselés et une Europe muette ou quasi indifférente (Europe qu'on ne conspuera jamais assez !) : 1500 morts, 5000 blessés du côté des palestiniens. Au sujet de l'armée israélienne, d'aucuns ironisent : il semblerait que ses ''soldats'' (mercenaires ?) aient été trop occupés à tuer pour prendre le temps de mourir (et puis, pas de temps à perdre ! Il fallait que tout soit terminé pour Shabbat).

    Ce rapport de 0 pour 1500 dans l'évaluation des pertes humaines lors de la dernière intervention de Tsahal, prouve une bonne fois pour toutes, et à toutes fins utiles, la supercherie, voire l'énorme mensonge qu'est la menace que les Etats de la région feraient peser sur la sécurité et l'existence d'Israël.

    Et pour finir : un sionisme qui, en France, divise, manipule, calomnie, ne reculant devant rien, jusqu'au chantage à l'anti-sémitisme et la tentative de priver un artiste, un des plus doués de sa génération - Dieudonné (2) pour ne pas le nommer -, de son métier et de son Art.


    ***

     

                  Le sionisme est devenu un mot « imprononçable » quand on a un minimum de conscience morale (et politique ?!).

     

    Aussi, à l'avenir... et à défaut de pouvoir encore évoquer le sionisme, on se contentera, du bout des lèvres de continuer de se déclarer favorables à l'idée d'un Etat juif pour les juifs seuls, tel qu'il est reconnu, aujourd'hui, par la communauté internationale, mais certainement pas... tel que cet Etat use et abuse du monopole de la force et de la violence à des fins d'expansion territoriale.

    Quant au sujet du traitement que les médias de masse réservent à ceux qui osent dénoncer la politique colonialiste cet Etat israélien qu’il nous faut bien qualifier de « voyou », on peut sans exagérer affirmer que l'on n'a pas connu en France un tel climat de chantage moral et de terrorisme intellectuel exercés sur les institutions et ces mêmes médias, leurs producteurs, animateurs et journalistes (télés, radios et journaux) depuis l’ère communiste et stalinienne - l’URSS, ses satellites et ses relais - le PCF en particulier, avec ses intellectuels et ses sympathisants -, des années 30 aux années 70.

    A moins d'être aveugle ou partisan, difficile de ne pas admettre que leurs méthodes sont étrangement identiques : insultes, discrédit, intimidation, calomnie, procès d'intention, amalgames, chantage affectif, chantage professionnel...

     

                      Face à de tels agissements, nous n'avons qu'un devoir : les dénoncer sans relâche si nous voulons continuer de protéger notre démocratie déjà mise à mal par une mondialisation tentaculaire sans visage et sans morale.

    Tout en gardant à l'esprit le fait suivant : plus les "élites" médiatiques de la communauté juive s'évertueront à culpabiliser les populations européennes sur leur passé comme pour mieux pratiquer auprès d'eux un chantage à l'anti-sémitisme dans l'espoir de faire taire tous ceux que la politique israélienne révolte, plus... en contrepartie, comme un effet boomerang, ces populations européennes exigeront de cette élite un comportement au-dessus de tout reproche : moralement et intellectuellement ; comportement auquel cette même élite ne pourra pourtant pas se conformer puisque... dans l'obligation de défendre - et de protéger de l'opprobre -, un état à la politique... au mieux... immorale, au pire... a-morale ; dans tous les cas de figure, une politique en opposition directe et totale avec la civilisation européenne depuis la décolonisation.

    Non ! Les européens ne feront donc pas de cadeau à cette "élite" toujours prompte à lui rappeler ses pogroms, son Vel d'Hiv (et Auschwitz quand vraiment ça se gâte) et plus particulièrement ces européens sans complexe issus de l'immigration et de la colonisation arabo-musulmane qui n'accepteront pas de partager l'histoire de l'anti-sémitisme européen et de ses crimes ; communauté qui est aujourd'hui - et on l'aura aisément remarqué -, la cible privilégiée d'une classe médiatique proche des Etats-Unis et d'Israël ; cible jusqu'au procès d'intention : sa religion, sa violence, son échec à l'intégration et son anti-sémitisme déguisé en anti-sionisme.

    Là est le piège pour cette élite et cette communauté qu'elle est censée guider et éclairer car, si l'homme n'a pour pire ennemi que lui-même, il se pourrait bien que la communauté juive d'Europe ait pour pire ennemi : la politique de l'Etat d'Israël depuis 1967.

     

     

     

    1 - Se reporter à l'ouvrage d'Esther Bebbassa - cliquez Etre juif après Gaza

    2 - Un sketch de Dieudonné chez Fogiel en 2003 mettait en scène un colon religieux israélien ; sketch qui n'était ni raciste, niantisémite, et pas nécessairement anti-sioniste non plus : ce sketch ne remettait pas en cause l’existence d’Israël, en revanche, il dénonçait, après le Christianisme et l’Islam que Dieudonné avait moqués sans être inquiété dans deux spectacles précédents, une frange extrémiste du judaïsme encouragée et soutenue par l’Etat israélien à des fins d’expansion territoriale via la colonisation des territoires palestiniens ; une politique du fait accompli qui se veut irréversible.

    Nombreux nous sommes à ne jamais oublier qu'à la suite de ce sketch, Dieudonné sera banni des médias (télé, presse, radio), et plus tard... interdit de salles de spectacle sur le territoire français ; phénomène de vendetta jamais rencontré en France contre un artiste dans l’exercice de son art ; sous de Gaulle et Giscard, même les artistes les plus engagés n’auront pas connu un tel bannissement !

     

     

     

    Stephane Hessel... de... 4'32" à 5'30

     

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie..., Israël : judaïsme, sionisme et colonisation 2 commentaires
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu