Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

ue - Page 2

  • De l'actualité diverse et variée

     

     

    Heidegger_1955.jpg

    Heidegger : la guerre a commencé

     

                   La parution, au début de 2014 en Allemagne, des premiers Cahiers noirs, journal de pensée de Martin Heidegger (1889-1976) tenu à partir des années 1930, a établi à quel point l’engagement du philosophe dans le nazisme traduisait une adhésion profonde, y compris à l’antisémitisme.


    ***

     

                 Antisémite ou pas (tout comme pour Céline et d'autres), cela n'enlève rien à l'importance capitale des analyses de Heidegger nées de son engagement dans la Grande Guerre, guerre de 14-18 : l'homme soldat en temps de guerre comme en temps de paix ; l'homme face à la machine ; puis fatalement, l'homme soumis à la technique qui le dévorera de l'intérieur comme de l'extérieur, lui, son psychisme et son environnement.

     

                Tiens, au fait : nanotechnologies, avez-vous une âme ?

              

     

    _______________

     

    Jean-Vincent-Place.jpgJean-Vincent Placé (EELV) regrette que son parti soit celui "des Roms et de la Palestine"

    Le patron des sénateurs écologistes déplore le penchant "gauchiste" d'Europe-Ecologie-Les Verts.

    "Si l’écologie politique devient l’écologie gauchiste, ça n’a plus d’intérêt", affirme-t-il encore.

     

    ***

     

                Quand on sait que Jean-Vincent Placé avait appelé en 2013 les lycéens à manifester pour Leonarda, lycéenne originaire du Kosovo,  pour son retour en France suite à son expulsion...

     

    Que dire ?

     

    Placé est futé ; sénateur écolo à 35 ans, il s'est mis très vite à l'abri des humeurs d'un électorat aujourd'hui considéré comme peu "sûr" car, très tôt, il a compris qu'avec les grands électeurs, on peut toujours négocier et s'arranger.

     

    Placé est un écolo qui ne paie pas ses amendes : "Payer mes amendes ? C'est bon pour les TDC (trous du cul) !"

     

    Après avoir passé un peu de temps sur les bancs d'une fac pour un diplôme médiocre… professionnel de l'esquive et de l'évitement, il faut savoir que Placé n'a jamais travaillé de sa vie, et qu'il ne travaillera sans doute jamais, à moins qu'on l'y contraint. 

     

                     Jean-Vincent Placé ? C'est vraiment toutes les raisons au monde de ne plus voter écolo.

     

                  

    Pour tout savoir à son sujet... cliquez : Qui est Jean-vincent Placé 

     

    ________________

     

    eric-zemmour-24.jpgLa chaîne i-Télé met fin à sa collaboration avec son chroniqueur Eric Zemmour à la suite des propos tenus dans une interview à un quotidien italien.

    Sur cette chaîne, le polémiste participait à l'émission "Ça se dispute" depuis plusieurs années.

    Le FN soutient Zemmour et appelle au boycott de i-télé.

     

    ***

     

                  Dans ma France à moi, on ne bannit personne ; tout comme pour Faurisson, Dieudonné ,  Soral et d’autres… dans ma France à moi, on leur répond. 

    Quoi ? Comment ? Vous dites ? Vous ne pouvez pas leur  répondre ?!

    Alors, vous avez un problème ; et le problème c'est vous. N'ayez aucune illusion à ce sujet : vous et personne d'autre.

     

                     Zemmour est partout. Il intervient régulièrement sur iTÉLÉ, Paris Première, sur RTL et dans les pages du Figaro Magazine. Il sera intéressant toutefois de suivre cet épisode : qui soutiendra Zemmour parmi la classe politique et les médias dont aucun membre n’a soutenu Dieudonné contre une vendetta sans précédent.

    Voici une première liste (non-exhautive) de ceux qui soutiennent Eric Zemmour contre son éviction de i-télé :  Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan, Michel Onfray, Jean-Marie Le Pen, le Député UMP Thierry Mariani, Jean-François Khan, Cohn-Bendit, Paris Première, Christine Boutin.


    On prendra soin de préciser qu'aucun d'eux ne s'opposera en 2013 à l'interdiction préventive d'un spectacle de Dieudonné à Nantes.

     

                Le FN et une partie de la droite  appellent déjà au boycott de i-télé ; ce qui confirme ce qu’on pouvait craindre : aujourd'hui, en France,  on peut traîner dans la boue les Noirs, les Arabes et les Musulmans, jour après jour, année après année, et être soutenu par la classe politique et les médias quand la sanction tombe.

    A chacun d'en déduire les conclusions qui s'imposent.

     

     

    ___________________

     

    Kamel Daoud.jpg

    Un imam salafiste algérien a appelé, mardi 16 décembre, à condamner à mort l’écrivain et journaliste Kamel Daoud  en lice cette année pour le prix Goncourt avec son roman Meursault contre-enquête. Il tient une chronique quotidienne dans le Quotidien d’Oran et dans Le Point.

     

    ***

     

                   Personne ne mérite la mort. Et si une hirondelle ne fait pas le printemps, un Imam déluré (non, ce n’est pas un pléonasme ! Arrêtez vos conneries !) qui lance une Fatwa, ça ne fait pas pour autant se dresser un échafaud et une  guillotine !

                  Kamel Daoud, chroniqueur au Point, pressenti prix Goncourt... tout ça ne sent pas le soufre mais bien plutôt un penchant certain pour un avenir germanopratin qui augure mal pour la suite : comme un fait exprès, et comme de juste, son analyse des « printemps arabes » et de la situation en Libye est d'une incompétence pathétique ; ou bien alors, cet homme sait mieux que quiconque qui il faut contenter quand on est et souhaite rester salarié du Point. 

                 Aussi, peut-on suggérer à cet auteur de continuer de servir la littérature et seulement la littérature ; cette littérature que plus personne ne lit d'ailleurs, et ce pour des raisons évidentes quand on connaît le niveau d'analyse sur quelque sujet que ce soit de ceux qui la servent !

    Après tout, n'est-ce pas Philip Roth qui a avoué : "Il y a longtemps que je ne lis plus de romans mais seulement des essais."

    Parce que…  la littérature rendrait-elle bête ou servile ?

     

    ________________

     

    Sale temps pour Israël

     

    Reconnaissance des eurodéputés de l'État palestinien, et exhortation aux États membres à lui emboîter le pas ; le Tribunal de l’Union européenne a annulé le placement du Hamas, branche religieuse (musulmane) de la résistance palestinienne, sur la liste des organisations terroristes de l’U.E.


    A Genève, on appelle à enquêter sur les crimes de guerre commis par Israël ; et les Palestiniens envisagent maintenant de proposer au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution réclamant la fin de l'occupation israélienne.

     

    ***

     

    anonyme.jpgNetanyahu de répliquer : "Trop de gens en Europe n'ont rien appris de l'histoire sur une terre ou six millions de juifs ont été massacrés."

                    Et L’Europe de lui répondre ceci : « Bien au contraire, on a tout compris du génocide juif par les Nazi* et de son instrumentalisation à des fins financières, géopolitiques et de chantage à l’antisémitisme pour mieux  faire taire toute contestation à propos d'un Etat qui n'a aujourd'hui plus rien à envier à l'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid, et ici en France, remettre en cause notre tradition diplomatique qui nous a longtemps valu le respect des Peuples humiliés et qui a fait notre force : une tradition d'équilibre et d'ouverture.  

     

    * Au passage, il ne s’agit pas de 6 millions mais de  5 999 999 ; je sais, j’ai refait les comptes la nuit dernière. J’ai fini à 3 heures du matin. Alors, respect SVP !

     

    _______________

     

    Valls aime les aéroports

     

    valls.jpg"Je reste favorable à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes", a déclaré Manuel Valls dans un entretien à "Ouest-France" à paraître jeudi 18 décembre, le Premier ministre apporte son soutien au projet d'aéroport controversé.

     

     ***

     

                Arrête Valls !

    Tu restes surtout favorable à la société Aéroports du Grand Ouest, filiale de Vinci, qui a remporté le marché. Pour les présidentielles à venir, ça peut toujours être utile. En tout cas, ça peut pas te nuire ! Pas vrai ?

    Et puis, il semblerait que tu aies compris que le PS est mort et qu'au lieu de subir son décès, il vaut mieux précipiter sa chute pour mieux préparer son repêchage au centre droit (Bayrou et UDI) avec le peu troupe qui lui restera fidèle.

     

    ________________

     

     

                  Hollande : to remain or not Président 

     

     « Tu sais, je pensais à la présidence Hollande l’autre jour.

    -         Ah, toi aussi !

    -        Oui. Pourquoi on n’y mettrait pas fin maintenant ?

    -        Maintenant ?

    -       Oui, avec une sorte de coup d’Etat disons. Tout le monde dans la rue quoi.

    -         Un peu comme pour l’Ukraine ?

    -        Oui.

    -       Il lui reste pas encore deux ans à faire à Hollande ?

    -        Je sais mais regarde : le président de l’Ukraine avait encore un an à faire. Les Ukrainiens n’ont pas pour autant attendu ; ils l’ont dégommé direct.

    -        C’est une idée. Mais là, on aura un problème.

    -        Lequel ?

    -        Ben, je doute qu’on ait le soutien de l’Otan et de la CIA.

    -        Pourquoi ?

    -       La France c’est pas l’Ukraine. 

    -      Comment ça ?

    -     Par exemple : la France ça peut pas servir à emmerder les Russes et Poutine. Et puis, de toutes les façons, la France sous Hollande, c’est quand même pas l’Ukraine sous… je ne sais plus qui.

    -     Non mais, la France ça ne sera jamais l’Afghanistan non plus ! N’empêche ! Si on tient compte de nos attentes, de notre histoire et de notre culture politique… la France sous Hollande c’est un peu comme pour les Ukrainiens en ce qui concerne l’Ukraine sous ce président… dont j'ai moi aussi oublié le nom et qui s'est tiré vite fait quand il a vu qu'il avait perdu la partie.

    -    Alors ?

    -    Ben, faut tenter le coup. La rue… genre « Maïden… »

    -     Merci. Si c'est pour se faire tirer comme des lapins par des snipers venus on ne sait d’où. Et quand on sait que les balles qui ont tué les manifestants et les policiers, c’étaient les mêmes.

    - Les mêmes quoi ?

    - Les mêmes balles et les mêmes armes, tiens pardi ! Alors, t’imagine un peu le cirque ?

    -   On fait quoi alors ?

    -      Faut patienter. Et puis regarde en Ukraine, c’est les ricains qui ont pris le pouvoir ! Les postes les plus importants sont tenus par leurs agents.Virer Hollande ? Pour qui ? Pour quoi ? Non, la cible c’est le PS : le dégommer élection après élection… et les écolos aussi. Table rase ! Tout reprendre à zéro. Ca c’est existant ! Un vrai challenge ! C’est autre chose que de dégommer un TDC (trou du cul) pour le remplacer par un autre TDC. Et puis, ce TDC viendra bien assez tôt de toute façon, avec ou sans nous.

    -     N’empêche ! J’aurais bien aimé dégommer Hollande avant son heure.

    -     Son heure viendra. Celui de son parti aussi : l’heure de plier les gaules. Fini, la pêche aux voix, bientôt, très bientôt ! Patience. »

     

    __________________

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Des nouvelles d’Edward Snowden

     

    Première intervention publique en France

     

    Amnesty internationale reçoit Edward Snowden

     

     

    ***

     

    Des milliards de données confidentielles ; des portables qui peuvent être activés à distance pour une écoute illégale…

    Snowden employé par un sous-traitant de la NSA, agence de renseignement qui compte 60 000 employés, a révélé la collecte de données de millions d’Américains (75% de la population), avec la complicité de Google, Apple, Yahoo, Microsoft…et la complaisance de la presse américaine : Washington Post et New York Times, en autres titres.

    Aujourd'hui… rien n’a changé : « Tout collecter ! » – communications électroniques (téléphones, internet, mail et autres tweets), les stocker et les analyser le moment venu… supprimer toute vie privée à l’ère numérique… ne plus préserver la moindre parcelle d’intimité…demeure la finalité de toutes les activités de la NSA sous mandat des gouvernements américains successifs. Un marché de 70 milliards de dollars… externalisé en grande partie. Des milliers de programmes de surveillance qui visent des dizaines de pays ; cibles d’une surveillance systématique de l’Iran à la France, du Brésil à la Russie. 20 trillions d’échanges collectés pour plus de pouvoir : pouvoir politique et économique sans partage à une échelle tant locale que mondiale.

     

     

    ______________

     

     

    Pour prolonger, cliquez : Snowden, nulle part où se cacher

    Lien permanent Catégories : Lanceurs d'alterte : les wikileaks, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Russie mon amour !

    otan, ukraine,russie,uleski,poutine,

     

                Le sommet de l'Otan s'est ouvert ce jeudi 4 septembre à Newport (Royaume-Uni) dans un contexte dominé par la crise ukrainienne. Les analystes proches de l’Otan (la quasi-totalité des intervenants dans les médias dominants) nous donnent à comprendre qu'il s'agirait là de la plus importante réunion depuis la chute du mur de Berlin.

    C’est un Otan désoeuvré qui se réunit à Newport depuis son retrait d'Afghanistan et des Balkans ; un Otan qui n'a finalement trouvé rien de mieux que d'aller menacer, voilà quelques mois,  les intérêts de la fédération de Russie : les USA, avec le soutien de l'UE, ont tout bonnement déstabilisé l'Ukraine et sa minorité russophone, en affichant ouvertement leur ambition d'intégrer à terme l'Ukraine à l'UE et à l'Otan.

     

    carte-crimee1.jpg

    Une carte vaut mille analyses : perdez la Crimée et vous perdez la Mer noire ; perdez la Mer noire et vous perdez l'accès par voie maritime à une région hautement stratégique en ce qui concerne les approvisionnements énergétiques.

     

     

                 Affaiblir et isoler la Russie, remettre en cause l’accès à la mer Noire de sa flotte basée en Crimée... élu Président de la fédération de Russie, qui peut dénier à Poutine le droit  - et le devoir -, de défendre les intérêts de cette fédération ? Poutine a donc riposté sans attendre. Et à ce sujet, on aurait aimé, ici, en France et en Europe, des hommes tout aussi capables de défendre nos intérêts depuis une bonne quarantaine d’années... en opposant à une mondialisation sans morale une résistance farouche.

    Certes, aujourd’hui, l'Europe et les USA ne font plus qu'un à l'heure où Hollande vient de décider de “suspendre” la livraison à la Russie du 1er navire Mistral, qui devait avoir lieu en novembre 2014 ; une Europe dévorée par une logique d'affrontement ; logique américano-israélo-saoudienne : Proche et Moyen-orient , Ukraine, Russie, Afrique noire, Maghreb... demain l'Asie, n'en doutons pas un instant.

     

     

          Un fait est maintenant établi : Les USA ne veulent partager le monde avec... Personne !

    Absorber l'Europe, c'est fait ! Continuer d'isoler et d'affaiblir la Russie ; installer le chaos au Moyen et Proche Orient pour mieux contrôler la ressource pétrolière ; continuer de financer le porte-avion américain qu'est aussi Israël et ses ambitions coloniales au détriment de tout un Peuple palestinien martyr ; pérenniser le khalifat saoudien (ce qui explique, en Egypte, l’expulsion des Frères musulmans… concurrents directs des Saoudiens et principale force spirituelle de résistance à l’occupation et à la colonisation israélienne) ; l'Afrique noire hors jeu, un Maghreb atone ; l'Inde absente : ni ambition ni projet géopolitiques.

    Nul doute ! Les USA prépare la grande confrontation avec la Chine... sur le modèle de la guerre froide, et ce pour le plus grand profit du complexe militaro-industriel occidental ; des USA qui n’accepteront alors aucune interférence de qui que ce soit dans ce face à face.

     

                 Et l’Europe dans tout cela ? L'Europe dans sa relation avec la Russie ! Car enfin, qui peut sérieusement souhaiter que l’Europe accepte d'échanger Pouchkine, Dostoïevski, Tchekov, Tolstoï, Gogol, Soljenitsyne, Chostakovitch, Stravinski, Eisenstein, Tarkowski, Chagall contre Jeff Koons, Andy Waroll, Bret Easton Ellis et les productions d’Hollywood qui inondent les écrans de nos cinémas chaque mercredi ?

     

    Comment l’Europe pense-t-elle gagner au change ? Et quoi ?

     

    L’avenir de l’Europe est avec la Russie et une partie de la Méditerranée ; sûrement pas avec les USA à propos desquels Einstein qui ne disait pas que des bêtises avait posé le diagnostique suivant : "Les Etats-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie ( génocide indien, traite négrière, esclave, ségrégation, violence sociétale endémique - ndlr) à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation".

    A bon entendeur...

     

    _________________

     

    Pour prolonger, cliquez : De la Russie avec Jacques Sapir

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Edward Snowden : nulle part où se cacher

     

     

    Edward_Snowden-2.jpg

                         Avocat constitutionnel et journaliste-investigateur (Guardian,New York Times, Los Angeles Times), le témoignage que Glenn Greenwald a recueilli d'Edward Snowden a déclenché un séisme diplomatique mondial.

    Car c’est à lui qu’Edward Snowden a remis en 2013 des documents secrets attestant de la surveillance mondiale de l'agence de renseignement américaine (NSA).

    Toutes les étapes de l’affaire Snowden  - ou bien plutôt de l’affaire « NSA » - et son implication sont racontées dans Nulle part où se cacher aux éditions JC Lattès.

    On notera en passant, ici en France, le fait suivant : ceux qui se sont élevés contre la revendication pour plus de transparence dans les affaires de l'Etat en relation avec la classe politico-économico-médiatique, jusqu'à qualifier cette revendication d'essence fasciste (se reporter aux déclarations de BHL, Finkielkraut, Yann Moix et Elisabeth Levy  ICI) -  resteront étrangement muets face aux révélations d'Edward Snowden.

    Rien de surprenant à cela, ces derniers soutiennent ce qu'on appelle l'Empire qui est aussi et surtout une entreprise techno-totalitaire : les USA et Israël en tête ; l'Europe en soutien, dont la France.

     
                  Manifestement, ce qui est mauvais pour les uns, mauvais et franchement fasciste, est bon pour les autres : une dérive totalitaire pour notre bien à tous. On retrouve là un "deux poids-deux mesures" trop familier et propre à ceux qui se rangeront toujours du côté de la domination, même à titre de supplétifs, de larbins et autres loufiats.

    Dont acte.

     

    ***

     

                 Des milliards de données confidentielles ;  des portables qui peuvent être activés à distance pour une écoute illégale…

    Snowden employé par un sous-traitant de la NSA, agence de renseignement qui compte 60 000 employés, mettra des années à se décider à révéler la collecte de données de millions d’Américains (75% de la population), avec la complicité de Google, Apple, Yahoo, Microsoft…et la complaisance de la presse américaine : Washington Post et New York Times, en autres titres.

    Car, de George Bush à Obama… rien n’a changé : « Tout collecter ! » – communications électroniques (téléphones, internet, mail et autres tweets), les stocker et les analyser le moment venu… supprimer toute vie privée à l’ère numérique…  ne plus préserver  la moindre parcelle d’intimité…demeure la finalité de toutes les activités de la NSA sous mandat des gouvernements américains successifs.

    Un marché de 70 milliards de dollars… externalisé en grande partie. Des milliers de programmes de surveillance qui visent des dizaines de pays ; cibles d’une surveillance systématique de l’Iran à la France, du Brésil à la Russie. 20 trillions d’échanges collectés pour plus de pouvoir : pouvoirs politique, diplomatique et économique à une échelle locale et mondiale, et sans partage.

     

    ***

     


    Si vous révélez un secret, on vous détruira

     

     

              Héros mondial de la désobéissance civile, lanceur d’alertes, Edward Snowden est sans doute aujourd’hui un des personnages les plus importants, avec Julian Assange de Wikileaks, de ces 60 dernières années après Charles de Gaulle et Mikhaïl Gorbatchev.

           Néanmoins, la moitié du public américain voit en lui un héros, l’autre moitié un traitre.

    Refugié en Russie, après le refus de l'Union européenne de l'accueillir, quel avenir pour Edward Snowden ?

    o-BRADLEY-MANNING-TRIAL-facebook.jpgPartagera-t-il le sort d’un autre héros : Bradley Manning, condamnée le 21 août 2013 à trente-cinq ans de prison ?

     

    Terreur, intimidation, dissuasion : le prix à payer doit être le plus élevé possible… pour les journalistes, pour les salariés, pour la société civile.

     

     

     

     

    ____________________

     

     Pour prolonger, cliquez : Dérive techno-totalitaire

     

     

    Lien permanent Catégories : Lanceurs d'alterte : les wikileaks, Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Médias, Ukraine et propagande....


                    La Palme d'or revient à France Culture qui n'a pas cessé depuis trois semaines de vilipender la Russie, Poutine et la minorité russe de l'Ukraine.

     

     Ukraine à la 11e mns...

     

     

            Pas de représentation du point du vue russe ; pas de mise en perspective ; aucune considération pour la minorité russophone ; aucune analyse critique de la politique de l'Otan, et avec l'appui de cette organisation... de la politique des USA aux frontières de la Russie ; aucune considération pour les intérêts russes ; aucune reconnaissance ni légitimation de ces intérêts ; aucune reconnaissance d'une place au sein du concert des Nations d'une Russie indépendante, pays-continent à lui tout seul ; "journalistes" ouvertement anti-Poutine avec, dans leurs reportages, l'intériorisation du discours de propagande du nouveau gouvernement Ukrainien dit pro-européen : dans les faits, tout bonnement pro-Otan et pro-américain, et financé comme tel ; journalistes anti-russophones dans leurs propos, - vocabulaire dépréciatif à l'encontre des Russes, jugements de valeur hors du cadre de la mission qui devrait être celle d'un journaliste ; propos sans nuances et déséquilibrés...

     

     

     

             Pour encadrer ce fiasco journalistique, un Antoine Mercier qui doit très certainement déjeuner avec sa serviette noué autour de son coup, fourchette d'un main et morceau pain de l'autre, et une petite gourde ventriloque, liseuse de dépêches AFP, qui répond au nom de Caroline Broué.


    Après la Libye et la Syrie... c'est à un nouveau naufrage des médias que l'on assiste avec la crise en Ukraine ; naufrage qui confirme et consacre une fois de plus la fin du journalisme et d'une information sans parti pris ; et quand on sait que la vérité des faits est un mille-feuilles qui demande à la fois de l'expertise - histoire et culture -, un très haut niveau de conscience professionnelle et la reconnaissance d'un risque : celui de passer à côté de la vérité, tout simplement...

    Longtemps l'on pourra s'interroger sur la question de savoir comment tous en sont arrivés là.


              Certes ! Contre les médias privés nous sommes sans recours... en revanche, contre France Culture et les radios et télés du service public financés par les contribuables, nous pouvons agir en manifestant notre colère et notre écœurement...

     

    N'hésitez pas à le faire ICI

     

    ___________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Les carnets de Jacques Sapir sur la Russie

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, Politique et actualité 0 commentaire
  • Suicide : le monde paysan en première ligne

     

     

                  Deux suicides par jour, 350 exploitations agricoles disparaissent chaque semaine... il faudra bien, tôt ou tard que l'on nous rende des comptes (1) à propos de tous ces suicides et pour l'humiliation du monde paysan.

    Humiliation des uns ! Corruption des autres ! Surproduction, malbouffe, dumping agricole sur le marché mondial comme pour mieux tuer le moindre espoir pour les petits pays émergents de parvenir un jour à une autonomie alimentaire : Afrique, Asie, Amérique du Sud principalement…

    Oui ! Nous rendre des comptes pour nous avoir dépossédés, nous citadins ! Car à chaque fois qu’un paysan se suicide, à chaque fois qu’une exploitation agricole meurt, c’est notre chance d’y retourner, sans même y être jamais allés, tout en étant capables d’en indiquer la route, et du doigt… le chemin, qui s’évanouit à jamais.

     

                   Certes ! On nous veut sans racines, évoluant hors-sol tout comme cet élevage du même nom - élevage indigne ! On nous veut sans lien direct avec une géographie aujourd’hui moribonde - désert affectif, territoires privés de labeur car, sans travail, pas de vie… pas de vie pas de liens…

    Mais alors, que l’on nous rende au moins nos morts ! Toutes ces voix éteintes comme autant d'accents et d'expériences de vie à jamais réduits au silence ! Tous ces corps usés et meurtris, bottes de sept lieues aux pieds, cul et mains terreux… âmes en sueur et à bout de souffle, dévastées par une identité raillée et défaite !

     

    Oui ! Qu'on nous les rende tous ces corps ! Qu'on puisse les célébrer une dernière fois avant de commémorer leur sacrifice à tous  - héros malgré eux -, et nous décider à rendre un verdict sans appel contre une organisation de l'existence qui n'en finit pas de se passer de nous.

     

    _______________________

     

    1 – la FNSEA, le Crédit Agricole, la grande distribution, l’UE et la PAC, l’OMC et l’Accord transatlantique à venir…

     

     

               

    Lien permanent Catégories : Politique et actualité 0 commentaire
  • La France en face : documentaire, service public et mondialisation

     

     

     

    La France en face documentaire de 87' diffusé  le 28-10-2013  par France 3

     

                 "Résultat de trente ans de changements, la France a aujourd'hui deux visages. Dans les 25 métropoles qui totalisent 40% de la population sont concentrés les cadres, les techniciens spécialisés et l'essentiel des immigrés. C'est là que 80% du PIB du pays est produit. Hors de ces villes, dans le reste de la France, se retrouvent des millions d'employés et d'ouvriers, qui constituent la «France des fragilités». Ils vivent dans la précarité et constatent le fossé grandissant qui les sépare des urbains entrés dans l'ère numérique. A travers des rencontres, des témoignages et l'étude de travaux de spécialistes, c'est le portrait d'une France oubliée qui apparaît."

     

    Documentaire dans son intégralité ICI

     

    ***

     


                  Contrairement à ce qui nous est présenté dans le synopsis, ce documentaire joue manifestement la carte de la mondialisation. En effet,  combien de fois nous est-il asséné le fait que seuls ceux qui sont dans la mondialisation s'en sortent  - comprendre : ceux qui résident dans les métropoles (1) -, et pas les autres, oublieux du fait que dans tous ces bassins d'emplois les salaires ne permettent ni de se loger ni d'avoir des loisirs.

     

    En dehors de la mondialisation et une UE totalement dédiée à son déploiement, point de salut donc ! Alors que c'est précisément cette mondialisation qui condamne 60% de la population française (et plus encore) à l'isolement, à la précarité, sans possibilité de faire le moindre projet : une vie au jour le jour.

     

    Sans doute est-ce là le point de vue qu'il faut afficher pour que France télévision achète ce documentaire qui n'analyse rien et ne nous apprend pas grand-chose de
    nouveau ; et bien évidemment : aucune remise en cause de ce nouvel ordre ni de ceux qui servent un système qui, depuis trente ans, détruit les Peuples, les Nations, les métiers et les conditions de vie.

     

    Voix off compatissante, que personne ne soit dupe ! Démonstratif, ce documentaire n'explique rien. Pour un peu, il prendrait même les effets pour les causes.

     

    ***

     

     

                    Allez France 3, encore un effort !

     

    ______________

     

    1 - Assomption somme toute puérile à propos de la place des métropoles dans la mondialisation, et plus près de nous, dans l'UE.

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
  • France Culture : complaisance, parti-pris et censure

     

     

                Ci-après, un commentaire qui ne sera jamais validé par France culture sur la page de l'émission "l'Economie en question"présentée par Dominique Rousset.

     

                   Thème de la première partie de l'émission : accord de libre-échange Union européenne-Canada-USA.

     

     

    ***

     

     

     

    "Dans l'émission de ce matin, samedi 26 octobre à 11h...

    A propos des accords de libre échange à venir avec l'UE, le Canada et les USA, tous vos invités ont reconnu explicitement ou implicitement que toutes les normes sanitaires et sociales européennes sont négociables (comprenez : à brader). Aucun d'entre eux n'a exposé ( sinon très furtivement, à une exception près... tout en s'excusant presque) les dangers d'un tel accord.

    Aucune voix divergente comme à l'accoutumée.

    Avec cette émission, c'est toute la crédibilité de France Culture en tant que média d'information et de débat qui est une nouvelle fois en cause. Dans le contexte d'un média financé par les contribuables, cette absence de débat contradictoire est inacceptable."

     

                 Ce commentaire ne sera pas non plus validé sur le site des auditeurs de Radio France à la page "S'adresser au médiateur" selon le principe qui veut que plus ils aboient au nom des grands principes, plus ils reculent en tartuffes de la liberté d'expression et d'un participatif qu'il faut bien se résoudre à qualifier de "fantomatique".

     

     

    _____________________

     

    Pour prolonger, cliquez : France Culture, remboursez !

    ainsi que France Culture à hue et à dia

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu