Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

attentats de paris du 13 novembre 2015

  • Marc Trévédic : l'irrésistible tentation médiatique

     

     

                    C'est clair : quand ça vous tient, ça ne vous lâche pas !

                                         Marc Trévidic, inlassablement !

     

     

                    Né le 20 juillet 1965 à Bordeaux, Marc Trévidic fut, entre 2006 et 2015, juge d'instruction au tribunal de grande instance de Paris au pôle antiterrorisme. Il est, depuis 2015, premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille.

    Bombes et terrorisme… convoqué chez BFM-TV et partout ailleurs à chaque explosion... (finira-t-il par commenter les explosions causées par les fuites de gaz des immeubles insalubres ?) omniprésent dans les médias depuis deux ans, vraiment, on sera tenté aujourd'hui de demander à ce fonctionnaire de quitter les plateaux télé et d'aller travailler ses dossiers, ne serait-ce que pour les faire avancer car, quand on connaît les lenteurs de la justice française, et pas seulement au nom d’un principe qui voudrait que « bien juger demande du temps » -  l’abus des comparutions immédiates sont là pour en témoigner -, mais bien plutôt  du fait de son sous-financement aussi honteux que savamment organisé semble-t-il,  quelles que soient les majorités, et ce dans l’indifférence générale des politiques, gouvernement après gouvernement,  les justiciables renonçant le plus souvent à faire valoir leurs droits…

    Comme le rétablissement du même nom, en attendant son prompt retour dans ses foyers professionnels et autres, conseillons donc à ce Monsieur Trévidic, d’utiliser son temps d’antenne... puisque ce dernier semble incapable de résister à « la tentation médiatique », à dénoncer sans relâche et sans vergogne le désintérêt du personnel politique pour une justice capable de rendre justice à tous ceux qui ont vu leurs droits bafoués. Il est vrai que cette classe politique préfère sans doute que « leurs dossiers à tous » demeurent tout au fond de la pille des cabinets des juges d’instruction.  En effet, pourquoi donner la corde pour se faire pendre, à savoir : une justice indépendante et efficace, dotée de moyens redoutables et redoutés par tous !

    D’ailleurs à ce sujet, on pourra sans hésitation mesurer le degré de corruption du personnel politique d’un pays donné à la pauvreté du financement de sa justice. Les pays scandinaves sont ceux dans lesquels on se félicite d’un niveau de corruption très bas (se reporter au classement de l’organisme indépendant « Observatoire international de la corruption ») et comme un fait exprès, on y trouvera un investissement dans la justice et dans son fonctionnement, bien bien supérieur à la France et aux pays méditerranéens dans leur ensemble.  

    CQFD.

                    Aussi, Monsieur Trévidic : trêve de bavardage ! Rentrez chez vous et travaillez à faire de ce pays un lieu où tout un chacun pourra sans hésitation « avoir confiance dans la justice de son pays ».

     

     

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie..., Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
  • Alain Badiou revient sur les tueries du 13 novembre…

                        … cette expérience profonde et tellement enrichissante.


                       "Après les flots de verbiages des journalistes et des "fast-thinker" de plateaux TV, vient le temps de certaines paroles posées, et de hauteur de point de vue, dont je vous invite à vous délecter."

     

                    - La vengeance, cette donnée primitive

                    - Obama et la compassion sélective : Irak, Syrie, Libye… l’humanité est-elle en Occident seulement ?

                    - Barbares contre civilisés…une pensée héritée de l’impérialisme occidental

                    - "Le sujet obscur déprimé" ou quand l’affect prend le dessus et que la raison s’égare

                   - Rien qui touche à l’homme n’est inintelligible. Penser le contraire c’est consacrer la défaite de la pensée

                   - Avec l'unicité d'un « Il n'y a pas d’alternative » jamais le capitalisme et l’oligarchie, cette nouvelle aristocratie, n’avaient affiché avec une telle arrogance leur projet, et le « 13 novembre » non plus par ceux qui sont venus les armes à la main : l'absence d’alternative créerait-elle la possibilité du fascisme ?

                  - Destruction des Etats

                  - Zones dans lesquelles tous est permis : banditisme, business et folie religieuse

                  Et puis... le nihilisme de celui dont la vie ne compte pour rien ; la revanche des déçus de l’Occident jusqu’à l’héroïsme criminel sacrificiel : « Viva la muerte ! »

             

                  Délinquance, en rupture, sans solution pour eux-mêmes et la société non plus, c'est alors qu’ils se souviennent qu’ils auraient pu être musulmans - musulmans qu’ils ne seront jamais ! Et c’est dans un premier et dernier « Allahou akbar ! » qu’ils font le grand saut ; eux et de pauvres bougres qui n’avaient rien demandé... n’importe lequel d’entre nous en l’occurrence.

                  Finiront-ils tous par nous faire regretter les activistes d’Action directe des années 70 ! Car, cela avait quand même une tout autre allure ! Etait-ce parce qu’ils avaient lu Marx, Hegel, Lénine et Althusser ?


    On ne devrait jamais quitter la lecture.

     

     

     ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Attentats parisiens, Nabe nous revient

     

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie... 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu