Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

bobin

  • Christian Bobin : sans palmes mais déjà immortel

     

    AVT_Christian-Bobin_8404.pjpegUn des rares auteurs passés à la postérité, de son vivant... une postérité manifestement impatiente.

    "Ecrire, c'est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l'ouvrir."

     

    "... Les vieilles pierres parlent de quelque chose qui ne connaîtra jamais la fatigue..."

     

    C'est au huitième jour de la semaine que Christian Bobin vit le jour.   

     

    "... Ce que nous voyons ignore notre mort et celle de ceux que nous aimons..."

     

    Ecrivain de l'éloignement du monde... monde congédié, l'oeuvre de Christian Bobin a pour cible la souveraineté du vide et du silence contre le plein et son brouhaha qui nous emprisonnent dès le berceau.

     

    "... Les livres s'ouvrent comme des mains apaisées..."

     

                   "J'essaie de vous dire une chose si petite que je crains de la blesser en la disant"

     

    Témoin d'une bibliothèque de nuages, pour Christian Bobin, la part manquante chez l'être humain, celle qui nous échappe et que peu d'entre nous saurons combler une fois remontés du très-bas, la plus que vive ressuscitée, c'est toute la lumière du monde qui éclaire, des ruines du ciel, le lecteur et l'équilibriste de la parole écrite qu'est l'auteur.

     

    "... Un livre parfait a deux pages - les ailes du papillon..."

     

    "... que manque-t-il dans le monde ? On ne s'en aperçoit que peu à peu : il manque les enfants, les bêtes, les arbres et les rivières. Il n'y a que des adultes entre eux, que des âmes grises. Il manque les pauvres aussi (...) il manque les mots des pauvres, il manque les quatre sous d'une chanson, il manque la voix trouée d'étoiles d'un monde aujourd'hui congédié". 

     

               Auto-portrait vivant de nous tous et des autres qui sont en nous, auto-portrait d'avant la photographie, à la main et à l'huile... blanc comme neige, chez Christian Bobin, la promesse, c'est la femme à venir et à rentrer après une escapade, une de plus, et aussi... la femme sortie de la vie par la mort...

     

    "... La mort qui travaille à long terme, oublie toujours quelque chose - un objet, une image, un rien dans quoi la vie se précipite et se maintient, immense..."

     

              Femme encore inespérée, mais dont la présence pure, après un long épuisement, viendra réchauffer, telle un radiateur du fond de la classe, les cancres du sentiment que nous sommes tous tentés d'aller rejoindre, jour après jour, à notre insu, et alors que les années étendent leur ombre sur notre avenir.

     

    "...Toute pure contemplation fait s'écrouler en silence les murailles du temps..."

     



    CHRISTIAN BOBIN 15/11/2012 by 27RUEJACOB 

     

    Lien permanent Catégories : Littérature et essais ad hominem 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu