Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

cambadélis

  • "L'Alliance populaire" de Cambadélis : cachez ce PS que plus personne ne saurait voir sans un haut-le-coeur ?

    cambadélis,ps,union populaire,alliance populaire,élections régionales 2015, élections présidentielles 2017,

     

                        Au lendemain de la victoire-défaite du PS aux élections régionales, son chef, Jean-Christophe Cambadélis, propose de fondre le PS ( de le noyer ?) dans une "Alliance populaire" - sorte de mouvement écran comme les sociétés du même nom qui cacherait un PS que plus personne ne saurait voir sans un haut-le-coeur ?

     

                   Soupir de lassitude, c'est alors que...

     

    bâillement,alliance populaire, ps, cambadélis,élections présidentielles, hollande,

    Un bâillement irrépressible nous submerge.

    Un seul remède : un bon et long sommeil.

     

    _____________

     

    Pour prolonger, cliquez : Le PS doit mourir pour que la gauche renaisse

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Congrès du PS à Poitiers : un soutien sans faille à Valls et à Hollande

                    Un 77è Congrès sans enjeu depuis qu'il n'y a plus de projet alternatif au PS en dehors d'une soumission totale d'un Manuel Valls et de François Hollande aux diktats de l'Allemagne, à la Commission européenne et au mondialisme : cette guerre contre l'Etat providence, les salaires, les droits sociaux et la démocratie.

     

                   Martine Aubry qui s'est ralliée en Avril dernier à "la motion Cambadélis" - motion qui a obtenu un score de 60% avec un taux d'abstention de 50% des militants du PS -, et à un soutien sans condition à la ré-élection de François Hollande, est restée silencieuse ; une Martine Aubry qui est bel et bien la fille de son père : Jacques Delors à qui on doit une Europe paillasson sur laquelle un mondialisme abject s'essuie les pieds chaque matin.

                  Martine Aubry, avez-vous dit ?

                 Tout dans la tchatche... rien dans le ventre.

     

    ***

     

               A l'occasion de ce congrès, les frondeurs dont la motion avait obtenu 30% des votes, se sont effondrés. Ils ont disparu...  quand ils ne se sont pas excusés d'avoir pu un instant imaginer être autorisés à remettre en cause et Valls et Hollande.

     

     

              In fine, Manuel Valls a été applaudi avec force. Aucune turbulence n’est venue perturber cette deuxième journée.

    Faut dire que les "militants de base"  - s'il en reste ! -, n’étaient pas conviés à ce congrès ; seuls les apparatchiks l'étaient ; comprenez : les élus.

     

                Aussi...

               N'y a-t-il rien de plus pathétique, au mieux, et au pire, rien de plus dégradant pour l'espèce humaine, son intelligence critique et son courage, qu'un militant-élu ou un élu-militant d'un parti quel qu'il soit ?

    Certes on ne mord pas la main qui vous nourrit ou qui vous nourrira plus tard. N'empêche ! tous ces militants sont faits de l'étoffe avec laquelle on prépare les dictatures molles ou dures, ainsi que les forfaitures constitutionnelles et politiques.

     

                   Aussi, c'est bien un impératif catégorique qui aujourd'hui commande de renverser les conditions au sein desquelles le PS n'a pas cessé depuis trente ans d'asservir l'électeur dit "de gauche".

     

    Une seule stratégie s'impose : continuer de porter la crise au coeur du PS

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Les frondeurs... dégonfleurs !

               

    On-a-compte-les-frondeurs-du-Parti-socialiste.gif

     

                     Les "frondeurs" du PS qui ont pourtant forcé le gouvernement à utiliser l'article 49-3 pour adopter la loi Macron - loi qui marque la sortie de la présidence et du gouvernement PS du camp de la Gauche -, tout en étant soulagés qu'ils n'aient plus... pour les uns, à voter contre, pour les autres, en faveur de cette loi, ces frondeurs ne voteront pas la motion de censure déposée par l'UMP et l'UDI ; les Ecolos non plus.

    Seul le parti communiste (15 députés) la votera.

    Faut dire que Valls et Cambadélis (Premier secrétaire du PS) ont menacé les frondeurs PS d'exclusion. Aussi, tous sont rentrés dans leur niche ; aucun d'entre eux n'a voulu prendre le risque de devoir jouer le député PS chez Pôle Emploi en 2017 ; en effet, c'est un salaire mensuel de près de 12 000 euros, dont la moitié net d'impôts, qui est en jeu pour tout ce beau petit monde.

    Dure dure la dissidence ! Dur le courage !

    ***

     


                Sur France info le mercredi 18 janvier, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur l'utilisation de l'article 49-3 de la Constitution par le gouvernement ainsi que sur les conclusions d'une "étude" du directeur de la Fondation pour l’innovation politique, Dominique Reynié ; invité sur France Inter par un "journaliste", Philippe Cohen, coutumier du procès d'intention et de la diffamation, Reynié dresse le portrait d’un Parti de gauche antisémite ; ce Parti étudie une plainte en diffamation contre ce même Reynié.

     

    _________________

     

    Pour prolonger, cliquez : continuer de porter la crise au coeur du PS

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu