Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

emplois fictifs

  • Fillon, Paul, Vincent, François et les autres : ils se gavent... tous se gavent... ils ne cessent de se gaver.... des oies en politique ils sont !

    fillon sa femme son fils sa fille emplois fictifs

     

                  Oui ! Ils se gavent, se gavent, se gavent... ils n'en finissent pas de se gaver... d'argent public et privé... à la hauteur de dizaines de milliers d'euros par mois, des centaines par an...

                  Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec le fric ? Diable ! Qu'en font-ils tous de tout ce fric ?

                  Le fric, le fric... encore le fric...  toujours le fric ! A tous les âges, même finissant, même au terme d'une carrière politique... après s'être gavés toute leur vie durant...

                  Quelle est donc la nature de ce rapport qu'ils entretiennent tous avec l'argent ? Toujours plus d'argent sans contribution, sans contrepartie, sans retour ! Encore et encore l'argent ! Pour un peu, on jurerait que cet argent leur appartient, qu'il leur revient de droit cet argent !

    Qu'ils soient nés avec ou sans, chez eux tous on retrouve cette course à l'argent : prendre, posséder, s'accaparer... médias et sa clientèle qu'est la classe politique, inextricablement liés par cette soif pour le fric... médias de masse aux journalistes rémunérés à la hauteur de dizaines de milliers d'euros mensuels ; des journalistes qui, dans les faits, sont payés, achetés pour verrouiller l'information...

    En effet, aucun média de masse n'a révélé une affaire importante de corruption dans la classe politique...

    Mais alors, à leur sujet, doit-on parler de pathologie ?

     

                      

     

                                                                        ***

     

     

    fillon père fils fille et épouse emplois fictifs

                        N'oublions jamais que Fillon fera partie de ceux qui voteront contre la loi relative aux déclarations de patrimoine des députés et des sénateurs. Et pour cause...

    Le couple Fillon, la classe auquelle il appartient, ces membres ont toujours considéré que le droit était pour eux et les devoirs pour tous les autres. Et quand ils tombent, c'est de haut, de très haut car, à aucun moment, ces gens-là peuvent imaginer devoir rendre des comptes ; d'où leur mépris et leur obstination ; leur silence aussi qui en dit long : "Qui êtes-vous pour oser nous demander de nous expliquer à propos de quoi que ce soit ?"

     

                                                                           ****

     

                           

     

                                        (Quand les Pink-Floyd crachaient dans la soupe de l'argent des droits d'auteurs et des concerts - les Pink-Floyd auraient dû faire de la politique !)

     

                      Vertu, éthique, renoncement ! Rien n'y fera. Jamais. C'est sans espoir. Aussi, une seule solution s'impose : faire en sorte que la politique cesse d'attirer en priorité ceux qui ne veulent pas travailler tout en exerçant une activité rémunératrice dans des tranches de salaires réservées à 2% de la population active.

     

    rémunération d'un député.JPG

                       Il faut "sortir l'argent de l'activité politique" et des mandats qui y sont liés : imposer des députés rémunérer à... par exemple... 3500 euros mensuels (1), sans renouvellement de mandat possible (un député vote les lois ; il n'est pas nécessaire qu'il les vote des années durant) ; quant au contrôle du volet financier de leur mandat.... sur la base d'un tirage au sort, chaque année, 10% d'entre eux devront se soumettre à l'examen de leur utilisation des enveloppes "frais de mandat" et "rémunération des collaborateurs"... ce qui implique aussi une réduction drastique du montant de ces enveloppes avec interdiction d'exercer une activité rémunérée autre, en particulier dans le secteur privée.

     

                   

     

                       Députés, sénateurs, maires, ministres, conseillers généraux, Présidents de département, de région... seules de telles mesures nous débarrasseront de ceux qui sont en politique avec pour seul projet : échapper au salariat et capter, voraces et sans gêne, autant que faire se peut, l'argent public, la sueur et le sang des contribuables. 

     

     

    1 - Si vous changer les chances de gains, et le montant des gains, vous changez de joueurs et de motivations.

    Les 45 millions d’électeurs ne courent pas tous après l’argent qui n’est pas le seul moteur de l’engagement ; d’ailleurs, là où il y a de l’argent il n’y a pas d’engagement mais des opportunistes...
     
    Pasteur n’est pas devenu « Pasteur » pour l’argent ni Léonard de Vinci ni Jaurès. Il est ridicule de placer l’argent au centre de tout et de laisser entendre que nous courons tous après l’argent. C’est "psychologiquement" et historiquement faux.
     
    Aussi, ne soyons pas plus pessimistes ou cyniques qu’il est nécessaire ; d'autant plus que ce pessimisme et ce cynisme, ce "On n'y peut rien !" ressemblent fort à de la résignation voire à un conservatisme qui validerait une société de la rapine et de la corruption.  

      

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS, Présidentielle et législatives 2017 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu