Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

football

  • Karim Benzema ou la dénonciation du racisme mise à la portée des opportunistes, des imbéciles et des voyous

             Billet de blog publié en 2016

     

     

    france-s-national-soccer-team-players-benzema-and-valbuena-warm-up-during-a-training-session-in-clairefontaine_5458760.jpg

             Une affaire de "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens de Mathieu Valbuena -basée sur l'existence présumée d'une sextape d'images d'ébats avec sa compagne - a valu à Karim Benzema une mise en examen, comme quatre autres co-accusés dont un ami d'enfance. De fait, l'attaquant vedette "n'est plus sélectionnable"en équipe de France, a prévenu la Fédération française de football, à six mois de l'Euro 2016 en France.

     

    ***

     

    5 mois plus tard...

     

                 Bien que dans l'équipe de France de Football le Maghreb et l'Afrique noire ont toujours été représentés, voire... sur-représentés, ce que des individus comme Finkielkraut et d'autres ont pu lui reprocher à l'occasion du Mondial de 1998 - "Pas assez blanche cette équipe !"...  et alors que la critique suivante : "La sur-représentation de l'Afrique en équipe de France caractérise une société seulement capable de proposer à ses minorités visibles le sport comme unique voie d'expression et d'excellence" eut été bien plus constructive...

    Karim Benzema a déclaré mercredi dernier, dans une interview à un média espagnol que s'il n'a pas été pas sélectionné dans l'équipe de France "c'est parce que Didier Deschamps a cédé à la pression d'une partie raciste de la France".

    Dont acte.

     

    ____________

     

     

                       Benzema est à l'image de ce qu'est devenu le football à un point tel qu'aucune étude au sujet de ce sport ne pourra se passer d'analyser la personnalité, le caractère et les agissements d’individus tels que ce joueur  : Benzema est un archétype ; porteur d'aucune valeur, qu'elle soit sportive ou autre, il n'a certainement pas sa place dans une équipe nationale ; et c'est une bonne chose  que Deschamps l'ait compris très tôt car enfin, le cynisme dans les affaires a ses limites. Or, dans les Coupes du monde et d'Europe il est aussi question de business.

     

                   Pour nombre d'entre nous, ça fait un bail que la conclusion suivante s'impose : il n'y a plus rien à sauver dans le sport professionnel en général et dans le football en particulier : ni les joueurs, ni les supporters, ni le ballon car, tout y est pourri dans ce sport, tout y est gâté, comme un fruit tombé de l'arbre : déchéance éthique et morale.

    Aussi, que le joueur international de nationalité française et d'origine algérienne qu'est Karim Benzema qui se dit algérien et non français, puisse penser que sa non-sélection dans l'équipe de France... "C'est du racisme !", ne nous y trompons pas : il s'agit tout simplement d'un Benzema qui n'assume rien à propos de sa mise en examen pour tentative de chantage crapuleux. Quant à y voir autre chose, en ce qui concerne la déclaration de ce joueur, comme par exemple"... une sorte de piège identitaire des racismes réciproques" (le journal Le monde), là, c'est vraiment mettre à la portée des opportunistes, des imbéciles et des voyous la dénonciation du racisme et celle de l'antisémitisme avec,, à ce sujet, le réalisateur-acteur Yvan Attal : et bonjour la confusion et la mauvaise foi alors !

    Il est vrai que sous le règne d'un argent roi, pris dans la nasse du code pénal, au fond de son entonnoir, Benzema se dé-bat (et se venge) comme il peut car comme beaucoup d'autres avant lui, Benzema a très vite appris puis compris ceci : "Je suis millionnaire ; par conséquent, tout m'est permis comme à tous les autres !"...

    Arrogance, recherche d'impunité et d'immunité... seulement, le malheur veut que Benzema n'a pas l'autorité "morale" d'un Thuram car, à la lumière de sa mise en examen pour "tentative d'extorsion de fonds", Benzema, c'est aussi et c'est surtout "The wrong guy at the wrong place at the wrong time" sur un sujet tel que le racisme que ce joueur aurait, semble-t-il, découvert la semaine dernière car durant toutes ces années, contrairement à Lilian Thuram qui a eu des choses à dire à ce propos, Benzema s'est montré plutôt laconique.

                    Qu'à cela ne tienne ! Rappelons ceci : sur un sujet comme la dénonciation du racisme, il faut vraiment être capable d'afficher une rectitude et une éthique professionnelles et relationnelles au-dessus de tout soupçon tout en sachant choisir son heure - celle d'un racisme avéré -, car, avec le racisme, avant l'heure ce n'est pas l'heure, et après, ça ne l'est déjà plus. Et c'est alors que le discrédit vient ternir cette lutte qui n'en a vraiment pas besoin.

     

     
    Thuram sur Benzema  par FranceInfo

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
  • Pologne - Portugal : quand c'est un peu le football qui meurt avec la défaite de l'un et la victoire de l'autre

    euro-2016-pologne-portugal-en-direct-398173.jpg

     

                         Hier, jeudi 30 juin 2016, c'est le football qui a perdu avec la défaite de la Pologne contre le Portugal aux tirs aux buts car le football c'est autre chose que de chercher à donner le ballon, le meilleur des ballons, à un des joueurs les mieux payés au monde, Ronaldo pour ne pas le nommer  (à droite sur la photo, Lewandowski - le meneur de jeu polonais, à gauche ) ; le football  c'est un élan collectif dans lequel l'intelligence côtoie  la maîtrise technique. Or, ce soir-là, à Marseille, au bouillant vélodrome, ce collectif et ce talent-là étaient bel et bien du côté des Polonais car...

    Ils étaient beaux et fringants dans leurs mouvements offensifs tous ces Polonais ! Pour sûr !

     

                         Mais alors, quand est-ce qu'en football, le meilleur jeu gagnera-t-il ?

     

    ______________

     

    Pour prolonger, cliquez : Karim Benzema

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information 0 commentaire
  • La vérité sur la coupe du monde du Brésil

     

                 Chaque coupe du monde semble être l'occasion pour toutes les mafias, tant locales qu'internationales, de nous rappeler qu'aujourd'hui, rien ne peut se faire sans eux ; et au prix fort qui plus est.

                Initialement évalué autour de 3.5 milliards de dollars, le coût de la coupe du monde du Brésil s'élèvera entre 10 et 15 milliards. Combien de logements décents, combien d'hôpitaux et d'écoles qui ne seront jamais construits... dans un pays qui en manque cruellement ?

     

     

    ***

     

     

     

     

                ... des budgets qui ruinent les pays organisateurs donc... et comme un malheur n'arrive jamais seul : corruption des comités exécutifs des fédérations nationale, européenne et mondiale, aux dirigeants bedonnants, mégalomanes et tyranniques ; matchs truqués ; aucun esprit sportif ; arbitrage corrompu, complaisant ou incompétent ; sponsors dictatoriaux ; tricheurs que l'on nomme "joueurs", souvent plus doués pour les simagrées que ce pour quoi ils sont payés ; des supporters au mieux injurieux, au pire... racistes et haineux...

     

     

     

            ... victoire et jubilation éphémères, chauvinisme onirique "On se prend à rêver : reconnaissance et puissance", c'est à celui qui hurlera le plus fort, le visage défiguré d'une frénésie paroxystique, à la fois transfert brutal et dé-charge compensatoire violente, à la racine desquels on trouvera très certainement nombre de frustrations et d'humiliations.

    Opium des Peuples désoeuvrés (auxquels il n'est proposé aucun projet), souvent bafoués... et si, finalement, en ce qui concerne le football, seul le ballon était respectable, et deux fois plus respectable encore, à l'occasion d'une coupe du monde ?

     

    _______________

     

    Pour prolonger, cliquez : La FIFA accusée de corruption

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Quenelle : la répression et le racket continuent de plus belle !

     

                    Après la suspension de cinq matchs contre Nicolas Anelka pour sa «quenelle» du 28 décembre, le buteur de 34 ans de West Bromwich Albion (WBA) devra aussi s'acquitter d'une amende de 97 300 euros et s'engager à suivre un stage éducatif.

                    La anglaise de (FA) n'exclut pas de faire appel  si elle estime cette sanction trop légère, a indiqué samedi depuis Zurich son président Greg Dyke.

     

     

     

                  Pour rappel : la quenelle est un geste subversif que l’on peut assimiler au doigt d’honneur contre l’ordre établi et une pensée unique qui se déploie autour d’un projet mondial qui ne souffrira aucune contestation : ici… la menace du chômage et du bannissement social (d'où l'unanimité de médias et de leurs salariés précaires ou richissimes contre cette quenelle) ; ailleurs… les bombes contre quiconque s’y oppose : individus, peuples et Etats :

    - Dévastation des nations, des cultures, des coutumes, des usages et du contrat social et autres compromis au nom d'une mondialisation pour laquelle les êtres humains ne sont que des ventres à remplir (ou des Peuples à affamer, c’est selon... leur niveau de soumission ou de résistance !), et du temps de cerveau disponible à distraire jusqu'à l'abrutissement...

    -  Diabolisation de tout individu qui refuse d'adhérer à l’univers conceptuel de cette mondialisation ; individu dissident qui se verra alors qualifier, au choix, de... fasciste, raciste, antisémite, complotiste paranoïaque, nationaliste, populiste, homophobe, démagogue anti-européen et anti-américain...  

    - Instrumentalisation de la culture arabo-musulmane en générale et de l'Islam en particulier (foulard et pratiques religieuses) aux fins de condamner des quartiers entiers à une marginalisation irréversible, ici en France et en Europe.

    - Hégémonie d’une alliance américano-israélo-saoudienne (La Grande Bretagne et la France comme supplétifs) qui a pour seul programme :  la captation et le pillage des ressources ainsi que le vol de la terre, sans oublier "la casse" des pays récalcitrants et les bombes contre les gouvernements et les Peuples qui s'y opposent...

    - Tentative de marginalisation de la Russie ; politique qui consiste à faire le choix de soutenir le dissident milliardaire Khodorkovski aujourd'hui résident en Suisse contre le lanceur d'alerte (héros ?)  Edward Snowden résident provisoirement sur le sol russe, aujourd'hui "apatride" et sans un sou, auquel toute l'Europe a refusé l'asile politique...

    - Chantage à l’antisémitisme et bannissement contre quiconque critique publiquement la politique d’Israël ; un Etat qui n'a aujourd'hui plus rien à envier à l'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid  et dont la politique jouit ici en France du soutien et de la complicité de l’Etat français au plus haut niveau - une alliance qui nous salit davantage chaque jour -, avec en prime l’exploitation du génocide juif à des fins économique, politique et géostratégique...


    - Conditionnement des esprits à une nouvelle guerre froide  dans un face à face USA-Chine pour le plus grand profit du complexe militaro-industriel occidental...

    - Construction d’une Europe-instrument d’une mondialisation sans honneur ni justice qui n’est dans les faits qu’une guerre contre les salaires et les acquis sociaux...


    - Mise en concurrence de tous les salariés à une échelle tant locale qu’européenne et mondiale...

    - Mise à mort subreptice, ici en Europe, de la liberté d’expression et de la démocratie, à grand renfort d’instances tutélaires sans légitimité démocratique (fonds, banques, commissions, organisations) ainsi que de technologies de la surveillance et du contrôle de millions de citoyens.

    - Neutralisation de tout esprit critique en faisant peser sur ceux qui n'ont pas renoncé, le discrédit du ressentiment, de la jalousie, et pire encore : de l'envie

    - Passivité de tous les médias dominants, et ce sans exception : de France Culture à RTL, de Charlie Hebdo au Figaro... de TF1 à Arte au sein desquels s’exerce sans vergogne un chantage au chômage contre quiconque s’opposerait à une telle soumission ; médias qui ne se font plus que l’écho d’une idéologie au service d'un monde unique, un monde sans altérité aucune.

     

     

    ____________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Quenelle et unanimité des médias de diversion

    Lien permanent Catégories : Dieudonné : le phénomène, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Non au championnat d’Europe des moins de 21 ans en juin 2013 en Israël !

    collectif69.png

    uefa-under21-250.jpg

             

          Sarsak, footballeur palestinien emprisonné durant 3 années par Israël

              Mahmoud Sarsak, footballeur palestinien, membre de l’équipe nationale, qui a été emprisonné durant 3 années par Israël, sans inculpation et sans procès. Dans cet entretien, il revient sur les conditions de son arrestation par les services de sécurité israéliens, sur les tortures qu’il a subies en détention, et sur sa tournée en Europe contre l’organisation de l’Euro des -21 ans prévu en Israël en juin 2013.

     

                  Cantona, Noam Chomsky, Ken Loach + 50 footballeurs protestent

     

    PETITION

     

            Là-bas : vol de la terre, assassinats, meurtres, bombardements civils, occupation, humiliation, emprisonnement sans procès ni jugement, tortures... près de 4000 prisonniers politique.

     

            Ici en France : bannissement, chantage professionnel, chantage à l'anti-sémitisme, racket sous la forme de procès sans nombre contre quiconque ose dénoncer - qu'ils soient journalistes, artistes, producteurs radio et télé, universitaires et blogueurs -, cette politique israélienne et la connivence jusqu'au plus haut sommet de l'Etat français de la quasi totalité de la classe politique et médiatique.

     

    Logo pétitionSIGNER LA PETITION

     

    Nous montrerons ainsi à Israël que la morale et l’éthique sportives ne peuvent tolérer les violations du droit pratiquées par l’état d’Israël. L’histoire a montré, du temps de l’apartheid en Afrique du Sud, que ce type d'action était une arme efficace pour combattre le racisme et les injustices : la Fédération Sud-Africaine avait ainsi été exclue de la FIFA en 1976.

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Les bleus : là où ils ne sont pas !

     

     

    L’équipe de France qui nous a été présentée lors des deux premières rencontres n’a collectivement ni le niveau, et individuellement ni la maturité* nécessaires à la participation à une coupe du monde de football.

     

    Les responsabilités sont à chercher du côté de ceux qui encadrent ce groupe depuis 6 ans ; ceux-là mêmes qui sont chargés – car personne ne peut le faire à leur place -, de sélectionner les joueurs et le "staff" qui se révèleront à la hauteur des enjeux d’une manifestation sportive d’une telle importance : enjeux humain, collectif, individuel, éthique, technique, stratégique, tactique et financier.


     

    *Comment ce groupe a-t-il pu passer à côté du fait suivant : une fois rendue publique, l’insulte d’Anelka appelait inévitablement une sanction exemplaire.

    Un Anelka qui s’est toujours étonné de ne jamais être sélectionné en équipe de France. Aujourd’hui, on ne peut espérer qu’une chose : c’est qu’il ait enfin compris, une bonne fois pour toutes, les raisons de ce refus depuis 12 ans : non respect de l'encadrement ; plus grave encore : non respect des consignes de jeu - ce qui implique la remise en cause de la stratégie et de la tactique définies par l'entraineur.

     

     

    ***

     

    Les bleus et leur sélectionneur 3.jpg

     

    Quant à ceux qui saisissent ce qu’ils croient être une opportunité pour continuer de régler leur petit compte communautaire – nommément Attali (qui souhaite ouvertement sur Slate.fr la défaite des bleus), Finkielkraut et Zemmour (qui ne renoncent jamais !) -, force est de constater que ces derniers sont bien en dessous de tout ce que l’on est en droit d’attendre d’un intellectuel ou d'un journaliste ; de leur part, difficile de ne pas voir, là aussi, la même incompétence et la même immaturité face aux vraies questions que pose ce fiasco... programmé de longue date, à en croire les professionnels du monde du football : fiasco avant tout SPORTIF ; n’en déplaise à ceux qui souhaiteraient y lire un échec qui toucherait la société française dans son ensemble.

     


    Et si honte il doit y avoir, elle ne saurait toucher la France... mais bien la Fédération française de football (FFF) qui, année après année, a mené ce groupe là où il est aujourd’hui, ou bien plutôt : là où il n’est pas et n’aurait très certainement jamais pu être.

     

    Lien permanent 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu