Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

fraude fiscale

  • Pas de fleurs pour Kémi Seba

     

     

                  A l'heure où des députés peuvent des années durant, et sans être inquiétés, être exonérés de l'impôt sur le revenu faute de déclaration, si d'autres peuvent en toute impunité financer leur campagne électorale avec de l'argent des puissances étrangères ou bien avec des rétro-commissions de vente d'armes, là encore, sans être inquiétés... pour ne rien dire du blanchiment de ceux qui oeuvrent au sein des réseaux pédo-criminels et autres - notables, élus, magistrats, policiers, industriels -, sans oublier toutefois une complaisance de tous les jours vis à vis de la LDJ (ligne de défense juive) et ses coups de force...

                 En revanche, à l'endroit de Kemi Seba, auteur et activiste panafricaniste né en France, la justice sera  d'une rigueur sans faille et d'une exactitude à toute épreuve, avec ou sans Christiane Taubira garde des sceaux !

    Indépendance de la justice à la solde du pouvoir économique et politique oblige, sans doute !

     

                   En effet, Kemi Seba a été incarcéré samedi soir ; il a été placé en détention selon des sources judiciaire et policière. Kémi Séba était en France (Kemi Seba réside depuis 3 ans au Sénégal) pour présenter son dernier livre : Black nihilism. En octobre 2009, cet auteur avait été condamné à deux mois de prison avec sursis, avec mise à l’épreuve, par la cour d’Appel de Paris, pour violences en réunion. Le sursis avait été révoqué en octobre 2011, car Kémi Séba n’avait pas respecté les obligations de sa mise à l’épreuve. Il doit donc exécuter cette peine.

     

    ***

     

                  Jour après jour, les agissements de la présidence Hollande et du gouvernement Valls nous confirment un ralliement sans esprit de justice à la raison du plus fort... raison qui ne souffrira aucune contestation !

    L'étau se resserre donc autour de ce qu'on pourra appeler la dissidence :

     

                  Pour rappel : une dissidence qui a pris pour cible une pensée unique qui se déploie autour d’un projet mondial qui ne souffrira aucune contestation : ici… la menace du chômage (d'où l'unanimité de médias et de leurs salariés précaires ou richissimes contre cette quenelle), ailleurs… celle des bombes contre quiconque s’y oppose : individus, peuples et Etats :

     

    - Dévastation des nations, des cultures, des coutumes, des usages et du contrat social et autres compromis au nom d'une mondialisation pour laquelle les êtres humains ne sont que des ventres à remplir (ou des Peuples à affamer, c’est selon... leur niveau de soumission ou de résistance !), et du temps de cerveau disponible à distraire jusqu'à l'abrutissement...

     

    -  Diabolisation de tout individu qui refuse d'adhérer à l’univers conceptuel de cette mondialisation ; individu dissident qui se verra alors qualifier, au choix, de... fasciste, raciste, antisémite, complotiste paranoïaque, nationaliste, populiste, homophobe, démagogue anti-européen et anti-américain...  

     

    - Instrumentalisation de la culture arabo-musulmane en générale et de l'Islam en particulier (foulard et pratiques religieuses) aux fins de condamner des quartiers entiers à une marginalisation irréversible, ici en France et en Europe.

     

    - Hégémonie d’une alliance américano-israélo-saoudienne (La Grande Bretagne et la France comme supplétifs) qui a pour seul programme :  la captation et le pillage des ressources ainsi que le vol de la terre, sans oublier "la casse" des pays récalcitrants et les bombes contre les gouvernements et les Peuples qui s'y opposent...

     

    - Tentative de marginalisation de la Russie ; politique qui consiste à faire le choix de soutenir le dissident milliardaire Khodorkovski aujourd'hui résident en Suisse contre le lanceur d'alerte (héros ?)  Edward Snowden résident provisoirement sur le sol russe, aujourd'hui "apatride" et sans un sou, auquel toute l'Europe a refusé l'asile politique...

     

    - Chantage à l’antisémitisme et bannissement contre quiconque critique publiquement la politique d’Israël ; un Etat qui n'a aujourd'hui plus rien à envier à l'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid  et dont la politique jouit ici en France du soutien et de la complicité de l’Etat français au plus haut niveau - une alliance qui nous salit davantage chaque jour -, avec en prime l’exploitation du génocide juif à des fins économique, politique et géostratégique...

     

    - Conditionnement des esprits à une nouvelle guerre froide  dans un face à face USA-Chine pour le plus grand profit du complexe militaro-industriel occidental...

     

    - Construction d’une Europe-instrument d’une mondialisation sans honneur ni justice qui n’est dans les faits qu’une guerre contre les salaires et les acquis sociaux...

     

    - Mise en concurrence de tous les salariés à une échelle tant locale qu’européenne et mondiale...

     

    - Mise à mort subreptice, ici en Europe, de la liberté d’expression et de la démocratie, à grand renfort d’instances tutélaires sans légitimité démocratique (fonds, banques, commissions, organisations) ainsi que de technologies de la surveillance et du contrôle de millions de citoyens.

     

    - Neutralisation de tout esprit critique en faisant peser sur ceux qui n'ont pas renoncé, le discrédit du ressentiment, de la jalousie, et pire encore : de l'envie.


    - Passivité de tous les médias dominants, et ce sans exception : de France Culture à RTL, de Charlie Hebdo au Figaro... de TF1 à Arte au sein desquels s’exerce sans vergogne un chantage au chômage contre quiconque s’opposerait à une telle soumission ; médias qui ne se font plus que l’écho d’une idéologie au service d'un monde unique, un monde sans altérité aucune.

    __________________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Supra-négritude

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Cahuzac, le voleur de bicyclette

     

     

            "A l'enfant qui demande où vont les morts, à l'amoureuse qui s'inquiète d'une éternité d'amour qu'elle devine corruptible, à celui qu'un mal dépouille de tout, même de son mal, quel texte a jamais répondu ? - C.Bobin


    ________________


     

              Cahuzac à la UNE ! Cahuzac ici, Cahuzac là ! Cahuzac à toutes les UNE ! Cahuzac à la queue leu leu ! Cahuzac en veux-tu-en-voilà !


    En démasquant Cahuzac, quiconque croit s'être sérieusement attaqué à ce qu’il est convenu d’appeler la corruption et la fraude fiscale, ferait bien d’y réfléchir à deux fois.

     

    A l'échelle d'une mondialisation des cartels, des monopoles et des stratégies de domination guerrière dans le cadre d’économies de guerre (1), c'est tout au plus un voleur de bicyclette qui a été contraint de démissionner suite à l’ouverture d’une information et à sa mise en examen quelques jours plus tard, et certainement pas ce champion d'une corruption tentaculaire fruit d'une mondialisation qui est par définition la corruption de tous les modes de gestion de l’espèce humaine en tant que finalité.

     

    La fin, nous sommes au regard d’un marché mondialisé triomphant qui aura bientôt tout emporté : Etats, démocratie, nations, peuples, liberté, indépendance ; des milliards d'êtres humains livrés à la logique d'un monde économique, un monde sans morale et sans esprit autre que mercantile et qui, à terme, n'habiteront plus aucun monde.

     

    Aussi… d'aucuns feraient bien d’avoir le triomphe modeste. 

     

    Des paradis fiscaux à nos portes qui, incitateurs, n'hésitent même plus à démarcher les "fortunes"... pays qui coulent des jours paisibles, véritables receleurs qui prospèrent grâce au vol de la délocalisation, aux détournements, à l'évasion fiscale, au blanchiment de l'argent du crime ...sur le dos des budgets et des comptes sociaux des pays développés et de ceux qui le sont moins, pour ne rien dire de ceux qui ne le sont pas du tout...

     

    "Le pouvoir" et "Les pouvoirs", leurs nouvelles structures et leurs centres de décision - organisation, exécution, relais, recrutement : qui décident quoi, qui dirigent qui  ? Profil, antécédents, formation, biographie -, demeurent intacts, à l'abri du danger, loin de toute menace d’une investigation de la part de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler  la " Casta " : classe à la fois médiatique, politique et économique.

     

    Un nouvel ordre mondial qui étend sa toile pays après pays, région après région, et alors que la rage d’un retour maximal sur investissement n’a ni odeur ni couleur de peau ni nationalité.

     

    Un monde contrôlé par les multinationales et la pègre ; dans ce monde-là, les gouvernements de nos Etats sont au pouvoir ce que la liberté est à la contrainte et la torture à la confession. Dans cet univers, nos tueurs en série qui occupent la une de nos journaux adeptes de la diversion, ne sont que de pathétiques gesticulateurs !

     

    Et cette réalité-là semble totalement ignorée sous prétexte qu’elle n'a pas encore creusé au grand jour ses fausses communes, bâti ses camps, et désigné à notre commisération et à notre compassion éternellement et universellement étendues, son Peuple martyr et exemplaire entre tous les autres peuples - désignation qui annulera sans le racheter pour autant, même à crédit, le martyr de tous les autres -,

     

    Comme si seules l'architecture et la technique déterminaient la présence ou l'absence d'une pensée et d'une organisation de l'existence arbitraire, liberticide et criminelle. 

     

    Alors des Cahuzac… vous pensez bien ! Cahuzac, cette jeune pousse à l'échelle d'une corruption amazonienne qui a déjà tout emporté.

     

              Aujourd'hui, qu'est-ce qui nous reste à célébrer ? Sûrement pas la vie ! Tenez ! La mise en examen d’un Cahuzac ! Voilà tout ce qu’il nous reste à célébrer ! Cahuzac, un gestionnaire d’une crise qui n’en est qu’une que pour les victimes. Pour les autres, c’est une opportunité d’enrichissement sans commune mesure avec tout ce qu’ils étaient en droit d’espérer pour eux-mêmes contre nous tous.

     

    Qu’il soit ici rappelé qu’il n’y a pas de présent famélique ; il n’y a que des consciences qui s’en sont retirées après s’en être absentées trop longtemps.

     

              Et pour nous donner des nouvelles de ce monde-là, devinez quoi ? Des médias passifs, des médias-relais, simples pourvoyeurs de sons et d'images qui n'expliquent rien.

    Et les médias de hurler à la victoire parce qu’il a vaincu le mensonge d’un Cahuzac, le voleur de bicyclette du gouvernement Ayrault ! Victoire sans conséquence : pensez donc ! Un remaniement ici, une déclaration de patrimoine d’une poignée de ministres là….

     

    Non, vraiment ! Le journalisme d'investigation mérite mieux qu'un Cahuzac !

     

              Mais alors... que les médias si prompts à clouer au pilori le menu fretin, prennent donc leur courage à deux mains, qu'ils investissent les continents entiers qu’ils ont désertés depuis trente ans, là où il n'y a que des coups à prendre et un immense service à rendre à nos démocraties moribondes jusqu'au vertige d'une réalité quiemportera tout sur son passage...

     

              Jusqu'au chaos qu'est la vérité !

     

              Oui ! Le chaos de la vérité car il est vraiment temps que tout bascule !



    ______________


    1 - Se reporter à l'ouvrage : cahuzac,mediapart,corruption,fraude fiscale,politique,justice,ps,hollande,france,suisse,mondialisation

    Pour prolonger.... cliquez http://sergeuleski.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/04/07/cynisme-et-demagogie-capitulation-et-soumission-francois-hol.html

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu