Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

grande distribution

  • Fraude dans l'automobile : des médias hors jeu, à genoux et KO

                Une enquête de l'association "Générations futures" révèle des traces de pesticides interdits en France dans des salades vendues en supermarché. ICI

    Selon cette enquête 80,35% d'entre elles (laitue, batavia, feuilles de chêne, frisée, scarole, roquette) contiennent au moins un résidu de pesticide, dont des perturbateurs endocriniens. Cinq des 31 échantillons révèlent des substances interdites en France. 

    Pour arriver à ce résultat, 31 salades -29 de France, une d'Espagne et une d'Italie- ont été achetées dans les supermarchés de l'Oise et de la Somme, entre le 28 mai et le 21 juillet 2015: sept chez Carrefour, sept chez Hyper U, sept chez Intermarché, cinq chez Auchan, cinq chez Leclerc.

    L'association rappelle que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) effectue ses enquêtes sur 30 échantillons. 

                   Mais au fait, qui contrôle quoi, qui et comment ? Qui contrôle les contrôleurs ?


     

    Scandale Volkswagen :

    Des tests ont permis de mettre au jour le vaste système de trucage aux tests antipollution mis en place par Volkswagen sur 11 millions de véhicules dans le monde.

    Entre 2013 et 2014, le chercheur et l’ICCT effectue une série de tests en condition réelle sur cinq types de routes. Les résultats obtenus, publiés dans un rapport en mai 2014, sont stupéfiants : les émissions d’oxydes d’azote (NOx) — qui font partie des principaux polluants atmosphériques — émises sont 15 à 35 fois supérieures aux normes américaines.
     
                     Qu'en est-il de la fiabilité des tests effectués en Europe ? D'autres marques pratiqueraient-elles cette fraude ?
     

                     "Empoisonnez-vous  !"

                                                              "Polluez sans vergogne !

     

                   Certes, les pesticides, qui plus est, ceux qui sont interdits, et la pollution de l'air n'ont jamais été des arguments de vente !

                  Mais alors, à quand un procès pour empoisonnement contre tous les acteurs de la filière agro-alimentaire et des responsables des Agences publiques et para-publiques de contrôle sanitaire ?

     

    ***

                  Incompétence, complaisance, concussion et corruption...  il n'est donc venu à l'idée d'aucun média de semer le doute sur tous ceux qui sont chargés (Autorités, Ministères et Agences) de veiller à notre sécurité alimentaire ainsi qu'à l'air que l'on respire au volant des automobiles que l'on conduit ?

                 Avec cette nouvelle fraude dévoilée par une ONG indépendante, fraude qui touche à la santé publique, c'est toute la presse en générale, et la presse auto en particulier, les journalistes qui, une fois encore, se trouvent discrédités.

    Avec ce scandale, c'est une nouvelle confirmation qui nous est apportée de ce que l'on pouvait craindre : il n'y a plus rien à attendre des rédactions presse, télés et radios totalement vassalisées aux intérêts de leurs propriétaires (Etat compris) et de leurs annonceurs publicitaires.

               Aussi, jamais un travail urgent de ré-information s'est autant imposé à nous tous.          

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Marie-Monique Robin : notre poison quotidien

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu