Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

hartmut rosa

  • Accélération - une critique sociale du temps

     

    9782707177094.JPG

     

                     Par la succession des vagues d'accélération - révolution des transports, des transmissions et, maintenant, par la fusion organique de l'organisme et de la machine, manipulations génétiques -, assisterait-on à la victoire du temps sur l'espace ?

    Contribuer à une compréhension adéquate des évolutions sociales contemporaines et des problématiques relatives au processus de modernisation ainsi qu'aux débats sur l'existence ou non d'une rupture dans ce processus, entre une modernité classique et une modernité tardive autrement nommée "postmodernité" ou "seconde modernité" ; dégager systématiquement les conséquences politiques et éthiques de cette rupture...

    Tel est le but de l'ouvrage Accélération traduit de l'allemand.

     

     

    ***

     

                L'auteur affirme que l'on peut postuler sans risque que la date de la naissance de la modernité fut celle où se produisit l'émancipation du temps vis-à-vis de  l'espace ; émancipation qui est à l'origine de l'accélération.

     
    L'hypothèse de départ du livre de Hartmund Rosa est la suivante : "...l'expérience de la modernisation est une expérience de l'accélération qui est la caractéristique centrale de la transformation des structures temporelles ; une force majeure de la culture de la modernité."
     
     
    Ainsi que...
     
     
                "... l'accélération sociale de la modernité est devenue un processus autoalimenté qui place les trois registres de l'accélération dans la spirale d'une relation synergique : accélération technique ------> accélération du changement social -------> accélération du rythme de vie ------> re-accélération technique (pour faire face à l'accélération du rythme de vie) etc...
     
               ... la conscience et les règles de l'interdépendance sociale s'érodent en raison du rythme élevé des transformations, avant même que puissent émerger de nouvelles formes d'intégration sociale : ce ne sont donc pas les transformations sociales qui posent problème mais leur rythme. "
     

     

    ***

     

     

                 Les phénomènes d'accélération et de désynchronisation sont au coeur de presque toutes les définitions des "temps nouveaux".

    A titre d'exemple... ce qui est réellement nouveau dans la mondialisation actuelle, ce ne sont pas les processus eux-mêmes, mais la vitesse à laquelle ils se produisent : et cette vitesse est bien trop élevée pour permettre une gestion politique des changements sociaux.

     

                "... les apologistes de la "postmodernité" et leurs adversaires partagent le même point de départ : le processus de désynchronisation. Le renoncement à une maîtrise politique des évolutions économiques, techniques ou sociales ( la fin de la politique), le renoncement à toute ambition d'une intégration narrative pourvue de sens entre passé, présent et futur individuels et collectifs et, par conséquent, d'une intégration du temps de la vie quotidienne dans un projet d'identité personnelle, l'acceptation d'un fonctionnement désintégré de sous-systèmes sociaux distincts (la fin de la société), constituent le coeur de l'idéologie postmoderne dans la philosophie aussi bien que dans la sociologie. Il en résulte une transformation qualitative fondamentale des formes de gestion de la société et des rapports de l'individu avec lui-même : renoncement à l'autonomie individuelle et collective et, par conséquent, au projet normatif de la modernité."

     

                Et c'est alors que l'on en vient à se demander si tout projet de vie est encore adapté à l'époque, voire si cela fait encore sens de concevoir des projets de vie à long terme.

    Et l'auteur de conclure : "... le diagnostic de la postmodernité est le suivant : la linéarité et l'ordre séquentiel de la perception étant rompus, un état social a renoncé à toute ambition d'intégration. Seule une intervention politique est en mesure d'empêcher que des processus sociaux ne soient soumis à l'accélération jusqu'aux limites de ce qui est techniquement possible. La création de nouvelles oasis de décélération et la protection de celles qui existent déjà, sont donc des exigences..."

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu