Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

les annonces de macron ou l'injonction à la résignation et à la

  • Les annonces de Macron ou l'injonction à la résignation et à la mort pour les classes populaires frappées par la pauvreté

    gustave doré les annonces de macron la pauvreté bafouée

    (Gargantua - illustration de Gustave Doré)

     

     

     

    Ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron :

     
     
    - Rien pour le salarié à plein temps, quand il a la chance d'un contrat à plein temps, à 1150 euros par mois dont le frigo est vide (ce salarié ne paie pas d'impôt sur le revenu - aussi toute réforme fiscale n'aura aucun effet) : seul un découvert bancaire permet de le remplir en partie…
     
    - Rien pour le retraité qui, dès le 15 du mois, doit partager la nourriture de son chien ou de son chat ( l'indexation des petites retraites à partir d’ une inflation à 1.5%, c'est entre 10 et 15 euros par mois de revenus supplémentaires).
     
                    Quant aux mesures de recouvrement des pensions alimentaires, c'est vraiment méconnaître le comment et le pourquoi d'une femme qui élève seule un ou deux enfants dans la pauvreté quand on sait que la plupart des conjoints sont insolvables ou bien introuvables... pour ne rien dire des cas où aucune demande n’a été déposée par la mère.
     
                     Rien pour et contre la lutte contre la pauvreté donc, rien pour près de 15 voire 20 millions de nos compatriotes.
     
                     Une information qui ne trompe personne : le MEDEF est satisfait des mesures annoncées ; il s’est senti soulagé : plus de peur que de mal.
     
     
                     Faut dire que Macron, ses troupes,  et le "système" connaissent le taux d’abstention chez les classes populaires ; et cette abstention massive, eux tous la plébiscite ! 
     
    Les pauvres cessaient alors de voter ? Le rêve pour tout ce beau petit monde !
     
    Jugez plutôt : MLP au second tour, une abstention de 35%... et voilà Macron (ou tout autre locataire de l'Elysée) ré-élu en 2022 avec 18% des inscrits au premier tour comme en 2017 ! Soit un vote en faveur de ce locataire qui se situe entre 35 et 40% des inscrits : ce que l‘on peut appeler "l'électorat garant du système" composé d’une majorité des classes moyennes et de la totalité des classes supérieures ; classes qui ont fait sécession face à la pauvreté de millions de nos compatriotes :
     
                         " Comment ça ? Des retraités indigents qui ne servent à rien ! Un salariat sans instruction employé dans des métiers destinés à terme aux excédents humains du continent africain ! Que tous se taisent donc !"
     
    Toute une population au rebut alors (1) ?
     
     

                                           
     
           
                    Aussi, que ceux qui vivent dans la pauvreté, les Gilets Jaunes et ceux qui les soutiennent, sachent que l'on partage déjà leur déception, et encore et toujours, et plus que jamais leur colère aussi dans leur refus d'accepter de sombrer socialement et de disparaître physiquement en silence, dans l’indifférence ou bien l’ignorance car ce qu’on ne voit pas n’existe pas.
     
     
     
     
    1A ce sujet .... une réflexion vous est proposée ICI 
     

    ______________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Les gilets jaunes - le dossier 

     

    Lien permanent Catégories : Gilets Jaunes 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu