Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

macron candidat présidentielle 2017

  • Emmanuel Macron : le scandale d'une candidature du silence

     

    macron en campagne présidentielle 2017,

    Une France libérée avec Emmanuel Macron...

    Comprenez :

    Une France  libérée du code du travail et des syndicats

    Une France libérée du droit contre la force

    Mais alors… Macron Super-candidat pour un Super-Medef ?

     

     

                   Avec un FN aujourd'hui donné en tête au premier tour, et par voie de conséquence... présent demain au second tour de l'élection présidentielle 2017, et ce pour la seconde fois… c'est bel et bien une élection à un seul tour qui se dessine.

                  Toute la classe politique en avait rêvé de cette élection présidentielle à un tour, Mitterrand l’a fait !

                   Merci à ce François Mitterrand tout occupé à boire le sang de notre vie démocratique jusqu'à son assèchement ! Merci à François Mitterrand-vampire pour ce rapt, pour cette captation d'un processus démocratique propre à une 5è République maintenant moribonde ; un Mitterrand qui n'aura pas d'autre souci que d'aider le Front National de Jean-Marie le Pen à mettre un pied à l’étrier médiatique avec pour conséquence : un FN passant de 2% à 26% en 30 ans ; un succès politique qui ne s'est pas démenti. S'ensuivra alors  l’instrumentalisation éhontée par un homme et  par un parti (le PS) de ce Front National avec pour seul objectif : diviser la droite et assurer la ré-élection d'un président qui aura placé, très tôt, dès les années 30, sa carrière politique seule - longévité et ascension - au centre de son existence.

    Il est vrai que l'on ne peut cacher très longtemps d'où l'on vient.

     

                   Car force est de constater ceci : dorénavant, sera Président celle ou celui, qui, dès le premier tour, occupera la deuxième ou la première place derrière ou devant le candidat FN : hier, le Pen père, aujourd'hui sa fille, demain sa petite-fille car tout se passe en famille comme pour Fillon.

    23% des voix suffiront pour rafler la mise.

     

                  Tous l'ont compris : celui qui passe le premier tour de la Présidentielle, face au FN, est assuré d'être élu.

    Occuper l'Elysée 5 années durant, 10 peut-être... c'est pas rien ! Tout en continuant non pas à donner mais bien plutôt à obéir aux ordres (la Banque, le Medef, la Commission européenne, l'Allemagne, les USA, Israël et les Monarchies du Golfe) ... tout en affichant des allures de patron, fanfaronnant du haut du perron de l'Elysée... pour n'avoir finalement, privé de courage, qu'un seul talent : celui des manigances politiciennes destinées à se maintenir cinq années de plus !

                Macron a senti la victoire là, à portée de main - une victoire qui hurle, assourdissante et qui ne demande qu'à se donner sans réserve et sans état d'âme - face à une Marine le Pen qui ne peut espérer jouer qu'un rôle de sparring Partner au second tour de cette non-élection présidentielle.

    Macron a donc reniflé cette victoire quasi acquise et puis une autre donnée aussi : parmi les 45 millions d'électeurs, du moins.... parmi ceux qui se déplacent encore et qui bravent l'abstention comme d'autres le mauvais temps, on y trouve toujours autant de pauvres bougres amnésiques, complaisants, d'une sottise d'une invention toujours renouvelée, année après année, génération après génération ; et ça aussi, le politique sait l'identifier très tôt et très vite ; le corps électoral est une fille facile qui se laissera toujours faire pourvu qu'on sache lui parler car les beaux parleurs et la promesse de lendemains qui chantent un bouquet de fleurs à la main ont toujours eu sa préférence. 

               Pour Macron, une aubaine cette élection ! Une affaire de premier ordre !

                           

               Emmanuel Macron, candidat sans attache électorale ni mandat, candidat hors-sol comme les élevages et les cultures du même nom !

    S'il est clair que la candidature Macron et la bonne santé relative de cette candidature est indissociable des ennuis judicaires de Fillon car jamais Macron seul aurait pu faire perdre 20 points au candidat de la droite (20 pts en comparaison avec son score à la primaire), Emmanuel Macron, candidat d'un François Hollande vengeur car humilié par son premier ministre Valls et la gauche du PS, Macron fait campagne - oligarchie-mondiale compatible... bien plus que Fillon -, en chouchou des médias dont les propriétaires ne peuvent que souhaiter la victoire.

              Macron candidat, Macron faisant campagne...

              Soutenu par l'Elysée et Matignon ainsi que par les grands-patrons de Presse (industrie du luxe, armement, agro-alimentaire), ses employeurs alors qu'il oeuvrait dans le milieu bancaire, la candidature Macron, c'est le scandale de cette élection présidentielle ! Une élection présidentielle plus bas que terre.

    Pensez un instant à tout ce qui, chez Macron, est tu, à tout ce qui est caché (1), comment Macron élude puis épargne toutes les institutions, tous les protagonistes, tous les acteurs maîtres d'œuvre de l'oppression des Etats, des peuples et des nations : finance, économie, ordre mondial dictatorial, arrogance et évasions fiscales, détournements, technologie numérique et dévalorisation des métiers et des diplômes, ubérisation de la société, paupérisation de l'Etat providence, menaces militaires pour les insoumis, sanctions économiques ravageuses...

               Macron est bien le porte-parole d'une certitude glacée : une grande majorité d'électeurs préféreront toujours le désengagement, le boniment, le songe d’une campagne électorale qui permet là encore d'éluder (encore l'esquive et le déni !) une prise de conscience d'une lucidité anxiogène à l'engagement et à la lutte contre des intérêts voraces - banques et grand capital -, qui n'acceptent aucun compromis.

    Dans ce contexte, avec Macron et sa campagne qui se voudrait "visionnaire" en lieu et place d'une campagne-programme qui engage pas seulement ceux qui le soutiennent, il s'agit pour ce candidat fantasque fruit d'une opération de diversion et de spoliation de la gauche, pour Macron et ceux auxquels il sera bientôt appelé à obéir, il s'agit donc d'exploiter sans vergogne la prolétarisation de tout le corps électoral abruti de travail, tétanisé par la peur du chômage et de la relégation sociale dans un environnement d'une brutalité sans précédent car de plus en plus étranger à tout ce qu’un être humain peut souhaiter pour lui et ses proches.

              Candidat de l'esquive et de l'instrumentalisation du déni, jamais un candidat ne se sera à ce point réfugié dans le silence.

     

    1 - Cliquez : Macron - revenus et patrimoine

    __________________

     

                   

     

                       La candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017, libéral-libertaire, est manifestement destinée à gérer les risques d'un second tour dont MLP aurait pu sortir vainqueur face à Valls (l'effet Trump) ; Macron a pour vocation de tuer le PS et de mettre hors jeu LR.

     

    Pour prolonger, cliquez : Le fantôme de François Mitterrand

     

    Lien permanent Catégories : Présidentielle 2017 et après 0 commentaire
  • Emmanuel Macron : marketing, management et benchmarking

    emmanuel-macron-lors-de-l-annonce-de-sa-candidature-a-la-presidentielle-le-16-novembre-2016-a-bobigny-3_5745191.jpg

     

    Une France libérée avec Emmanuel Macron...

    Comprenez :

    Une France  libérée du code du travail et des syndicats

    Une France libérée du droit contre la force

     

    ***

     

    "Emmanuel Macron, tel César dans sa start-up"

    Fabien Escalona : vidéo à 1:01:45

     

               Présidentielle 2017 : Macron Super-candidat pour un Super-Medef ! Un candidat sans attache électorale ni mandat, candidat hors-sol comme les élevages et les cultures du même nom, candidat d'un François Hollande vengeur car humilié par Manuel Valls et le PS, Macron fait campagne, oligarchie-mondiale compatible - bien plus que Fillon -, en chouchou des médias dont les propriétaires ne peuvent que souhaiter la victoire.

     

                La candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017, libéral-libertaire, est manifestement destinée à gérer les risques d'un second tour dont MLP aurait pu sortir vainqueur face à Valls (l'effet Trump) ; Macron a donc pour vocation de tuer le PS et de mettre hors jeu le parti LR.

    Lien permanent Catégories : Présidentielle 2017 et après 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu