Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

monothéismes

  • Religions et monothéismes : a love story ?

                   

               "Nous assistons à une « islamisation » des naufrages individuels, des précarités sans horizon et des fragilités psychiques. On n’est pas en échec, on est islamisé. On n’est plus insignifiant, on est islamisé. On n’est plus malade, on est islamisé... "

                                     Patrick Chamoiseau, 15 juillet 2016

     

     

    000_dc9uv_0.jpg

            (Suite aux événements du 14Juillet, une "prière du mort" a été prononcée mardi dernier à la mosquée ar-Rahma, dans le nord de Nice)

     

     

    _________________________

     

     

                   Attentats, tueries, Daesch, Islam, France, Europe…

                   Soyez assurés et rassurés : dans les mosquées, on ne compte plus les prêches qui recommandent vivement de prier pour les victimes des attentats qui ont pris pour cibles des dizaines de civils, au hasard : Nice pour le plus récent d’entre eux ; Nice aux 84 morts avec ou sans mesures adéquates pour prévenir un carnage un soir de 14 Juillet, caméras grand-angle en action.

    Oui ! Les Imams de France n’ont donc pas assez de mots pour condamner Daesh et ceux qui commettent ces crimes au nom de l’Islam… tout en rappelant ceci à ceux qui seraient tentés non pas par le Jihade qui, comme la charité bien ordonnée, commence par soi-même, mais bien plutôt, et plus prosaïquement, par l’envie d’aller tirer dans le tas, ici ou ailleurs - avertissement sans ambiguïté :

                     « N’en croyez rien ! Ce n’est sûrement pas le paradis qui vous attend… mais l’enfer si vous commettez l’irréparable ».

    Et d’aucuns peut-être aussi… de marmonner : « L’enfer ? T’as dit Enfer Momo… bah… ça nous changera pas d’ici alors ! »

    Mais… chut.

    Vraiment ! Un seul souci pour le Conseil des Institutions musulmanes de France (CIMF – nouveau sigle créé par votre serviteur ) et leurs acteurs au quotidien, surtout le vendredi : dissocier l’Islam et les Musulmans de France de tous les crimes commis en leur nom en Europe en général et en France en particulier ; dénonciation et condamnation sur le conseil, sur la vive recommandation, voire la pression irrésistible, le commandement et puis finalement, l’ordre indiscutable (1) - disons les choses !-, de la droite concurrencée par le FN, puis l’extrême droite ainsi que les milieux atlantistes et sionistes (excusez ce pléonasme !) ; CRIF en tête, presse et les médias audiovisuels qui lui sont affiliés : Marianne, Causeur et BFMTV principalement ; Libération aussi, les jours de grand vent, quand il s’oublie et qu’il se fait dessus (chassez le naturel etc…) avant de faire sur les autres, les éclaboussant, adepte d’un journalisme incontinent.

     

                   Et nous autres alors dans cette affaire ? Oui, nous autres qui sommes désintéressés, avisés, informés, honnêtes et de bonne foi, privés d’arrière-pensées… eh bien, nous autres avons beau rassurer nos connaissances musulmanes pratiquantes à divers degrés et occasions (Musulmans on and off)… rien n’y fait :

    « Non, non ! C’est important pour nous de faire savoir publiquement que nous ne soutenons pas ces actes immondes qui n’ont rien à voir avec l’Islam !

    • Mais personne n’a dit que vous souteniez ces actes ! 
    • Si, si !
    • Je regrette : les gens de bonne foi savent que vous n’avez rien à voir avec ces actes immondes.
    • Si ! Si ! On voit bien. Tous tous ! Tous nous montrent du doigt. Tous nous soupçonnent de duplicité, de soutenir secrètement ces actes ! Tous, vous dis-je !
    • Mais non, arrêtez enfin quoi ! C'est ridicule. Avec les gens informés et honnêtes, il n’y a pas d’amalgame possible !
    • Mais si… 
    • Mais non !
    • Mais si !
    • Messi, la star de football ?
    • Mais non !
    • Ah ! Vous voyez bien !»

     

     N'insistons pas.

     

     

                   A l’heure de l'auto-victimisation généralisée à outrance - Homosexuels, Juifs, Musulmans, Réfugiés (et Hollandistes... sic ) -, à l’heure où il semblerait que tout ce beau petit monde juge que, décidément, on ne les détestera jamais assez… l’énergie dépensée par les Imams de France auprès de ceux qu’ils estiment devoir rassurer quant à leur condamnation d’une fermeté à toute épreuve du terrorisme religieux ou pas - mais surtout religieux, quand même ! -, sonne un peu comme une prière… une prière d’un genre particulier cependant ; une prière subliminale : « Détestez-nous ! Tenez-nous donc tous collectivement responsables que l’on puisse vous expliquer à quel point c’est injuste, à quel point c’est pas bien de nous faire ce procès-là, à quel point vous ne nous aimez pas, à quel point… à quel point…

                … à quel point l’Islam, pareille à toutes les religions monothéistes, est une religion d'amour et de paix ! »

    Là soudain, une envie irrépressible de pouffer de rire nous submerge… et puis très vite aussi, le désir de prier notre interlocuteur (la prière encore et toujours la prière !) sur un ton courtois, cela va sans dire, de cesser de nous prendre pour des imbéciles incultes et amnésiques…

    Car la contrainte, le contrôle, l’intolérance, la violence psychologique, le meurtre et le génocide - conversion sabre au clair, canons chargés, bûchers flambant neufs, braises ardentes, excommunication, cris, larmes et sang -, sont consubstantielles aux trois religions monothéistes ; tout ce qui vit, marche et crève - hommes, femmes, enfants, vieillards et les bêtes, les bêtes aussi -, est une cible : croyants car on ne l’est jamais assez, athées, agnostiques, infidèles, mécréants : l’histoire du Christianisme remplit à merveille ce cahier des charges ; l’Islam aussi ; quant au Judaïsme indissociable du sionisme religieux, bras armé et instrument du sionisme tout court - plus de terre, toujours plus : s’étendre et dominer …

    Demandez donc à tous ceux qui ont vu leur carrière brisée (artistes, journalistes, politiciens) et parfois aussi leur vie sociale, ici en France, toutes les portes se refermant sur eux comme dans un tombeau, pour avoir osé un jour dénoncer l’emprise de l’idéologie sioniste sur toutes nos institutions : de l’Eysée au Sénat, en passant par le quai d’Orsay, le Parlement ; sans oublier les médias…

    Et en dernier ressort, dans le cas où vous auriez un doute, rendez-vous dans une région aujourd’hui à feu et à sang, en vous arrêtant dans un territoire en particulier… territoire occupé, la Cisjordanie, par une religion, le Judaïsme… religion et idéologie – deux en un pour le prix de milliers de vie palestiniennes…

    Après le Christianisme et l’Islam… là aussi, tout amour le Judaïsme ?

    Peut-être, mais alors il ne peut s’agir que d’un amour, là encore, d’un genre particulier : une haine subliminale dans le style :

                  « Comment ça mon petit Palestinien chéri et adoré, qu’est-ce que t’as ? Ben, t'es pas heureux ? T’as pas un bout de terrain pour tes oliviers, rien pour nourrir ta famille, c'est ça ? Qu’à cela ne tienne. Viens, je vais te céder un peu de terre… (comment ça ? C’est ta terre ? Oui mais c’est la mienne maintenant !)… genre bac à sable pour que ta marmaille puisse s’y amuser un peu. Après tout, on est pas des monstres ! (Même s’il ne faut pas nous tenter, jamais !) »

    Et ça aussi, plus explicite cette fois-ci :

                  « Ta maison, c’est ma maison ! Ta terre, c’est la mienne maintenant !

    • Ah bon ? Pourquoi ?
    • Parce que c’est écrit ?
    • Où ça ?
    • Dans le Livre, le grand Livre… l’unique, le seul…
    • Et les autres Livres alors ?
    • C’est de la m**** !
    • Comme vous y allez !
    • De quoi 
    • Quand même : vous y allez un peu fort là non ?……………….
    • Je vais te dire une bonne chose : si ta maison c’est ma maison, si ta terre c’est ma terre… c’est aussi, et c’est surtout parce que t’es isolé, sans défense, et par conséquent, trop faible donc pour résister, espèrer et prétendre à autre chose, espèce de trou de balle… de la prochaine balle qui va te trouer le cul si tu insistes !
    • Mais…
    • Y’a pas de mais… t’as compris ? Tu veux pas finir dans un fossé, une balle dans la nuque ? 
    • Ben non, si je peux l’éviter.
    • Alors, prends tes cliques et tes claques, toi et ta marmaille ! Casse-toi ! »

     

                          Yahvé-ou akbar ! Dieu est Dieu au nom de Dieu, nom de dieu !

     

    ***

     

                   Qui a dit que l'athéisme et l'agnosticisme sont le meilleur antidote contre la fièvre religieuse et poisseuse ?

     

     

     

    1 - A ce propos, merci de vous reporter à mon billet de blog : Musulmans de France : sommation et commandement

     

     _________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Attentats et terrorisme

     

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie... 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu