Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

paris plages

  • Tel-Aviv sur Seine : ça c'est Paris !

     

    hidalgo,mairie de paris,maire de paris,ps,

     

                 Longtemps nous nous sommes demandé quel sens pouvait bien avoir l'élection d’une ancienne secrétaire nationale du PS à la tête de la Capitale de toutes les capitales : Paris.

    Longtemps nous nous sommes demandé ce que cette élection allait bien pouvoir apporter à cette ville-symbole de toutes nos luttes passées, sous l’Ancien régime comme sous la Révolution jusqu’ à aujourd’hui, et qui n’est pas simplement la ville de ses habitants et des salariés qui s’y rendent chaque jour, mais celle de centaines de millions d’êtres humains venus de tous les Continents et qui y ont tous un jour rêvé un rêve qui leur était propre, si personnel - touristes et immigrés confondus - dans un imaginaire à la fois unique et universel.

    Longtemps nous nous sommes demandé quelle pouvait être la nécessité de l’élection de cette ancienne adjointe chargée de l’urbanisme et de l’architecture…

               Car enfin…

               Personnalité sans aspérité, sans relief, lisse, qui affiche un sourire sans équivoque, sans ambivalence, droit et enjoué,le sourire de celle qui jamais ne prend, jamais n’arrache, et auquelle on donne bien volontiers et sans compter, exauçant ses vœux avant même qu’elle ne vous demande quoi que ce soit, tellement le soupçon d ingratitude à l’endroit du donneur peut être écarté sans risque, comme à coup sûr.

    N’ayons aucun doute : ce sourire-là, c’est le sourire de l’élue qui n’en revient pas, qui n’en est jamais revenue, et qui connaît sa chance ; un sourire qui affiche et laisser espérer une gratitude sans bornes pour un système électoral qui privilégie depuis près de 20 ans, des individus falots, des individus gestionnaires de commandes, des chargés de clientèles électorales et d’affaires, selon le principe qui veut que ce soit celui qui paie et qui distribue les récompenses qui décide.

     

                Oui ! Longtemps nous nous sommes demandé ce à quoi cette ancienne adjointe chargée de la culture et des animations de rue - carnavals et délinquances -, et dont la voix serait bien en peine de se faire entendre si demain l’Histoire, à nouveau en marche au pas de l’oie, nécessitait le recours à quelques décibels supplémentaires, à quoi donc elle pouvait bien prétendre vis-à-vis de cette ville-monument… mais  dans laquelle, aujourd’hui, les plus pauvres, et les pauvres un peu moins pauvres n’ont jamais aussi mal vécu, et les riches, plus riches encore... jamais aussi bien, après 15 ans d’administration PS dans la continuité d’un mandat RPR puis UMP.

    Comme un fait exprès, pas un mot plus haut que l’autre, jamais ! Ce dont on ne saurait la blâmer car cette discrétion qui est la sienne nous permet de faire l’économie de dénoncer ce qui inévitablement aura les allures d’une indignation de tartuffe dans la plus pure tradition d’un PS qui est sans rival sur la scène du théâtre de Molière.

    Pour cette raison… longtemps nous nous sommes demandé ce que cette élection à l'hôtel de ville allait encore coûter en désillusions, à tous ceux qui, à gauche, forgeaient quelque espoir de reprise en main de cette Capitale qui est aussi un lieu de vie mais dans lequel il n’est définitivement plus possible de fonder une famille digne de ce nom dans des conditions de logement tout aussi dignes, à moins de 100 000 euros de revenus annuels ; ville-paradis des couples sans enfant, voies cyclables en veux-tu en voilà, le 4x4 dans un box, en attendant de gagner Deauville ou Saint-Tropez.

    Au passé politique sans histoire, marqué par aucun acte de courage,  un passé sans rupture donc... dans un présent où l’on marche droit, où le « non » n’occupe aucune place sinon au sein d’un politiquement correct d’une lâcheté sans nom, une biographie nous présente cette élue comme la spécialiste des droits des femmes ; comprenez : droit des femmes non pas à pouvoir se loger décemment et à occuper des emplois qui leur permettent de sortir du piège de la pauvreté, pour elles et leurs enfants, mais bien plutôt le droit des femmes à se déplacer en grosse berline avec chauffeur, tous frais payés par la République ou par une Multinationale vorace et sans scrupules (excusez ces pléonasmes !).

                 Oui ! Longtemps, longtemps… et même si nous avions quelques idées à propos de cette lancinante question ; quelques idées comme autant de soupçons : « maire écran », comme les sociétés du même nom, condamnée non pas à tenir la tête mais la queue de Paris, un Paris encore libre de gigoter et de frétiller sous l’impulsion de ses propriétaires fonciers et autres maîtres des lieux…

    Longtemps nous avons été nombreux à penser que, de cette « maire de paille » comme les gérants du même nom, tous les lobbies communautaires, politiques et économiques – les plus forts en gueule mais trop rarement en droit et en morale -, n’en feront qu’une bouchée, pour leur petit déjeuner ; moins encore… à 14h au cours d’un brunch… non, bien moins encore : un en-cas… en cas de besoin ! dans la continuité d’un Bertrand Delanoë tout aussi falot, auto-centré, nombril électoral et buste médiatique ; paire de fesses à défaut d’une paire de couil*** parce qu’il en faut pour contrecarrer les ambitions de lobbies qui ont dans leurs agissements tous les attributs de truands et autres canaille et racaille !

    Alors oui ! Mille fois oui ! Longtemps, longtemps, longtemps donc nous nous sommes interrogé… et  nous avons attendu, attendu… et puis c’est arrivé.

     

                 Maintenant on sait :

     

                           

                       Désignée « personnalité de l'année » par l'édition espagnole du magazine Vanity Fair en 2014 (Non ! On ne ricane pas !), l'élection à la tête de Paris de cette Mistinguett de la politique, ça sert à ça :

     « Tel-Aviv sur Seine »

    tel aviv sur seine, hidalgo,paris,ps,israël,

                Le 13 Août, Paris mettra la ville israélienne à l'honneur dans le cadre de l'opération Paris Plages : au programme, foodtrucks, DJ set, animations ludiques et gratuites", décrit le site internet de l'animation.

                 La conseillère de Paris Danielle Simonnet demande samedi au maire de Paris de revoir la programmation : « Le cynisme de l'organisation d'une telle journée dans le cadre de Paris Plages atteint les sommets de l'indécence, tout juste une année après les massacres sur la bande de Gaza par l'État et l'armée israélienne et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation. »

     

                A propos de Tel-Aviv, cliquez  ICI pour infos

     

    ***

     

    anne hidalgo,politique,tel-aviv sur seine,hollande,ps,mairie de paris,paris,sionisme,paris plages,serge uleski

     

                 Comment ce "maire de Paris" s'est mise dans une telle situation ? Quelle en a bien pu être la nécessité, voire l'obligation ? Comment s'est-elle retrouvée à devoir et tendre la main et serrer cette main, sans gant qui plus est ?    

    Notez au passage le dos courbé, vouté presque, la tête légèrement penché sur le côté, une mine déférente, soumission affichée...  

    Rien à ajouter. Tout est dit. Même si...                            

     

               Certes ! On savait le PS totalement contrôlé par une idéologie - le sionisme (Hollande, Valls et Fabius) - dont on se doit de rappeler la politique à l’égard du Peuple palestinien : assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation et humiliation.

    Aujourd'hui, ce parti ne s'en cache même plus.  La manifestation "Tel-Aviv sur Seine", est-elle une nouvelle provocation destinée à piéger la gauche de la gauche ?

                Ici, chantage à l’antisémitisme et bannissement contre quiconque critique publiquement la politique d’Israël, un Etat qui n'a aujourd'hui plus rien à envier à l'Afrique du Sud du temps de l'Apartheid et dont la politique jouit  du soutien et de la complicité de l’Etat français au plus haut niveau - une alliance qui nous salit davantage chaque jour -, ainsi que de la totalité de la classe politique et médiatique dans le scandale d'une soumission totale et sans précédent en violation de notre tradition humaniste et diplomatique d'indépendance et d'équilibre qui nous a longtemps permis de gagner le respect de nombre de nations parmi les plus exposées aux diktats de l’alliance américano-sioniste.

    Une idéologie qui a bien failli avoir « la peau » de notre humoriste le plus talentueux - humoriste tellement plus français que la plupart de ses détracteurs -, Molière rabelaisien et voltairien... dans la lignée d'Alfred Jarry, dada, surréaliste et situationniste :  Dieudonné... ou quand le succès et l'argent (l'indépendance financière) ne servent pas à acheter une Ferrari mais à dire la vérité.

               Aussi, ne cessons jamais de le rappeler : la politique de l'Etat israélien est un danger pour l'Europe en général et la France en particulier car le sionisme, encadré par une folie religieuse (le Judaïsme, véritable pathologie qui hisse une religion au-dessus des lois internationales et des droits les plus élémentaires et fondamentaux de la personne humaine) et un cynisme politique de la pire espèce, représente une menace majeure pour notre culture humaniste européenne fruit des héritages grec, latin, chrétien et celui des Lumières : raison, compassion, pardon et justice.

     

     

    P.S :  A la suite de ce commentaire posté sur Agoravox : "... l’indignation sélective qui n’ont jamais pris la peine de dénoncer les crimes contre l’humanité du régime d’Assad ou les violations massives des droits de l’homme en Iran, refusent toute mention d’Israël dans l’espace public."

    ... la réponse suivante ne se fera pas attendre :

                                  ici en France...

    - Ces régimes (Iran, Irak) n’ont jamais bénéficié du soutien de la quasi totalité de la classe politique et des médias français...

    - Ces régimes n’ont jamais coûté la carrière d’aucun humoriste, d’aucun journaliste, auteurs, acteurs et artistes...

    - Jamais la censure n’a frappé des blogueurs qui dénonçaient les agissements de ces mêmes régimes...

    - Les dirigeants de ces régimes et leurs lobbies n’ont jamais eu leurs entrées à l’Elysée ni à Matignon... 

     - Aucun chantage moral ou politique, ni aucune intimidation physique n’ont été exercés par ces régimes sur aucun citoyen français sur notre sol. 

    - Jamais ces régimes ne sont parvenus à dicter à la France sa politique étrangère.

     

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Continuer de porter la crise au sein du PS

    ainsi que : Sionisme, vous avez dit sionisme ?

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu