Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

parlement européen

  • Quand François Hollande trouve enfin sa place


    Quand Hollande trouve enfin sa place par ULESKI


    Quand Hollande trouve enfin sa place par Serge ULESKI

     

               Vive intervention de M. Le Pen face à F. Hollande au parlement européen de Strasbourg. Ou quand, après trois années de non-présidence, François Hollande trouve enfin sa place : vice-chancelier de Angela Merkel, administrateur de la province France.

    Dommage néanmoins que ce soit la fille de Le Pen qui la lui ait attribuée. La gauche, pour ce qu'il en reste, aurait pu s'en charger : Mélenchon ?

    Trop tard. Encore une fois, le buzz, c'est pour le FN ! Faut dire que... moins il y aura de gauche, plus il y aura d'abstention et plus il y a aura de FN car le FN se remplit à mesure que la gauche se vide.

     

    ______________

     

    Pour prolonger, cliquez : continuer de porter la crise au coeur du PS

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Palestine, Palestiniens, Hamas et Etat de Palestine : ça bouge en Europe !

     

     

    palestine,palestiniens,état de palestine,parlement européen

     

                    Une large majorité d'eurodéputés s'est entendue sur un texte qui, pour la première fois dans l'histoire de l'institution strasbourgeoise, reconnaît « en principe » l'État palestinien, et exhorte les États membres à lui emboîter le pas

    Leïla Shahid, déléguée de la Palestine auprès de l'Union européenne se " félicite qu'une grande majorité des deux tiers soutienne la reconnaissance d'un Etat de Palestine. Ce compromis reconnaît l'Etat de Palestine dans ses frontières de 1967, et Jérusalem-Est comme capitale."

     

    Vote qui devrait, ici en France, permettre d'apaiser bien des esprits et d'atténuer nombre de rancœurs à propos d'un Quai d'Orsay dirigé par un Laurent Fabius membre d'un gouvernement sous une présidence qui n'a jamais autant soutenu l'Otan et Israël dans leur conduite d'une stratégie de chaos irresponsable, d'instrumentalisation du terrorisme et de son financement par le Qatar et l'Arabie Saoudite, leurs alliés, ainsi que la menace permanente de la guerre par le biais de provocations là encore, irresponsables : la dernière en date, contre la Russie à propos de la captation de          l' Ukraine.

    Ce vote, c'est là aussi un peu de notre honte qui s'en trouve atténuée car, qu'il soit permis de rappeler qu'à chaque fois que le France et l'Europe ont été lâches, nous avons eu honte... honte pour elle comme pour nous.

     

    hamas, islam,palestine,gaza,palestinien,israël

     

                      Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule... le Hamas a enregistré une victoire, « la correction d’une erreur historique de l’Union européenne », a estimé son numéro deux, Moussa Abou Marzouk. En effet, le Tribunal de l’Union européenne a annulé, mercredi 17 décembre, le placement du Hamas, branche religieuse (musulmane) de la résistance palestinienne, sur la liste des organisations terroristes de l’U.E.

     

                              Il ne manque plus que le vote de sanctions économiques, culturelles et diplomatiques contre Israël.

     

                               Allez, Europe ! Encore un effort ! T'y es presque !

     

    _____________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Sionisme et Front national, un rapprochement imminent ?

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Daniel Cohn-Bendit en représentation

     

                     

     

               Showman sans rival francophone au parlement Européen, excepté peut-être Le Pen... Daniel Cohn-Bendit c'est tout ce que Cohn-Bendit serait s'il n'était pas Daniel... ou Dany pour les intimes... de sexe féminin de préférences.

    Car enfin... à propos de la cause palestinienne...

    Qui a déjà jamais vu Cohn- Bendit à une manifestation contre la guerre qui est faite au Peuple palestinien ni pour sa défense ni pour son droit à l'existence... un Cohn-Bendit qui se tiendrait derrière un drapeau palestinien ? Où et quand ?

    Qui se souvient du soutien de Cohn Bendit au boycott des produits israéliens des territoires occupés ?

    Qui se rappelle le soutien de Cohn Bendit à la tentative de forcer le blocus de Gaza, pour ne rien dire de sa non-présence sur les bateaux censés briser ce blocus ?

    Ne cherchez pas. Personne.

     

                     Au sujet de la vidéo de l'intervention au parlement européen de « Dany le rouge »  qui, soit dit en passant, a soutenu toutes les étapes de la construction européenne depuis trente ans, on ne manquera pas de remarquer ceci : à aucun moment Cohn-Bendit explique pourquoi l'Europe ne peut pas et ne veut pas parler à Israël comme il le faudrait et puis surtout, pourquoi elle ne veut et ne peut pas sanctionner Israël... la pauvre Catherine Ashton devenant, et pour les besoins de sa "propre" cause, le bouc émissaire de notre tribun, et alors qu'Ashton n’est que la porte parole de la politique des Etats membres. Et Cohn-Bendit le sait mieux que quiconque.

    Grande gueule aux petits bras et aux petits pieds, à ne pas confondre avec les grandes voix (2) Cohn-Bendit et la cause palestinienne, c'est Hollande en campagne à propos de la finance et de la mondialisation – souvenez-vous ! Une posture incantatoire destinée à des gogos assoiffés de boniments.

    Certes ! Une grande partie des électeurs sont de poires... en politique, ils le savent tous... (pourquoi croyez-vous que Sarkozy souhaite rempiler ?!) mais, ce que d'aucuns d'entre nous ne leur pardonneront sans doute jamais à tous ces candidats, à propos des électeurs, c'est d'avoir fait en sorte qu'ils méritent ceux qu’ils ont élus pour ne jamais oser penser en mériter d'autres car jamais cet électorat ne s'en donnera les moyens.

              Cohn-Bendit c'est le good guy dans le meilleur des rôles qui soit : le beau rôle. Et ça fait 40  ans que Cohn-Bendit joue ce rôle et pour quel profit ou plus exactement : pour le profit de qui ? Pas le nôtre en tout cas. Ou bien alors, quelque chose nous a échappé en ce qui concerne notre avenir européen.

              Mais alors, de quoi et de qui parle-t-on ?

    Dites-moi ce que vous a coûté votre engagement, et je vous dirai de quelle nature il a été.

    Daniel Cohn-Bendit quittera la politique bien plus prospère qu'en  y entrant. Faut-il le déplorer ?

     

                 Tenez... une coïncidence sans doute :  Cohn-Bendit crache sur le défunt Chavez ! car encore une fois, chassez le naturel, il revient au galop ! On ne peut jamais cacher d'où l’on vient : d'un Mai 68 estudiantin sans colonne vertébrale intellectuelle, déjà soumis au plus puissant et au plus offrant - ceux qui cognent le plus fort -, sans être pour autant capable de le soupçonner trente ans avant ses effets secondaires aujourd'hui dévastateurs, cela va sans dire.

    D'où le destin ironique de tous ces acteurs de la scène politico-médiatique.

     

     _______________________________

     

     

    1 - « Dany le rouge » pour les adeptes d'un daltonisme navrant. A son sujet, d’aucuns prétendent qu'il a été en colère une fois, une seule dans sa vie : c'était en mai de l'année 68... et ç'a duré une semaine, le temps pour lui de négocier au prix fort ses interviews auprès du journal l'Express (à ce sujet... merci de vous reporter au témoignage de JFK) car, à cette époque, Dany savait déjà que l'argent n'a pas d'odeur quand on se bouche le nez au moment de passer à la caisse.

     Depuis... mordant la vie à pleines dents, toujours content de lui, toujours détendu sur les plateaux-télé Dany ! Même si mal-élevé (ou bien... pas élevé du tout), il s'évertue à tutoyer tout le monde sans demander l'avis de qui que ce soit, et en premier lieu, celui de ses interlocuteurs... car pour Dany, tout est permis.

     

     2 – Ne pas tomber dans le piège d’une émission telle que « The voice » qui confond les grandes gueules avec les grandes voix, oublieux du fait que dans la musique populaire, une grande voix, c’est d’abord et surtout une grande chanson même avec une petite voix.

     

    Lien permanent Catégories : politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu