Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

pierre boulez

  • Crise de la transmission et deuil de l'oubli - 2

    Ce que vous n'avez pas connu ne peut en aucun cas vous manquer !

    En sommes-nous si sûrs aujourd'hui ?

     

     

     

    Plus qu'une oeuvre musicale : une cathédrale

     

             Maeterlinck, Debussy... ou quand l'opéra rencontre le meilleur de l'association "langue, musique et chant", une fois purgé (sevré ?) de Wagner (et de l'opéra italien), sous la direction d'un Debussy extasié.

     

     

                 Comme compositeur, théoricien, pédagogue, administrateur et chef d'orchestre, Pierre Boulez a écrit une des plus belles pages de la musique de la seconde moitié du XXè siècle... sinon la plus belle.

     

    ______________

     

     

                 J.S Bach, Claude Debussy, Pierre Boulez...

    Qui les protègera de l'oubli, de cette perte de mémoire, de cette amnésie savamment organisée et entretenue par des marchands de succédanés et une économie de l'ersatz qui a tout emporté sur son passage ?

    Au sujet de cet oubli, le véritable deuil, finalement, n’a pas pour objet la perte - à l'heure du numérique, plus rien ne se perd, et pour peu qu’il s’agisse d’une œuvre, celle-ci est indestructible : désormais, ce qui a été le sera à jamais !

    Non ! Aujourd'hui, le deuil a bien plutôt pour objet l’absence de transmission et l’ignorance certaine de ceux à qui aucune chance ne sera donnée de découvrir et de connaître tout ce dont il nous a été donné d'être les témoins...

    Car si Internet c'est toute la mémoire du monde, avec le concours de millions d'acteurs du web déterminés à transmettre le passé, même récent, encore faut-il soupçonner l'existence de tout ce qu'une génération a pu faire advenir intellectuellement et artistiquement.

     

                  Le deuil, c’est donc le deuil de la non-transmission avec lequel il nous faut vivre ; le deuil de notre incapacité à pouvoir transmettre et « raconter l’autre » qui n’est plus ; le raconter auprès d’un public absent, indisponible ; des millions d'êtres humains privés de leurs capacités à faire un pas en arrière car, aujourd’hui,  il n’est donné à personne de se retourner : "Pas le temps ! Et puis j'étais pas né !"

    Et ce deuil-là est sans recours ni consolation.

     

    _______________

     

    Pour prolonger, cliquez : Littérature, art et essais

    Lien permanent Catégories : Art et culture 0 commentaire
  • Pierre Boulez : l'homme musicien total

                        Décès de Pierre Boulez, compositeur, chef d'orchestre, théoricien, administrateur...

               Le plus grand musicien du monde occidental de la seconde moitié du 20è siècle s'est retiré.   

               Son Grand oeuvre demeure.   

     

    ______________________

     

     

           Billet publié en Septembre 2015

     

      

    musique,boulez,musique contemporaine,le louvre,mallarmé

               

     
     


    Pierre Boulez à l'Auditorium du Louvre le 19 novembre 2008

    et nous avec lui !

     

     Et on n'a pas voulu le laisser partir !

     

                 Quoi de plus normal que ce soir-là l'on ait eu autant de mal à le laisser partir... puisque comme compositeur (1), théoricien (son ouvrage Penser la musique aujourd'hui), pédagogue - il a formé des dizaines d'instrumentistes et chefs d'orchestre -, administrateur (fondateur de l'IRCAM) et chef d'orchestre, Pierre Boulez a écrit une des plus belles pages de la musique de la seconde moitié du XXè siècle... sinon la plus belle.

                  Homme de la Renaissance, homme total car enfin, fils d'un industriel de Montbrison, comment devient-on Pierre Boulez ?!, que l'on ne s'y trompe pas : une puissance de travail hors norme, meilleure oreille de sa génération, esthète de l'excellence, Pierre Boulez, son oeuvre inouïe et son action toujours novatrice sur son environnement de travail et de création, appartiennent bel et bien à l'Art moderne - Klee, Char, Mallarmé, Debussy, Webern ; cet Art moderne qui n'a jamais cessé d'interroger la Tradition car, a contrario, la vacuité de l'art contemporain n'aurait jamais pu retenir son attention.

     

    ***

     

                Dans une discipline donnée, un pays, un continent, une civilisation produisent un homme par siècle, un seul, de la trempe de Pierre Boulez ! Il faut remonter à Hector Berlioz (lui aussi compositeur, chef d'orchestre et théoricien novateur) pour re-trouver un tel accomplissement individuel et un tel achèvement maintenant historique.

     

     

     

    1 - On mentionnera en priorité les pièces suivantes : La sonatine pour Flute et piano, Le marteau sans maître, Pli selon Pli, Rituel, Eclats multiples, Dérive et Répons.

              

     ***

     

                     "Qu'est-ce que la musique sinon un fragment de l'espace et du temps."

     

    Pierre Boulez - Dérive I - Ensemble Intercontemporain dirigé par Peter Eötvös

     

     

    musique,boulez,musique contemporaine,le louvre,mallarméPIERRE BOULEZ

    ou...

    Comment on devient ce que l'on est...

     

    Pierre Boulez.JPG

    "Il m'est de plus en plus apparu au fur et à mesure de ma propre évolution qu'une certaine forme de modernité consistait à abolir la frontière entre l'inachevé et le fini, que l'oeuvre ne pouvait être d'une certaine façon, que fragment d'un grand oeuvre imaginaire, virtuel, dont nous ne connaîtrions ni l'origine ni la fin."

     

    (Pierre Boulez : note d'intention extraite d'Oeuvre : Fragment, éditions Gallimard - Musée du Louvre)

    _______________

     

    Pour prolonger...

     Cliquez

    Répons de Pierre Boulez

    Lien permanent Catégories : Art et culture 0 commentaire
  • Pierre Boulez : l'homme musicien total

                        Décès de Pierre Boulez, compositeur, chef d'orchestre, théoricien, administrateur...

               Le plus grand musicien du monde occidental de la seconde moitié du 20è siècle s'est retiré.   

               Son Grand oeuvre demeure.   

     

    ______________________

     

     

           Billet publié en Septembre 2015

     

      

    musique,boulez,musique contemporaine,le louvre,mallarmé

               

     
     


    Pierre Boulez à l'Auditorium du Louvre le 19 novembre 2008

    et nous avec lui !

     

     Et on n'a pas voulu le laisser partir !

     

                 Quoi de plus normal que ce soir-là l'on ait eu autant de mal à le laisser partir... puisque comme compositeur (1), théoricien (son ouvrage Penser la musique aujourd'hui), pédagogue - il a formé des dizaines d'instrumentistes et chefs d'orchestre -, administrateur (fondateur de l'IRCAM) et chef d'orchestre, Pierre Boulez a écrit une des plus belles pages de la musique de la seconde moitié du XXè siècle... sinon la plus belle.

                  Homme de la Renaissance, homme total car enfin, fils d'un industriel de Montbrison, comment devient-on Pierre Boulez ?!, que l'on ne s'y trompe pas : une puissance de travail hors norme, meilleure oreille de sa génération, esthète de l'excellence, Pierre Boulez, son oeuvre inouïe et son action toujours novatrice sur son environnement de travail et de création, appartiennent bel et bien à l'Art moderne - Klee, Char, Mallarmé, Debussy, Webern ; cet Art moderne qui n'a jamais cessé d'interroger la Tradition car, a contrario, la vacuité de l'art contemporain n'aurait jamais pu retenir son attention.

     

    ***

     

                Dans une discipline donnée, un pays, un continent, une civilisation produisent un homme par siècle, un seul, de la trempe de Pierre Boulez ! Il faut remonter à Hector Berlioz (lui aussi compositeur, chef d'orchestre et théoricien novateur) pour re-trouver un tel accomplissement individuel et un tel achèvement maintenant historique.

     

     

     

    1 - On mentionnera en priorité les pièces suivantes : La sonatine pour Flute et piano, Le marteau sans maître, Pli selon Pli, Rituel, Eclats multiples, Dérive et Répons.

              

     ***

     

                     "Qu'est-ce que la musique sinon un fragment de l'espace et du temps."

     

    Pierre Boulez - Dérive I - Ensemble Intercontemporain dirigé par Peter Eötvös

     

     

    musique,boulez,musique contemporaine,le louvre,mallarméPIERRE BOULEZ

    ou...

    Comment on devient ce que l'on est...

     

    Pierre Boulez.JPG

    "Il m'est de plus en plus apparu au fur et à mesure de ma propre évolution qu'une certaine forme de modernité consistait à abolir la frontière entre l'inachevé et le fini, que l'oeuvre ne pouvait être d'une certaine façon, que fragment d'un grand oeuvre imaginaire, virtuel, dont nous ne connaîtrions ni l'origine ni la fin."

     

    (Pierre Boulez : note d'intention extraite d'Oeuvre : Fragment, éditions Gallimard - Musée du Louvre)

    _______________

     

    Pour prolonger...

     Cliquez

    Répons de Pierre Boulez

    Lien permanent Catégories : Art et culture 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu