Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

politique étrangère

  • S'habituer à la menace terroriste ? - 2è édition 2015

     

                  Tirs à la Kalachnikov dans un  train à grande vitesse Thalys (Amsterdam-Paris via Bruxelles): deux personnes ont été blessées par un homme armé qui a ouvert le feu avec une Kalachnikov. Il a été maîtrisé par les passagers, puis interpellé en gare d’Arras.

    Tout comme pour Mérah (Toulouse), les frères Kouachi (Charlie Hebdo), le suspect serait connu des services de police ; il aurait fait l'objet d'une note de renseignement.

     

     

    ________________

     

     

                   Après les attaques de Copenhague (Danemark) commises par un jeune Danois de 20 ans, Manuel Valls, premier ministre, a rappelé qu'il fallait apprendre "à vivre avec"... devinez quoi ? Le terrorisme.

                  Désormais, il nous est demandé de prendre en compte le fait que la menace terroriste doit faire partie de notre quotidien : "Il faut dire la vérité aux Français. (...) Il faut s'habituer à vivre avec".

     

               Nicolas Beau et Jacques-Marie Bourget débattent de la lutte contre le terrorisme, de la responsabilité de BHL, de Sarkozy et de Hillary Clinton dans le chaos libyen.

    _____________________

     

    Dimanche et aprés ? Emission d'une rare pertinence à propos de l'actualité de ces trois derniers jours (Daesh, Tunisie, Isère...) avec Alain Bauer, criminologue et Gérard Chaliand.

     

    ***
     

                   Qu’il soit permis à ceux qui n’ont aucune intention de «s’habituer à vivre avec la menace terroriste » de préciser ce qui suit :

    Avec cette énonciation de ce qu’un premier ministre voit comme une fatalité, c’est toute une classe politico-médiatique qui semble vouloir rejeter "la politique", pour mieux se situer comme "en-dehors" sinon au-delà, comme si dans les événements de Paris, Vincennes et Copenhague, et ceux de Toulouse en 2012, il nous était demandé de voir non pas la manifestation d’un effet mais bien plutôt celle d’une cause qui n’appellerait, par conséquent, aucune suite puisque tous ces événements seraient une fin en soi.

    Or, les tueries des dernières semaines devraient au contraire provoquer le réveil d'une prise de conscience des causes qui nous y ont menés et par voie de conséquence, à une prise de conscience politique. Aussi, ce qui semble être le rejet de cette conscience-là par toute une classe avec le relais des médias et de quelques intellectuels indigents ou carrément de parti pris, annonce, qu'on le veuille ou non, des déceptions sans nombre dans les mois et les années à venir car personne, aucune société, ne peut échapper à la politique ou s'en extraire même si cela peut arranger les affaires d’un Premier ministre et d’un Président qui, déjà, pense à sa ré-élection.

    Car enfin…

    - Quelles conclusions tirer de notre ralliement à une politique étrangère atlantiste - pro-américaine et israélienne - en violation de notre tradition diplomatique qui a fait notre rayonnement et notre force ; une tradition qui avait pour objectif la recherche d'un équilibre face à des pays et des cultures hégémoniques à la soif de domination ?

     

                    Hégémonie d’une alliance américano-israélo-saoudienne (La Grande Bretagne et la France comme alliés supplétifs) qui a pour seul programme : la dévastation des nations, des cultures, la captation et le pillage des ressources naturelles ainsi que le vol de la terre ?

     

                        

     

    - Doit-on accepter la remise en cause de la démocratie, à grand renfort d’instances tutélaires sans légitimité démocratique (fonds, banques, commissions, organisations) ainsi que de technologies de la surveillance et du contrôle de millions de citoyens, dans une passivité de tous les médias dominants ?

    Là, c'est bel et bien la politique qui hurle et frappe à la porte de la France et de l'Europe, assourdissante !

     

                      

     

    ______________

     

    Tuerie en Tunisie, chaos en Libye : merci qui ?

    Réponse ICI et là aussi

     

     

                   Face aux victimes collatérales françaises et d'autres nationalités qu'aucun discours ni deuil national ne pourront racheter, qu'aucune politique dont il n'y a rien à sauver depuis l'Afghanistan ne pourra nous demander d'accepter sans montrer du doigt l'Elysée et L'Otan, sur quel recours les familles endeuillées peuvent-elles bien compter ?

    Pourront-elles porter plainte toutes ces familles ? Contre qui ? Contre l'Etat français ? Auprès de quelle juridiction ? Le TPI ?

    Quels chefs d'inculpation pourront-elles faire valoir ? Mise en danger de la vie d'autrui ? Association de malfaiteurs ? Non assistance à personne en danger ? Complicité de meurtre ? Homicide involontaire ?

     

                     Il se pourrait bien dans les années à venir que nous nous trouvions tous dans l’obligation de demander des comptes à un Etat français sans boussole et sans direction, sinon une seule : celle que des puissances étrangères voudront bien lui indiquer tout en continuant de la compromettre avec des logiques de chaos et de mort au nom d’intérêts aussi clairs chez nous qu'inavouables chez eux !

                Alors non ! Nous n'accepterons pas de mourir ni pour l'Otan, ni pour les USA ni pour Israël ni pour une oligarchie mondialiste sans foi ni loi aux entreprises criminelles !

    ________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Continuer de porter la crise au coeur du PS

    Lien permanent Catégories : Attentats, terrorisme, Charlie..., Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Tentative d'attentat contre une église : Dominique de Villepin oracle et devin

              

     

                  Un étudiant en électronique de 24 ans, accusé d’avoir un projet «imminent» d'«attentat» contre «une ou deux églises», a été arrêté dimanche à Paris. Cet homme, connu des services de renseignement et qui avait des «velléités de départ en Syrie» pour y rejoindre les rangs jihadistes, avait en sa possession un «arsenal de plusieurs armes de guerre».

     

               Tous ces événements depuis Janvier de cette année, et même si ce n'est pas nouveau, offrent à un  président et à un premier ministre l'opportunité d'occuper un rôle de premier choix : le beau rôle, le meilleur des rôles !

               Omniprésents dans les médias, il est vrai qu'il est bien plus facile et gratifiant de se répandre en déclarations péremptoires et alarmistes que de donner aux forces de l'ordre, les moyens - en hommes et en matériel - d'accomplir leur mission dans des conditions optimales car la peur est une très bonne conseillère en politique, du côté "électorat" en particulier ; et tous le savent.

     

    ________________________ 

     

     

    Ne pas lâcher les causes ! Jamais !

     

               Cela n’aura sans doute échappé à personne, ces tueries de touristes "occidentaux" en terre d'Islam ont bien évidemment pour but de nous atteindre au plus près, nous les occidentaux, dans nos foyers... comme une bombe peut atteindre une maison, une famille... là-bas, tous les jours que Dieu, l’Occident et des mercenaires enrubannés font, de la Libye à l’Afghanistan depuis 15 ans.

    Pensons un instant à ceci : les bombardements américains lors de la deuxième guerre d'Irak, guerre-business (demandez à Rumsfeld !), guerre-géopolitique (demandez à Irve Lewis dit « Scooter » Libby, Jr., à Paul Wolfowitz, Dick Cheney qui enlaçaient affectueusement Bush-fils ; néo-conservateurs qui encadrent encore aujourd’hui la Maison blanche et le Pentagone, et dirigent le Congrès), ont fait près de 100 000 morts irakiens.

    Quant à la Syrie, sa destruction a causé, en trois ans, près de 150 000 morts. Et ce n’est pas fini ! Pour la Libye, aucun chiffre encore, la France étant directement impliquée dans sa destruction... sans doute faut-il y voir là une raison (Ah, ces médias patriotes !)

     

                 Les jihadistes (L'Etat islamique, Al-Qaïda, Al-Nosra, Aqmi, Boko Haram),  sont certes armés, bien armés ! mais ces mouvements n'ont pas d'aviation, pas de missiles, pas de drones, pas de combattants bardés de haute technologie ; de plus… oh frustration suprême ! l’Occident se garde bien d’exposer ses soldats ; pas moyen donc d’en découdre !

    Bien évidemment, il s'agit de ce qu’il est convenu d’appeler « une guerre de l'image » (et les médias raffolent d’images !) ; dans les faits… une non-guerre destinée à une population occidentale qui n’a pas le temps de se poser les bonnes questions ; une fausse-guerre mais guerre des nerfs aussi ; et puis fatalement : une « pseudo-guerre » guerre d’usure.

     

            Pendant ce temps-là... i24News (site d’infos israélien) et le Wall Street Journal nous font savoir qu'Israël soigne des djihadistes d'Al Qaïda blessés en Syrie, avant de les renvoyer là d’où ils viennent plus fringants et déterminés que jamais selon le principe (tordu ?) suivant : les ennemis de la Syrie de Bachar el-Assad sont mes amis.

     

    L'ONG Human Rights Watch quant à elle, nous apprend que le FBI pousse des Musulmans à commettre des attentats pour gonfler le nombre d'arrestations, prétendre ainsi protéger les Américains, justifier les lois antiterroristes, les crédits et les carrières qui vont avec.

     

    Il est vrai que... plus on est de fous plus on rit... sur le dos de dizaines de millions d'être humains, arabes et musulmans de surcroît.

     

    Mais... où est le rapport, on se le demande !

     

     

    ***

     

    Dominique de Villepin : six minutes d’intelligence et de lucidité

     

               En septembre 2014, Dominique de Villepin nous rappelait les responsabilités d'une politique américaine dans laquelle il n'y a rien à sauver depuis 15 ans, et un suivisme français contre nature : la guerre n'est pas notre vocation ; notre vocation c'est la paix et la diplomatie car nous n'avons aucunement besoin d'ennemis pour exister et nous imposer. Dans le cas contraire le prix à payer, on le connaît depuis toujours : la terreur dont nous ne pourrons jamais nous protéger.

     

    ***

     


             Face aux victimes collatérales françaises et d'autres nationalités, toutes ces morts pour rien, qu'aucun discours ni deuil national ne pourront racheter, qu'aucune politique dont il n'y a rien à sauver depuis l'Afghanistan ne pourra nous demander d'accepter sans montrer du doigt l'Elysée et L'Otan, sur quel recours les familles endeuillées peuvent-elles bien  compter ?

    Pourront-elles porter plainte toutes ces familles ? Contre qui ? Contre l'Etat français ? Auprès de quelle juridiction ? Le TPI ?

    Quels chefs d'inculpation pourront-elles faire valoir ? Mise en danger de la vie d'autrui ? Association de malfaiteurs ? Non assistance à personne en danger ? Complicité de meurtre ? Homicide involontaire ?

               Autant de questions aujourd'hui encore sans réponse ! Du grain à moudre pour les juristes ! Mais alors, qu’ils se mettent au travail au plus vite car, il se pourrait bien dans les années à venir que nous nous trouvions tous dans l’obligation de demander des comptes - entre deux bombes dans le métro parisien ou ailleurs -, à un Etat français sans boussole et sans direction, sinon une seule : celle que des puissances étrangères voudront bien lui indiquer tout en continuant de la compromettre avec des logiques de chaos et de mort au nom d’intérêts aussi clairs chez nous qu'inavouables chez eux !

    __________________

     

    Pour prolonger, cliquez  Une mort pour rien... et un mort pour nous tous

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Tuerie en Tunisie : Dominique de Villepin oracle et devin

              

    attentats tunisie mars 2015 serge uleski.jpg

     

    Attaque en Tunisie : 22 morts dont 20 touristes

    4 Français blessés

     

                     Au moins deux hommes armés de Kalachnikov ont attaqué mercredi le musée du Bardo, à Tunis, près du parlement tunisien. 22 personnes ont été tuées, dont 20 touristes originaires de Pologne, Italie, Allemagne et Espagne.

    Deux assaillants ont été tués.

    La Tunisie fait face depuis la révolution de janvier 2011 à l'essor d'une mouvance jihadiste armée.

     

    _____________________ 

     

    Ne pas lâcher les causes ! Jamais !

     

               Cela n’aura sans doute échappé à personne, ces tueries de touristes "occidentaux" en terre d'Islam ont bien évidemment pour but de nous atteindre au plus près, nous les occidentaux, dans nos foyers... comme une bombe peut atteindre une maison, une famille... là-bas, tous les jours que Dieu, l’Occident et des mercenaires enrubannés font, de la Libye à l’Afghanistan depuis 15 ans.

    Pensons un instant à ceci : les bombardements américains lors de la deuxième guerre d'Irak, guerre-business (demandez à Rumsfeld !), guerre-géopolitique (demandez à Irve Lewis dit « Scooter » Libby, Jr., à Paul Wolfowitz, Dick Cheney qui enlaçaient affectueusement Bush-fils ; néo-conservateurs qui encadrent encore aujourd’hui la Maison blanche et le Pentagone, et dirigent le Congrès), ont fait près de 100 000 morts irakiens.

    Quant à la Syrie, sa destruction a causé, en trois ans, près de 150 000 morts. Et ce n’est pas fini ! Pour la Libye, aucun chiffre encore, la France étant directement impliquée dans sa destruction... sans doute faut-il y voir là une raison (Ah, ces médias patriotes !)

     

                 Les jihadistes (L'Etat islamique, Al-Qaïda, Al-Nosra, Aqmi, Boko Haram),  sont certes armés, bien armés ! mais ces mouvements n'ont pas d'aviation, pas de missiles, pas de drones, pas de combattants bardés de haute technologie ; de plus… oh frustration suprême ! l’Occident se garde bien d’exposer ses soldats ; pas moyen donc d’en découdre !

    Bien évidemment, il s'agit de ce qu’il est convenu d’appeler « une guerre de l'image » (et les médias raffolent d’images !) ; dans les faits… une non-guerre destinée à une population occidentale qui n’a pas le temps de se poser les bonnes questions ; une fausse-guerre mais guerre des nerfs aussi ; et puis fatalement : une « pseudo-guerre » guerre d’usure.

     

            Pendant ce temps-là... i24News (site d’infos israélien) et le Wall Street Journal nous font savoir qu'Israël soigne des djihadistes d'Al Qaïda blessés en Syrie, avant de les renvoyer là d’où ils viennent plus fringants et déterminés que jamais selon le principe (tordu ?) suivant : les ennemis de la Syrie de Bachar el-Assad sont mes amis.

     

    L'ONG Human Rights Watch quant à elle, nous apprend que le FBI pousse des Musulmans à commettre des attentats pour gonfler le nombre d'arrestations, prétendre ainsi protéger les Américains, justifier les lois antiterroristes, les crédits et les carrières qui vont avec.

     

    Il est vrai que... plus on est de fous plus on rit... sur le dos de dizaines de millions d'être humains, arabes et musulmans de surcroît.

     

    Mais... où est le rapport, on se le demande !

     

     

    ***

     

    Dominique de Villepin : six minutes d’intelligence et de lucidité

     

               En septembre 2014, Dominique de Villepin nous rappelait les responsabilités d'une politique américaine dans laquelle il n'y a rien à sauver depuis 15 ans, et un suivisme français contre nature : la guerre n'est pas notre vocation ; notre vocation c'est la paix et la diplomatie car nous n'avons aucunement besoin d'ennemis pour exister et nous imposer. Dans le cas contraire le prix à payer, on le connaît depuis toujours : la terreur dont nous ne pourrons jamais nous protéger.

     

    ***

     


             Face aux victimes collatérales françaises et d'autres nationalités, toutes ces morts pour rien, qu'aucun discours ni deuil national ne pourront racheter, qu'aucune politique dont il n'y a rien à sauver depuis l'Afghanistan ne pourra nous demander d'accepter sans montrer du doigt l'Elysée et L'Otan, sur quel recours les familles endeuillées peuvent-elles bien  compter ?

    Pourront-elles porter plainte toutes ces familles ? Contre qui ? Contre l'Etat français ? Auprès de quelle juridiction ? Le TPI ?

    Quels chefs d'inculpation pourront-elles faire valoir ? Mise en danger de la vie d'autrui ? Association de malfaiteurs ? Non assistance à personne en danger ? Complicité de meurtre ? Homicide involontaire ?

               Autant de questions aujourd'hui encore sans réponse ! Du grain à moudre pour les juristes ! Mais alors, qu’ils se mettent au travail au plus vite car, il se pourrait bien dans les années à venir que nous nous trouvions tous dans l’obligation de demander des comptes - entre deux bombes dans le métro parisien ou ailleurs -, à un Etat français sans boussole et sans direction, sinon une seule : celle que des puissances étrangères voudront bien lui indiquer tout en continuant de la compromettre avec des logiques de chaos et de mort au nom d’intérêts aussi clairs chez nous qu'inavouables chez eux !

    __________________

     

    Pour prolonger, cliquez  Une mort pour rien... et un mort pour nous tous

     

     

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • François Hollande : misère et décadence de la fonction présidentielle


                        Ploucs et commanders



                        "Là, on n'est plus très loin d'une partie aussi fine que carrée, Hollande perdant néanmoins au change. En effet : visez un peu la meuf de Netanyahu !"

     

    On ne manquera pas à  propos de cet "intérieur" de la résidence privée de Netanyahu pareil à une salle de réunion d'un hôtel d'aéroport, ce qui suit : pas un livre, pas un meuble digne de ce nom ; un intérieur qui est sans aucun doute la marque d'une inculture et d'une absence de goût abyssales....  un peu à l'image de cette chanteuse de karaoké assommante.


    Toutefois, reste à espérer que l'unique chambre à coucher destinée à ce quartet franco-israélien est d'un tout autre standing et confort !


    ***

     

                    Qu'à cela ne tienne !


    A propos de ce président qui n'a pas idée... président qui ne connaît ni le ridicule ni la honte... on rappellera deux choses  :

     

    1 - Quand on est de gauche on se tient aux côtés de ceux qui souffrent et s'interdit de faire la fête avec ceux qui n'ont qu'une devise : "Tout pour ma gueule ! Et malheur aux vaincus !"

     

    2 - Hollande n'a aucun mandat pour effectuer une telle volte-face quant à la politique étrangère de la France dans cette région.

     

    Certes ! L'Histoire jugera.


               En attendant, les électeurs auront, au cours des prochaines élections, tout le loisir de signifier à celui qui nous tient lieu de président sans majuscule, le proverbe suivant : "Tant va la cruche à l’eau qu'à la fin elle se casse" ainsi que la fable qui suit de la Fontaine :

     

    Le Loup et la Cigogne

    Les Loups mangent gloutonnement.
    Un Loup donc étant de frairie
    Se pressa, dit-on, tellement
    Qu'il en pensa perdre la vie :
    Un os lui demeura bien avant au gosier.
    De bonheur pour ce Loup, qui ne pouvait crier,
    Près de là passe une Cigogne.
    Il lui fait signe ; elle accourt.
    Voilà l'Opératrice aussitôt en besogne.
    Elle retira l'os ; puis, pour un si bon tour,
    Elle demanda son salaire.
    "Votre salaire ? dit le Loup :
    Vous riez, ma bonne commère !
    Quoi ? ce n'est pas encor beaucoup
    D'avoir de mon gosier retiré votre cou ?
    Allez, vous êtes une ingrate :
    Ne tombez jamais sous ma patte. "



    (Prétendre être payé d'un service par les méchants, c'est commettre une faute car, ensuite, on ne peut plus s'échapper sans être puni de ses bons offices - Esope)





    Pour prolonger, cliquez : Hollande, l'Empire, la France et nous

    Lien permanent Catégories : Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu