Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par litterature"WebAnalytics"

Avertir le modérateur

ujfp

  • Communautarisme, otages et victimes

     


           

    ujfp,israël,palestine,ps,chérif et saïd kouachi,32 et 34 ans ; amedy coulibaly,32 ans

                                       
               Une prise d'otages a eu lieu vendredi après-midi dans un supermarché casher de la porte de Vincennes. Cinq personnes sont mortes dont l'assaillant Amedy Coulibaly ; quatre autres sont blessées.
     
    Le preneur d'otage mentionnera une action commise en représailles de la politique d'un Etat, Israël, qui assassine "nos frères de Palestine".


     
     
    ***
     
     

               Il est vraiment temps que la communauté juive de France sorte de sa réserve et de son mutisme et qu’elle reprenne son destin en mains... qu'elle se soulève contre ses élites et refuse d'être plus longtemps les dindons d'une farce tragique et meurtrière, et finalement les otages et les victimes d'un Etat étranger, Israël, à l'origine d'une politique dont il n'y a rien à sauver.

    Car, jamais on n'aura observé,ici en France, jusqu'au plus haut niveau de la représentation nationale, partis politiques , PS en tête, et médias inclus,  un tel silence complice à propos de cet Etat, un tel soutien d'associations, de ligues et de conseils communautarisés à un degré tel (d'aucuns diront "tribalisés") que toute condamnation aussi modérée soit-elle de la politique d’Israël à l'encontre du Peuple palestinien - assassinats, meurtres, bombardements civils, colonisation, occupation, humiliation -, ne peut même plus être envisagée.  

     

                 Alors oui ! la communauté juive de France a tout intérêt à rappeler à ses représentants et autres porte-parole auto-proclamés qui ne représentent qu'eux-mêmes le plus souvent, et d'autres encore... des intérêts purement étrangers, qu'elle ne saurait être éternellement associée à la politique d'un pays qui a fait depuis longtemps la preuve de son incapacité à se conduire comme un Etat à la fois moderne, responsable et respectueux des lois internationales.

     

                Cette dissociation est d'une urgence absolue car rien ne saurait justifier le risque que l'on fait courir à notre République et à notre vivre-ensemble dans la concorde et la solidarité. 

     

               
     
    ___________________
     
     
    Pour prolonger, cliquez : Union juive française pour la paix
    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Deux heures en compagnie de Yakov Rabkin

                 

                 Après Gilad Atzmon, Shlomo Sand, Ilan Pappe, et plus près de nous… en France… Jacob Cohen,  Yakov Rabkin de nationalité canadienne, originaire de Russie, vient en France présenter son ouvrage « Comprendre Israël » quelques mois après la parution de « Au nom de la Tora : une histoire de l’opposition juive au sionisme ».


                   "Beaucoup a été écrit sur la question sioniste, mais bien peu d'auteurs francophones ont exploré la question de l'antisionisme juif. Yakov Rabkin est à l'origine du livre intitulé "Au nom de la Torah : histoire de l'opposition juive au sionisme". Ce premier opus jette les bases de son ouvrage paru il y a maintenant quelques mois, "Comprendre l'Etat d'Israël", qui aborde la question israélienne à travers la "l'idéologie, la religion, et la société". Nous avons posé quelques questions à Yakov Rabkin lors de son passage à Paris en mai dernier, puis nous avons filmé sa conférence donnée avec Richard Wagman de l'UJFP." Agence Info Libre.

     

                   La sortie en France des deux ouvrages de Yakov Rabkin a été ignorée ; aucun journal, aucune télé ou radio n’auront répondu aux sollicitations de l’attaché de presse des éditions concernées. La police a protégé Yakov Rabkin de la LDJ et du Betar à chacune de ses venues à Paris alors qu’en Israël, l’auteur a été accueilli par toutes les télés, radios et journaux, par tous les Israéliens de l’intérieur des frontières reconnues par la communauté internationale et par les colons pareillement.

    En France, Yakov Rabkin n’aura trouvé qu’une seule oreille attentive : celle de la UJFP (L’Union Juive Française pour la Paix) qui organisera la présentation de son dernier ouvrage dans un local de fortune, un local mal insonorisé, toutes les autres portes s’étant refermées.       


    Un témoignage précieux de Yakov Rabkin

     

     

                  Avec une communauté juive contrainte au silence sur la question de la critique du sionisme, Yakov Rabkin… regrette « le tabou sioniste » en France ;  il mentionnera une guerre faite à ceux qui, juifs ou non juifs, s’opposent à la politique d’Israël… jusqu’à qualifier cette guerre de « terreur ».

     

    S’il reconnaît bien volontiers qu’Israël agit avec une logique qui lui est propre, en revanche, la nature du régime israélien - soit dit en passant, une des sociétés les plus inégalitaires : la peur et la guerre sont bonnes conseillères ultra-libérales -,  étant ce qu’elle est le plus fort fait du plus faible son esclave ; le plus faible devenant alors celui aux dépens duquel on organisera son existence et sa prospérité -, avec le sionisme et la haine dont il se nourrit chaque jour, Yakov Rabkin insiste sur le fait que la Diaspora serait bien avisée de prendre ses distances avec cette logique qui menace ses intérêts vitaux : son existence et sa qualité de vie dans des sociétés qui ne lui soient pas hostiles.

     

    Reconnaissant un lavage de cerveau et un bourrage de crane intrusifs et violents, à ceux pour lesquels « Israël est toute leur identité », il conseille vivement de faire leur Alyah afin de ne pas déstabiliser des sociétés occidentales laïques dans lesquelles les Juifs n’ont jamais été autant en sécurité et libres.

     

     

    _______________



              Sans doute n’aura-t-on jamais besoin  d’en dire plus sur le sionisme depuis 1967 ; ce projet qui laisse le plus faible sans secours et le plus fort d’une arrogance gonflée à bloc comme d’autres bouffis d’orgueil.

     

    Finalement, Dieudonné et Alain Soral n’ont jamais fait que dénoncer cet état de fait. Que seuls Dieudonné et Alain Soral s’y soient collés, sans soutien des médias, des intellectuels et des artistes… contre tous les harcèlements judiciaires possibles, cela en dit long sur l’état de notre société qui aurait bien besoin d’un Yakov Rabkin.

    Dommage que des Juifs de cette trempe n’aient plus le droit à la parole ; parole confisquée ici en France, par des associations-écran d’officines israéliennes plus près de « la raison crapuleuse » que de toute autre raison ; et ce qu’on leur pardonnera difficilement à toutes ces Associations, Conseils, Ligues et Unions … c’est d’avoir tué dans l’œuf notre belle et grande tradition française de la critique de la raison du plus fort, des siècles de débats, de polémiques et de controverses, qui ont fait notre rayonnement et qui nous ont donné nos meilleurs auteurs… au profit d’imbéciles, de pauvres bougres sous influence et autres " cloches", de médiocres, d'intellectuels propagandistes et fourvoyés et de cyniques pervers qui sévissent dans nos médias, nos Assemblées, nos partis politiques - le PS en tête -,  jusqu’au sommet de l’Etat français.

     

                  Et là, dans ce meurtre, on retrouve intacte une idéologie sans honneur qui laisse exsangue notre civilisation européenne humaniste ainsi que toute idée de liberté et de justice.   

     

                  Et c’est bien là que notre dénonciation prend tout son sens.

     

    _____________________

     

    Pour prolonger, cliquez : Gaza : l'Union sacrée

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
  • Affaire Mehdi Nemmouche : discours stériles et opportunisme politique

      

             "Le principal suspect de la tuerie du Musée juif de Bruxelles a été arrêté vendredi à Marseille : Mehdi Nemmouche, 29 ans, est l’auteur présumé de la tuerie du Musée juif de Bruxelles."


    Il s'agirait d'un homme qui aurait basculé dans le Djihad lors de ses multiples séjours en prison : séjour en Syrie avant un retour-maison vengeur et létale.

     

    _____________

                 

     

                 Les débats vont bon train. Les experts sont convoqués : télés, radios, journaux. La classe politique y va de son refrain : "Y'qu'à, faut qu'on !"On parle d'améliorer l'échange d'informations entre les pays de l'espace Schengen ; d'autres évoquent des lieux de détention "dédiés" pour les "Mehdi Nemmouche" passés et à venir  : le camp de Guantánamo en violation du droit américain et du droit international - torture et humiliation -, est sans aucun doute dans leurs esprits...

     

               Qu'à cela ne tienne... à l'aune de ce qu'il nous est donné à lire et à entendre, on n'aura tous aujourd'hui de bonnes raisons d'être inquiets pour celles et ceux qui seront les prochaines cibles de ce qu'il est convenu d'appeler le Djihad car, on l'aura   compris : rien de tout cela n'y fera car seul ce qui est proche nous sauve !

    Reste alors... en ce qui concerne la France, à recouvrer sa liberté d'analyse et d'action - puisqu'à une échelle européenne rien ne sera possible -, et ce afin de couper, en grande partie, l'herbe sous le pied des recruteurs djihadistes avec les suites que l'on connaît au retour des recrues dans leur pays respectif, car enfin, il est vraiment grand temps que chaque pays européen assume la responsabilité et les conséquences de ses alliances et autres allégeances, tout en gardant à l'esprit que ces dernières devront à terme faire l’objet d’une consultation du corps électoral (1) via un référendum ou des élections qui, clairement, présenteront les vrais enjeux de notre politique étrangère, débat contradictoire à l’appui. A charge pour le corps électoral de valider ou de rejeter les options proposées.

     

                Au plus vite, on attendra donc de la France ceci :

    - Forcer Israël à rendre justice au Peuple palestinien : sanctions économiques, boycott diplomatique total.

    - Se désolidariser officiellement  de politiques à la suite desquelles seuls les USA et Israël ressortent gagnants contre tous les autres.

    - Couper tous les liens avec l'Arabie Saoudite - propagateur en chef du bacille de la peste djihadiste dans nos banlieues et nos prisons -, et partout ailleurs.

    - Changer de ministre des affaires étrangères dans les meilleurs délais ; ministre qui semble ne connaître que deux destinations quant aux analyses, aux consignes et aux ordres : Washington et Tel-Aviv.

    - Encourager au sein de la communauté juive de France, la recherche de nouvelles figures indépendantes de la LICRA du CRIF et de l'UEJF (associations-écran d'officines israéliennes), susceptibles de réunir autour d'elles une majorité décidée à appuyer publiquement  la condamnation sans réserve de la politique d'Israël et des Etats-Unis au Moyen-Orient avec le soutien des médias en ce qui concerne la promotion de ces hommes et de ces femmes regroupés au sein de nouvelles entités associatives (l'Union juive française pour la paix - UJFP pourrait être l'une d'entre elles) au détriment des associations précédemment citées qui ne font le plus souvent qu'envenimer une situation déjà très tendue : amalgames sans nombre, chantage à l'antisémitisme et pressions sur la classe politique et les médias en violation de notre pacte républicain... ces associations nous ayant apporté la preuve, à maintes reprises, qu'elles ne seront jamais des promoteurs de la justice, de la paix et de la réconciliation au sein de la société française.

     

     

    1 - A noter que l'Assemblée nationale ne peut plus parler au nom de ce corps électoral depuis sa trahison de 2007 : validation du traité de Lisbonne dans le dos d'un non franc et massif des Français deux ans plus tôt par référendum. 

     

    ***

     

                   Pour l'heure, en attendant le Grand Soir et le triomphe de la raison du plus intelligent et du plus honnête contre la bêtise et un cynisme politique anti-humaniste comme il n'est pas permis, on n'aura qu'une préoccupation :

     

    - S'assurer que les services en charge de la sécurité de notre territoire (la DGSI entre autres) disposent, sous l'oeil vigilent de l'institution judiciaire et d'associations indépendantes, de tous les moyens légaux (hommes et matériel) pour assurer une veille préventive efficace.

    - Que tous les droits de Mehdi Nemmouche en tant que suspect et plus tard, si c'est avéré, en tant que prévenu... soient respectés à la lettre, et qu'il puisse bénéficier d'un avocat compétent en France comme en Belgique, s'il est extradé.

     

                   La procédure, toute la procédure... rien que la procédure donc.

     

    _______________

     

    Pour prolonger, cliquez : Montauban, Toulouse ainsi que Attentat à Bruxelles

     

    Lien permanent Catégories : Israël : judaïsme, sionisme et colonisation, Medias, désinformation et ré-information, politique, quinquennat Hollande et PS 0 commentaire
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu